17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 11:13

 

Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant.

 

     Voici deux papiers collés, paste up, citant Arthur Rimbaud. Collectés du côté des Abbesses, les images colorées, sans relief, montrent deux personnages: un homme blanc (rose) aux cheveux verts (le garçon aux cheveux verts?) et un homme noir.

 


Rimbaud voyant street-artLe Poète se fait voyant, Arthur Rimbaud, papier collé de ME

 

 

"Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d’amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n’en garder que les quintessences. Ineffable torture où il a besoin de toute la foi, de toute la force surhumaine, où il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, — et le suprême Savant — Car il arrive à l’inconnu ! Puisqu’il a cultivé son âme, déjà riche, plus qu’aucun ! Il arrive à l’inconnu, et quand, affolé, il finirait par perdre l’intelligence de ses visions, il les a vues ! Qu’il crève dans son bondissement par les choses inouïes et innombrables : viendront d’autres horribles travailleurs ; ils commenceront par les horizons où l’autre s’est affaissé !"

 

Arthur Rimbaud, lettre du Voyant, à Paul Demeny, 15 mai 1871


 

 

Rimbaud voyant Basquiat street-art Le Poète se fait voyant, Basquiat, papier collé de ME

 

 

   L'homme noir aux cheveux tressés est probablement Jean-Michel Basquiat, le street-artist et peintre. Célèbre à 20 ans, mort d'une overdose à 27 ans, son destin fulgurant rappelle celui de Rimbaud, poète à 17 ans et mort à la poésie quelques années plus tard. Deux créateurs à l'extrème jeunesse qui se sont brûlés les ailes au feu de la poésie et du succès. 



Rimbaud voyant street-art AbbessesLe Poète se fait voyant, Arthur Rimbaud

papier collé de ME  sous le panneau Défense d'afficher

 

 

 

Les deux papiers collés sont numérotés 4 et 5, il y en a peut-être d'autres, et sont signés ME Paris.

 

Youguie me signale que ME est la signature de Marlène Ehrhard.    

 

 

 

Palagret

street-art

février 2011

    

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires

youguie 28/02/2011 16:36



bjr pour info ME signifie MARLENE EHRHARD ; je connais ses collages ds le 18e ou le 19e toujours tres colorés et des stickers PEACE & LOVE ! merci pour ts ces articles je suis ce blog avec
interet et plaisir !