24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 11:57

 

      Depuis leur découverte, les crânes de cristal fascinent par leur beauté. Ils sont si lisses, si propres, si imputrescibles. Ils parlent de la mort mais leur perfection visuelle fait oublier la pourriture qu'ils symbolisent.

 

 

 

 

Londres-crane-cristal-2.jpgCrâne de cristal exposé au British museum, Londres

 

 

 

    Un crâne de cristal, fut prétendument découvert entre 1926 et 1929  dans les ruines d'un temple maya à Lubaatum, Bélize, par ...

 

 

suite ici, texte et photos

 

 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

août 2012 - janvier 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article

commentaires

Loqman 26/01/2015 08:13


Le cristal Palace annonçait-il une bulle immobilière ?