18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:51

 

   L'art rigolo est une catégorie de l'art contemporain en pleine expansion. Jeff Koons, Damien Hirst et Murakami en sont les plus célèbres représentants et les plus cotés.

    La plupart des artistes rigolos ont en commun de faire dans le gigantisme, comme si pour se faire entendre il fallait crier très fort. L'art pop, s'inspirant du surréalisme, joue sur les changements d'échelle, d'environnement et de texture, le détournement d'objets banals transformés en icônes. La plupart de ces oeuvres sont souvent exposées en plein air et sont vite adoptées par un public qui apprécie aussi Disneyworld.



Versailles-Koons-Bear---Policeman-salon-guerre-3.jL'ours et le policier, Jeff Koons, détail, à Versailles

Voici une liste, incomplète et évolutive, des artistes rigolos.


- Marcel Duchamp (1887 - 1968) pourrait être le premier d'entre eux même si sa démarche était très conceptuelle. Inventeur du ready-made en 1917, il présenta un urinoir acheté dans le commerce comme une oeuvre d'art qu'il signa R. Mutt.

Fountain de Marcel Duchamp, 1917



- Jean Dubuffet (1901 - 1985) et l'Hourloupe.

Sculpture de Jean Dubuffet, Jardin des Tuileries


    - Claes Oldenburg (né en 1929 ) et ses objets géants, cuillères, scie, roue de vélo, tambour mou,  etc ....


Cuillère et cerise, spoon bridege and cherry, Minneapolis, Claes Oldenburg




   - Niki de Saint-Phalle (1930 - 2002) et ses nanas aux formes rebondies.


Nana de Niki de Saint-Phalle dans la fontaine Stravinski  à Beaubourg



    - Erwin Wurm
 (né en 1954) et ses personnages et objets boursoufflés.

The fat house, Erwin Wurm, Newcastle



   - Florentijn Hofman et son canard de bain flottant dans la bassin de Saint-Nazaire à Estuaire 2007.


Canard de Florentijn Hofman


      - Carsten Höller (né en 1961) avec ses toboggans et ses manèges mêle l'attraction foraine et l'art.

Holler-manege-festival-Beaubourg.jpgCarrousel de Carsten Höller à Beaubourg, 2009.


          - David LaChapelle, le photographe porno-chic et ses clichés grotesques mais hilarants.


Death by hamburger, David LaChapelle, 2001

   -Takashi Murakami et son imagerie kawaï issue de l'univers des mangas. Ses gentilles fleurs et ses mignons personnages ont parfois cependant des dents acérées.

 
Murakami Versailles Flower Matango 8
Flower Matango, Murakami, Galerie des Glaces, Versailles.

   - Farhad Moshiri, un nouveau venu sur la scène internationale. L'iranien puise son inspiration dans l'imagerie pop et la tradition perse. Ses tableaux incrustés de perles multicolores mêlent la préciosité et l'humour.


Tigre de Farhad Moshiri, détail, série "Silly you, silly me"


- Duane Hanson, sculpteur hyperréaliste de ses frères humains, gens de peu occupés à des occupations triviales. Loins des images glamour des magazines, ils tondent la pelouse, poussent un caddy au supermarché, font le ménage, un peu ridicules, un peu pitoyable. Parfois, ils sont simplement assis, les yeux dans le vide, écrasés par leur humaine condition. C'est le rêve américain. Ils nous amusent ce qui crée une distance entre eux et nous. Aurions nous peur de leur ressembler?


expo Duane Hanson 4531Tondeur de pelouse, Duane Hanson, affiche de l'exposition "Le rêve américain" à La Villette

    Ces oeuvres "rigolotes" sont insolites et recèlent souvent quelque chose de mystérieux. Un art rigolo ambivalent pas si anodin et parfois inquiétant quand les auteurs jouent avec leurs obsessions morbides.


Art contemporain, catégorie art rigolo mais inquiétant II


 

Liens sur ce blog:

Murakami à Versailles: rutilants bouddhas d'or et d'argent

Takashi Murakami bientôt à Versailles: imagerie kawaï et dorures Grand Siècle

L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

Xavier Veilhan, un carrosse violet immobilisé en pleine course à Versailles

Damien Hirst défie les galeries en vendant ses oeuvres aux enchères

 

 

 

 

Palagret

art contemporain

Septembre 2010

 

 

Sources:

Dossiers de presse


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires