26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 00:39

 

  Quoi de plus prosaïque que les colonnes sèches, ces disgracieux bouts de tuyaux bouchés qui sortent des façades des immeubles modernes de plus de sept étages.

 


 

colonne sèche 7Colonne sèche et prise d'incendie

 

 

 

    La plupart du temps, les colonnes sèches sont gris sale et déparent des façades plus soignées. Parfois elles sont peintes en rouge comme la pancarte accolée au-dessus d'elles ou en noir.

 


 

colonne sèche BellevilleColonnes sèches peintes en rouge s'harmonisant avec la mosaïque du soubassement

Belleville à Paris

 

 

   Au 16 avenue Matignon à Paris, se trouve un immeuble dont on remarque d'abord les baroques Atlantes qui encadrent la porte. Dominique Babinet, le sculpteur, a dessiné les poignées de porte et les colonnes sèches dans le même style que les colosses de bronze de la façade.

 

 

 

Sculpture-Atlantes-Babinet-Fernier-3-copie-1.jpgAtlantes, sculptures de Dominique Babinet, avenue Matignon


 

colonne sèche sculpture Babinet Fernier 1
Colonne sèche habillée par le sculpteur Dominique Babinet sur l'immeuble de Fernier


 

   Dans le mur végétal de Patrick Blanc, au musée du quai Branly, on voit trois colonnes sèches; rsquent-elles d'être recouvertes par la prolifération des plantes?

 

 

 

colonne-se-che-mur-ve-ge-tal-Blanc-Branly.jpgTrois colonnes sèches, mur végétal vertical de Patrick Blanc

Musée du quai Branly

 

 

 

      Ces colonnes sèches réglementaires font partie d'un dispositif de lutte contre l'incendie. Les tuyaux parcourent le bâtiment et, quand il y a le feu, les pompiers branchent leur tuyau souple sur l'extrémité extérieure et envoie l'eau vers le sinistre. La colonne sèche devient donc humide.


 


 colonne sèche RERColonne sèche dans le RER et sticker du NPA

 

 

 

colonne sèche 14Colonnes sèches hautes et basses à Paris

 


 

 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

novembre 2010

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires