14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 19:34

 

     Les gendarmes continuent d'enquêter sur la disparition possible du Professeur Boncam, archéologue. Début ici.
D'après une source interne, les gendarmes ne croient pas à un enlèvement même si la maison du Professeur est resté ouverte. Ils aiment à penser que tous les savants sont des "Professeur Tournesol". Pour eux Boncam est simplement parti en voyage. Quant à l'exploration de l'exoplanète Pallas 21, ils ne se prononcent pas, habitués qu'ils sont à recevoir des témoignages sur les ovnis et autres facéties.

Deux choses les tracassent:
    1°- le cachet de la poste, sur l'enveloppe adressée à Apollonie Boncam, a été falsifié.
     2°-  L'agenda du Professeur est resté ouvert sur son bureau avec cette phrase énigmatique en date du 29 août:

"Jamais, Jamais, non JAMAIS,
vous aurez beau faire,
jamais ne saurez quelle misérable banlieue c'était que la Terre."

 

    Après, Boncam n'a plus rien écrit. Etait-il suicidaire? 

  
  Le 14 septembre, un habitant de Caussiniojouls a signalé la présence inhabituelle d'une Derby Bentley blanche de 1933 sous l'auvent d'une maison à demi en ruines. L'immatriculation attribue ce véhicule au Pr Boncam. Après inspection, il s'est avéré que la voiture, en très bon état, était entièrement vide et soigneusement nettoyée. Pas un papier, pas une carte, pas une empreinte! Et bien sûr aucune trace de sang! Le Pr Boncam a-t-il été enlevé ou a-t-il organisé sa propre disparition?

    Le 17 septembre, un citoyen hollandais très énervé, M. Pim van Leyden a porté plainte pour vandalisme: la Bentley qu'il venait d'acheter au Pr Boncam a été fracturée ainsi que les volets de sa maison. Après des excuses, la gendarmerie a conseillé à M. van Leyden de ne pas laisser une telle voiture de collection sans surveillance et d'en changer les plaques d'immatriculation s'il ne voulait pas payer une amende.

    Les amis et voisins du Professeur Boncam ont été interrogés par la gendarmerie:
    Aristide Sauveterre, le collectionneur, ne voit pas pourquoi Apollonie fait tant d'histoire pour un rendez-vous manqué. La querelle des cousins à propos de l'héritage de leur grand-oncle est bien connue. Il confirme cependant que les découvertes du Pr Boncam sont bien réelles. Sauveterre a lui-même travaillé à la préparation de la première campagne de fouilles sur Pallas 21. Une carte dessinée par un disciple d'AI-Idrisi de Cordoue se trouvait dans son cabinet de curiosités. Un soir qu'ils admiraient la délicatesse du dessin, ils ont remarqué des nombres bizarres qui semblaient indiquer la position d'une planète inconnue. L'archéologue décida alors de partir à la recherche de ce monde exo-tellurique.

    Claude-Henri Bartoli et Camille Octonel ont confirmé le voyage de leur ami pour Pallas 21 bien qu'Ils n'aient pas assisté personnellement à son envol. Le Professeur Boncam devait prendre un vol pour Moscou puis pour lrkoutsk près du lac Baïkal et rejoindre son équipe au spatioport. Son nom n'est sur aucune liste de passagers. Il a pu prendre un jet privé ou utiliser un pseudonyme comme il l'a fait à plusieurs reprises.
          
   L'ethnologue Alix de la Liquière-Engueyrade, une amie proche du Professeur est en expédition quelque part en Océanie et ne peut être jointe.

    Le psychanalyste qui suit le Professeur, suite à une grave dépression, refuse de parler et ne veut pas que son nom soit cité.

   D'autres membres du "Club des Argonautes du Futur" ne souhaitent pas faire de déclaration.

 


Pièces à verser au dossier de la disparition présumée 
du Professeur Pierre-Epaminondas Boncam:

1°- à propos des pièces archéologiques rapportées de Pallas 21
2°- à propos des fourmis géantes

3°- à propos de la nécropole royale de Pallas 21
4°- article relatant les projets du Professeur

 

 


fourmi-geante---bedarieux-_3_.jpgFourmi géante



    La gendarmerie a envoyé une demande d'information à la police du district du lac Baïkal, au sud de la Sibérie, en Russie orientale.

L'enquête suit son cours (dossier n° DNI 376390 RIF: recherche dans l'intérêt des familles. 
 Apollonie Boncam, peu satisfaite des résultats, envisage d'engager un détective privé.

 

 

Catherine-Alice Palagret
archéologie du futur
septembre 2007


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du futur
commenter cet article

commentaires