26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 13:31

 

  Au hasard des rues parisiennes on découvre des traces de la modernisation de la ville au tournant du vingtième siècle. L'arrivée du gaz dans les maisons pour l'éclairage et la cuisine puis du téléphone, de l'eau à tous les étages, de l'électricité et du tout-à-l'égout transforme la vie des habitants.

 


 

plaque salubre tout à l'égout 9385"Maison salubre, Tout à l'égout", G. Mouren, 10 rue des Fêtes, Paris

plaque émaillée sur une façade parisienne

 

   L'insalubrité diminue et Paris devient une ville moderne.


compteur Gaz de Pariscompteur, société du gaz de Paris

 

 

Plaque de la Compagnie Continentale Edison

 

 

 

  Trace de la modernité d'aujourd'hui, les anciens compteurs de gaz ou d'électricité sont souvent tagués ou décorés. Le street-art les rend plus visibles.

 


 

compteur-gaz-street-art-Belleville.jpgcompteur de gaz ou d'électricité tagué et décoré de perles, Belleville

 

 

 A tous ces réseaux souterrains du XIXème siècle s'ajoute aujourd'hui le câble avec la fibre optique d'internet et la télévision. Une nouvelle modernité.

  

 

 

Liens sur ce blog:

Thomas Edison et l'éclairage électrique de Paris

L'art du compteur et la ruine des façades

Num’Hér@ult: un fil orange serpente le long des routes


 

 

Palagret

archéologie du quotidien

août 2010

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans LE VIEUX PARIS
commenter cet article

commentaires