19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 23:25

 

   Des squelettes pour présenter des vêtements, pourquoi pas. Pour rappeler aux fashionista que la vie est brève et qu'il faut se dépêcher d'acheter; demain il sera trop tard? Ou s'agit-il de montrer le stade ultime de l'anorexie?


 

mannequin squelette 3Mannequin squelette masculin aux lunettes noires, vitrine de vêtements à Paris

 

 

 

 

    Plutôt qu'illustrer une réflexion philosophique sur la vie et la mort, l'étalagiste cherche seulement à faire une vitrine originale qui attire l'oeil. Le but est atteint, les passants s'arrêtent, rient ou s'offusquent et prennent des photos mais ils n'entrent pas dans la boutique pour autant.


 

 

mannequin squelette 4

Mannequin squelette féminin aux lunettes noires, vitrine de vêtements à Paris

 

   


    Les mannequins squelettes sont peu vêtus et exhibent leurs os blanchis en plastique. Des lunettes noires cachent leurs orbites creuses et ils sourient de toutes leurs dents déchaussées.



 

mannequin squelette 1

Mannequin squelette masculin aux lunettes noires, vitrine de vêtements à Paris


 

mannequin squelette 6Mannequin squelette féminin aux lunettes noires, vitrine de vêtements à Paris


 

 

 

Liens sur ce blog:

Un squelette en vitrine, macabre publicité Eastpack

Les squelettes de Gloria Friedmann au musée Bourdelle: dérision et patriotisme

Street-art, des squelettes roses sur le trottoir


 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

août 2011

 

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article

commentaires