8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 02:20

Un collage photo monumental



   Des yeux écarquillés sur le pont Louis-Philippe, une géante allongée sur le quai, un train kenyan le long du fleuve, telle est l'installation photographique de JR, un jeune homme de 25 ans qui parcourt le monde depuis 2001.



Regard, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


    Son projet "28 millimètres", du nom de la focale de l'objectif qu'il utilise pour photographier les visages au plus près, l'a conduit dans des lieux symboliques où règnent la pauvreté et la violence. Ses photos rendent hommage aux femmes, les héroïnes du quotidien, celles qui tiennent leur famille à bout de bras quand tout se disloque.



Regard, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


    A Morro da Providencia, le plus ancienne favella de Rio de Janeiro, célèbre pour ses meurtres et son traffic de drogue, il a convaincu des hommes et surtout des femmes de se laisser photographier. Ensuite, aidé par des gamins, il a collé des photographies géantes sur les murs des maisons.



Femme, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


     «Quand on débarque, les gens ne comprennent pas ce que je veux faire, pour eux l’art ,ça ne veut rien dire. Ils me demandent : "A quoi ça te sert ? A quoi ça me sert ?"» 1 Ensuite les habitants sont fiers de voir qu'on s'intéresse à eux. Les yeux sur les murs de la ville restent en place jusqu'à ce qu'ils se décollent ou palissent.



Regard, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


    JR est arrivé au Kenya, à Kibera, après les émeutes post-électorales. Là aussi, il a collé les regards et les visages des habitants sur les toits. Les bâches "sont en vinyle, imperméables et elles protègent de la pluie, tout le monde en voulait." Il a aussi recouvert le train qui longe le bidonville et les remblais. Quand le train roule, les yeux et les bas de visages s'accordent, pendant quelques secondes, petite touche de magie dans un univers difficile.

Installation photographique au Kenya
extrait de la video de JR

     L'exposition "Women Are Heroes" reprend des portraits de femmes réalisés en Inde, au Cambodge, au Kenya. On retrouve aussi le train kenyan. Sur 1 500 mètres de long et 6 mètres de haut, les images en noir et blanc couvrent les quais de Bourbon du n°1 au n°55, d’Orléans, d’Anjou, des Célestins. Au bas des photos, un numéro de téléphone (028 55 200 89) permet d'appeler pour entendre une femme brézilienne, indienne ou africaine raconter son histoire.

   
Anamorphosées, certaines photos ne se lisent que de loin. Les yeux démesurément agrandis nous surprennent, comme les gros plans au cinéma ont dû surprendre les premiers spectateurs. Les surréalistes auraient adoré ces regards géants qui nous fixe avec intensité.


   

Train, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


      Aidé de bénévoles portant des T-shirts reproduisant les regards, JR  a collé des centaines de rouleaux imprimés sur les murs et les ponts. Les photos enveloppent les aspérités, les anneaux et les portes. Quelques feuilles de papier sont déjà arrachées ou décollées par endroit et jonchent le sol.




Regard, "Women Are Heroes", installation de JR
Ile Saint-Louis


     Ces portraits joyeux et douloureux qui témoignent d'une réalité terrible s'étalent dans un Paris repu. Les visiteurs et les touristes y verront-ils autre chose qu'une intervention dans la ville, une distraction gratuite qui anime les quais de l'île Saint-Louis?



Main géante
, "Women Are Heroes", installation de JR

Ile Saint-Louis




- "Women Are Heroes"

Autour de l’Ile Saint-Louis à Paris

du 3 octobre au 2 novembre 2009.


- Installation au Pavillon de l’Arsenal

du 3 au 23 octobre 2009.

Une maison de la favela de Morro da Providencia est reconstituée. A l'intérieur des vidéos présentent l'ensemble du projet "28 millimètres" au Brésil et au Kenya.

 

 

Lien sur ce blog:

JR à Saint-Denis, collecte de portraits pour le Panthéon

JR à Saint-Denis, des anonymes pour le Panthéon, vidéo

JR, un photomaton géant à Beaubourg: faites vous tirer le portrait

JR, Encrages à la galerie Perrotin et photomaton


 

 

site de "Women are heroes"



Palagret
photographie
août 2009

Sources:

Toutes les photos sont de Palagret

Dosier de presse

1- in Libération


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Photographie
commenter cet article

commentaires

MMartin 11/10/2009 10:19


Deux vidéos intéressantes au sujet de cette installation.