1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 21:31

 

   Le corps de Liu Bolin se fait trompe-l'oeil. Ses assistants le peignent minutieusement  afin que sa peau et ses vêtements se fondent dans le décor, devenant invisible tel un caméléon. Seul le relief, ou une ombre, dévoile la supercherie à l'observateur si vous êtes dans l'axe. De côté, la supercherie ne fonctionne pas mais peu importe puisque seule compte l'oeuvre finale, la photo. 

 

 

 ArtParis-Liu-Bolin-3.jpgLiu Bolin, vêtements peints en trompe-l'oeil devant l'escalier du Grand Palais

ArtParis 11

 

 

  La peinture devient un camouflage et une protestation contre la place de l'artiste dans la société chinoise. En 2001, sorti diplômé de la Cafa 1, Liu Bolin n'a pas trouvé de travail; il avait l'impression de ne pas avoir de place dans la société.

 

 

ArtParis Liu Bolin murNew culture needs more

Hide in the city, Liu Bolin, photographie, 2005

 

 

" J'ai fait l'expérience du côté sombre de la société, sans aucune relation, j'avais l'impression que personne ne se souciait de moi, je me sentais superflu dans ce monde."

 

 

ArtParis Liu Bolin tôleSuojia village

Hide in the city, Liu Bolin, photographie, 2006

 

 

   A partir de 2005, après la destruction de son atelier par les autorités chinoises, cet isolement lui inspire les mises en scène de "Camouflage". Les photos gardent la trace de ses performances urbaines. Incorporé au décor, les passants pressés le remarquent à peine lorsqu'il est camouflé, immobile, yeux clos, à côté d'un mur, d'une vitrine, d'un temple, d'un rideau. Dans une forêt ou devant un tas de charbon son corps se dissout.

 

 

ArtParis-11-Liu-Bolin-homme-0212.jpgSculptures de Liu Bolin sur le stand de la galerie Paris-Beijing à ArtParis 11

 

 

    Reconnu internationalement, Liu Bolin intervient dans les rues de Londres ou de Venise où il disparaît dans le décor. En même temps, le plasticien chinois sculpte aujourd'hui des petits bonshommes rouges et blanc sans yeux, aveugles, ignorés et ignorant d'un monde opaque dont le sens s'est perdu. 

 


ArtParis-Liu-Bolin-1.jpg Liu Bolin, tête et vêtements peints en trompe-l'oeil devant l'escalier du Grand Palais

ArtParis 11

 

 



Voir la vidéo de la performance du Grand Palais le 1er avril 2011

 

 

 

ArtParis 2011

31 mars - 3 avril

Grand Palais, Paris

 

 

Liu Bolin

Hiding in the city

24 février - 12 avril 2011

Galerie Paris Beijing

54 rue du Vertbois 75003 Paris

 

 

Lien sur ce blog:

* Liu Bolin chez le parfumeur Guerlain

Liu Bolin le plasticien caméléon se dissimule au milieu des armes

 

 

 

Palagret

performance

avril 2011

 

 

Sources:

1- CAFA Central Academy of Fine Arts, Beijing

Photos des camouflages de Liu Bolin

Liu Bolin l'homme invisible

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires