29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 20:44

 

   Depuis huit ans, Da Cruz orne les murs du quartier de l'Ourcq en pleine transformation. Les vieux bâtiments tombent sous les coups des bulldozers pour laisser la place à des constructions neuves qui n'accueilleront pas les même populations. Pendant cette rénovation, les street-artists s'approprient les pans de murs encore debout et les couvrent de fresques, de tags et de papiers collés. Des images éphémères qui disparaîtront bientôt avec les gravats et la mémoire populaire du vieux Paris. Un chant du cygne avant démolition.

 

 

 

Da Cruz Ourcq street-art 7Une fresque de Da Cruz, canal de l'Ourcq

 

 

 

    Vandale urbain, Da Cruz peint des monstres aztèques plus ou moins bienveillants à la gueule ouverte, des rois couronnés ou des robots venus de l'espace, dans un style proche d'un art primitif, tribal, formes colorées cernées d'un trait noir. Ce jour là, Da Cruz peaufinait une sirène qui plaisait beaucoup aux enfants et à leurs parents. Les gens du quartier connaissent bien Da Cruz qui intervient aussi sur les murs des écoles. 

 


 


Da Cruz, fresque du canal de l'Ourcq par Palagret

 

 

 

   Sur les murs qui entourent un jardin partagé aussi éphémère que les oeuvres des artistes de rue, Da Cruz, Art of Popov et Marko 93 travaillent ensemble sur une fresque qui se moque de la peur de la fin du monde en 2012. Les chiffres sont représentés en animaux menaçants, serpent, crocodile, faucon etc ...

 


Da Cruz Popov Marko 93 2012 Ourcq street-artLes monstres de l'an 2012, mural de Marko 93, Popov et Da Cruz

 

 

 

   Un peu plus loin, à côté d'une divinité aztèque, une jeune femme brise ses chaînes en 2013. La fin du monde n'aura pas lieu.

 

 

Da Cruz Popov Marko 93 2013 Ourcq street-art2013, une femme brise ses chaînes,, mural de Marko 93, Popov et Da Cruz

 

 

 

 

 

   Les graffeurs recouvrent les oeuvres précédentes ou parfois les respectent comme cette silhouette blanche de Jérôme Mesnager assise dans un encadrement de fenêtre murée.


 

Da Cruz Popov Marko 93 Ourcq street-artL'homme blanc de Jérôme Mesnager assis dans l'encadrement d'unefenêtre murée


 

Da Cruz démolition Ourcq street-art 1Le robot de Da Cruz


 

Da Cruz Ourcq street-art jardin partagéUn jardien partagé dans le triangle formé par la rue de l'Oise, la rue de l'Ourcq

et le quai de l'Oise, monstre de Da Cruz

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Art of Popov, Da Cruz, Marko et les autres couvrent de tags un bâtiment abandonné à Pantin

Démolition de l'usine CPCU du canal de l'Ourcq, destruction des fresques de street-art

La fresque murale de l'usine CPCU, pochoirs et tags

Démolition et réhabilitation rue de l'Ourcq, art urbain et gravats

La disparition du vieux Paris et la savane de la rue de l'Ourcq, flamand, rhinocéros et panthère, II

 

 

Palagret

art de la rue

mars 2012

 

 

 

Mots clés:

Da Cruz, Popov, Marko 93, street-art, mural, fresque, culture urbaine, graffiti, graff, Ourcq, canal de l'Ourcq, rénovation, démolition

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires