16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 17:59

 

 

   Casques rouillés, débris d'obus, munitions, tombe mangée de mousse, barbelés, paysages paisibles dans la brume matinale, les photos de Michael Saint-Maur Sheil évoque la Grande Guerre de 14-18 à l'occasion du Centenaire.


 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil casque 14-18Sépulture isolée de poilu dans la Marne

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

     Michael Saint-Maur Sheil a parcouru la ligne de front de la Grande Guerre pendant six ans à la recherche de traces. Chaque photo est réalisée à l'endroit et à la saison où eurent lieu les combats, des terres de France ( Ypres, la Somme, le chemin des Dames) à la presqu''île de Gallipoli.

 

 

"   Je suis revenu plusieurs fois dans chaque endroit car j’ai voulu faire sentir les saisons, la brouillard à l’aube, l’eau, la neige , mais aussi la tombée de la nuit. La lumière est très importante. Elle permet de restituer l'émotion de la tragédie. Pour obtenir la bonne lumière, j’ai parfois attendu toute une journée. Je me souviens d’avoir poireauté neuf heures sous la pluie à Messine en Belgique. A la fin de la journée, un arc en ciel est apparu au-dessus du champs. C’est comme si une lumière rouge était sortie de terre. Pour moi, c’était la photo parfaite. " 1

 

 

 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil 5Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

Grilles du jardin du Luxembourg

 

 

      Certains objets sont mis en scène comme le reconnait Michael Saint-Maur Sheil dans un entretien accordé au Monde:

" - Ballon de football crevé au milieu de ce qui fut un no man's land, vestiges de munition disposés à l'orée d'un champs, casque de poilu apposé sur une tombe... La mise en scène est très présente dans vos photographies. Pourquoi ce choix ?

- Ces objets racontent tous une histoire. Photographier ce ballon de football crevé posé au milieu de ce champ fut pour moi un moment extrêmement fort. Tout à coup, j'ai imaginé ces soldats lancer l'assaut. Lors de la charge du 25 septembre 1915, le London Irish Rifles galvanisa ses troupes en shootant dans ce ballon de football. Malgré la défaite, il fut conservé, avant d'être déposé à l'Imperial War Museum de Londres. Cent ans après, les soldats ont disparu. Je suis revenu avec le ballon pour leur rendre hommage. La mise en scène n'est pas toujours préméditée. Il arrive aussi qu'en marchant sur le front, on trouve des vestiges de munitions en attente de collecte. " 1


 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil 6Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

Grilles du jardin du Luxembourg

 

 

 

    Là où tant d'hommes sont tombés, la terre ne garde pas le souvenir de leur souffrance et de leurs cris. Beaucoup de "portés disparus" sont sans doute engloutis dans les convulsions des champs et villages bombardés. Après 1567 jours de combats et d'attente et plus d'un million de morts en France, la terre labourée par les obus s'est peu à peu cicatrisée. 


 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil 7Tranchées dans la forêt d'Argonne

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

   Les photos de Michael Saint-Maur Sheil sont exposées sur les grilles du jardin du Luxembourg, du boulevard Saint-Michel à la rue de Médicis. Il y a régulièrement des expositions de photographies en plein air sur ces grilles.

 

 


      Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil 2Chargeurs de cartouches abandonnés, Meuse

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil grilles LuxembourFields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 


 

Fields-of-battle-Michael-Saint-Maur-Sheil-crate-re.jpgCratère de la Boisselle, Somme

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil barbelés neigeFils de barbelés posés devant les tranchées pour ralentir l'ennemi

Les agonisants et les cadavres des combattants restaient parfois accrochés plusieurs semaines aux barbelés

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

 

 

Fields of battle- Terre de Paix 14 18

photographies de Michael Saint-Maur Sheil

14-18 Mission Centenaire

Grilles du jardin du Luxembourg

du 4 avril au 3 Août 2014


 

 

 

Fields of battle Michael Saint-Maur Sheil débrisFusil rouillé posé sur une pile d'éclats de shrapnels

Fields of battle- Terre de Paix 14 18, Michael Saint-Maur Sheil

 

 

 

Lien sur ce blog:

Joe Sacco, une fresque monumentale de l'effroyable boucherie de la bataille de la Somme, à Montparnasse

 

 

 

 

 

Palagret

Photographie et mémoire

juillet 2014

 

 

 

Source:

1- Lemonde

Dossier de l'exposition

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Photographie
commenter cet article

commentaires