6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:24

 

Ca tourne à Beaubourg

 

    L'usine à rêves de Michel Gondry tourne à plein régime à Beaubourg. Difficile de s'y inscrire, tout est complet et seules quelques places sont libérées par jour. Si vous n'avez pas la chance de bénéficier de la défection d'un groupe, vous n'accéderez pas aux joies du tournage bricolo. Heureusement vous pourrez observer les apprentis-cinéastes mettre en scène leur fiction dans les décors extérieurs.


 

Gondry usine de films vidéo-club 1Le vidéo-club et la rue, extérieur jour

Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 

 

    Michel Gondry a préparé plusieurs décors dont certains ouvrent sur les baies vitrées de Beaubourg, donnant une touche de réalité aux improbables scénarii. Pour des scènes intimistes, on peut choisir la salle à manger, la chambre, la cuisine, le salon. Pour des scènes en public, il y a le café avec terrasse, l'arrêt de bus, le métro et les voitures en contre-plaqué qu'un volontaire déplace en se cachant derrière.

 

 

Gondry usine de films forêtLa forêt et la voiture devant une transparence, extérieur jour

Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg


   Si vous voulez faire un remake d'Alphaville, il y a un couloir et des portes à ouvrir sur de ténébreux secrets. Si vous avez la fibre sociale, un camp de SDF et une forêt vous permettront de tourner un virulent pamphlet sur la socièté de consommation. Le café est propice aux discussions philosophiques et le vidéo-club aux rencontres amoureuses. 


 

 

Gondry usine de films SDFLe camp de SDF, extérieur jour

      Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 


   Les  cinéastes amateurs préfèrent cependant les histoires horrifico-comiques avec un brillant détective, une femme fatale  et des méchants très méchants. Le bureau du commissaire et la prison concluent bien sûr les histoires criminelles. Les titres de film relevés sur les découpages affichées à l'envers des décors sont éloquents: "Qui veut la peau de Michel Gondry", "Comment tuer sa belle-mère pour les Nuls, "Canard laqué sur la ligne 13", "Steak tard-tard", "La lune a un flingue" et, entre autres, "Meurtre(s) à Bollywood". 


 

 

Gondry usine de films coulissesLes coulisses du décor, découpages des films tournés.

L'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 

 

     Le protocole de tournage établit par Gondry devrait permettre à tous de s'exprimer mais après quelques timides tentatives et beaucoup de cafouillages, seuls deux ou trois leaders (le cadreur, le metteur en scène, la star) prennent les choses en main. Les autres suivent et s'amusent beaucoup, déguisés de châles scintillants, de boa en plumes, de chapeau haut de forme et d'accessoires de bric et de broc.  


 

Gondry usine de films rue caféLe café et la rue, extérieur nuit

Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

    

   En trois heures chrono, le groupe d'une vingtaine de personnes imagine tant bien que mal le scénario qu'il découpe en une dizaine de scènes puis choisit les acteurs stars. Ensuite place au tournage vidéo dans l'ordre chronologique. Des cartons explicatifs ou des monologues comblent les lacunes de l'histoire. Une seule prise, avec ou sans trucages, réussie ou ratée, et hop on passe au décor suivant.


 

 

Gondry usine de films vidéo-clubLe vidéo-club, intérieur  nuit

Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 


   Sans montage, la vidéo est alors projetée aux participants. Rigolade garantie. Il ne reste plus qu'à fabriquer la jaquette du dvd et à l'exposer dans le vidéo-club où les visiteurs de l'usine peuvent le visionner.



Gondry usine de films busL'arrêt de bus et les voitures en contre-plaqué dans la rue, extérieur jour

Décors de l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 

 

   L'obscurité involontaire des scénarii, l'improvisation, la maladresse des acteurs, les bafouillis, les décadrages font partie du jeu et produisent de curieux petits films amusants.

 

 

 

Voir un petit film:

Meurtre(s) à Bollywood tourné en deux heures chrono


 


L'Usine de films amateurs du 17 février au 26 mars

 Tous les jours sauf le mardi, de 11h à 21h.

Gratuit. Age conseillé : à partir de 8 ans.

 

 

 

Gondry-usine-de-film-cafe-ext.jpg Le café ouvrant sur la fontaine Stravinski et l'église Saint-Eustache.

L'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 

 

 

 - Informations au : 01 44 78 12 33

- Il n'est plus possible de réserver sur internet

- Possibilité de s'inscrire sur place, à l'entrée de la Galerie sud:

Un petit nombre de places sera disponible pour les séances suivantes : du lundi au samedi à 11h, 12h, 16h, 18h; le dimanche à 11h, 12h, 13h, 15h, 16h, 17h, 18h. Pour tenter d'en profiter, présentez-vous une demi-heure avant la séance.


 

 

      Gondry-usine-de-films-8533--1-.jpgVoitures miniature devant les quais de la Seine

Trucage à l'Usine de films amateurs de Michel Gondry à Beaubourg

 

 

 

 

 Lien sur ce blog:

The clock de Christian Marclay, montage virtuose de la représentation du temps au cinéma

 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

mars 2011

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires