4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:23

 

   Une Ménine de Vélasquez revisitée, des crânes en bronze argenté, des champs de fleurs abstraits, Louis Cane, à l'origine du mouvement Supports / Surfaces avec Claude Viallat en 1970, réinterprète aujourd'hui la peinture occidentale.


 

ArtParis 11 Cane Ménine 2Grande Ménine au perroquet, bronze patiné, H70 x L34 x 35 cm

Peinture abstraite, huile sur toile, 230 x 230 cm

Louis Cane 2008-2009

Stand Bernard Ceysson à ArtParis 2011

 

 

 

   Après l'abstraction et la remise en cause du châssis, Louis Cane revient en partie à la figuration à partir de 1978; il prend pour thème les crucifixions, annonciations, nativités, déluges et vanités largement représentés dans l'histoire de la peinture.

 

 

ArtParis 11 Cane MénineGrande Ménine au perroquet, peintures absraites

Louis Cane 2008-2009

 

 

ArtParis-11-Cane-Nativite.jpgNativité, Louis Cane 2009

 


   A ArtParis, Louis Cane est exposé à la galerie Bernard Ceysson à côté de Claude Viallat.

 

 

 

Liens sur ce blog:

Claude Viallat à Art Paris

Vanités de Philippe Pasqua: crânes multicolores aux papillons englués, Art Paris 2011      

Viallat chez Templon: raboutage de tissus fanés et couleurs éclatantes

 


 

Le site de Louis Cane

 

 

 

Palagret

art contemporain

avril 2011

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires