13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 22:31


   Tout est presque prêt place de la Concorde: la tribune présidentielle sous un dais tricolore, les sièges en plastique blanc dans les tribunes. Il reste quelques housses à enlever et à balayer encore, des feuilles mortes tombent sans cesse. 


avant 14 juillet Concorde 7922Tribune latérale place de la Concorde pour le défilé du 14 juillet


avant 14 juillet Concorde 7906Sièges sous plastique place de la Concorde pour le défilé du 14 juillet


          Au sol, les marques de repérage sont déjà usées par le passage des détachements français et africains qui ont répété à l'aube. Les caméramen ont positionné la grue et les caméras, maintenant recouvertes de leur housse.

   

avant-14-juillet-Concorde-_7917.jpgHiéroglyphes et signes modernes, place de la Concorde


 

   Derrière l'Obélisque, une curieuse plateforme se détache; elles supporte des paraboles et des émetteurs, signes de la technologie moderne à côté des signes hiéroglyphiques de l'Egypte ancienne. Depuis des siècles, les cartouches racontent l'histoire des pharaons et des dieux. Pour quelques heures, les émetteurs de la télévision transmettront l'image des présidents d'aujourd'hui dont, pour la plupart, on oubliera vite le nom.


avant 14 juillet Concorde 7926Tribune présidentielle et caméras place de la Concorde pour le défilé du 14 juillet

      

    Tout à l'instant présentà la fête foraine des Tuileries, des soldats, qui participeront peut-être demain au défilé du 14 juillet, s'exercent au tir. "Tir à balles réelles" annonce une pancarte!


avant 14 juillet fête foraine 7830"Tir à balles réelles, tir sans appui, soyez prudent"

 Soldats au stand de tir, Fête foraine des Tuileries


 

Liens sur ce blog:

King Kong à la fête foraine des Tuileries, le manège Flume Ride



Palagret

archéologie du quotidien

juillet 2010


 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans CROQUIS PARISIENS
commenter cet article

commentaires

F6Mig 26/07/2010 22:20



Un ciel qui se prête à la photographie, tribune et sièges emballés, une petite Fiat précédée d'un scooter qui se glisse sous le feu rouge entre tribune vide et caméra bachée, un dais comme un
désert d'où émerge un obélisque fumant, des bérêts rouges sur têtes face aux cibles circulaires de même couleur ; quelles belles compositions. Merci.