17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 13:32

 

 La sculpture classique, de la Grèce à la Troisième République, a toujours représenté les dieux et les héros plus grands que nature. Combien de glorieux soldats ou de profonds penseurs, figés dans le bronze, ornent les rues des villes, dominant de toute leur splendeur les passants sans qualités!

    Moquant la tradition de la statuaire civique, l'artiste pop choisit, par dérision, des objets prosaïques qu'il représente hors de proportions. La monumentalité transforme l'ordinaire en extraordinaire et confère aux objets de tous les jours une ironique importance.

 
    Claes Oldenburg est célèbre pour ses grandes sculptures. Choisissant des objets communs, il les magnifie en leur donnant une taille démesurée: pomme, prise électriqueplumes au Guggenheimvolantpince à linge. Son couteau suisse, à Venise en 1985, voguait sur l'eau, ce qui est plus surprenant pour un couteau que pour une volaille d'eau (voir le canard géant de Hofman à Nantes).



           pomme.jpgTrognon de pomme, Oldenburg, Californie

 Photo Happyvia     

   


   Sur l'esplanade de la Défense se trouve deux monumentaux personnages entourés de gratte-ciels. Conçus par Joan Miro en 1976, ils sont colorés et maladroits comme des modelages enfantins. Monstres débonnaires, ils semblent bavarder.


La-Defense-Miro-0942.jpgSculpture de Joan Miro à La Défense près de Paris
au fond, un stabile rouge de Calder

 

    Jim Dine  livre une grande statue de Pinocchio qui trône à un rond-point de Boras, en Suède, comme jadis les généraux illustres au centre des places. Le petit garçon de bois devient lui aussi un modèle à admirer.
 

Bronze peint de Pinocchio de Jim Dine
Boras, Suède


   
A l'entrée du Palazzo Grassi à Venise, trône Balloon Dog, de Jeff Koons, un chien fait de ballons pincés comme en proposent les camelots. Le chien monumental parade ironiquement devant le Grand Canal, haut lieu de culture traditionnelle (video). A Bilbao, Jeff Koons imagine un chiot, Puppy, de douze mètres de haut, fait d'une armature de métal et de fleurs fraîches. A Versailles, Koons expose Split-Rocker: une tête de cheval à bascule géante recouverte, elle aussi, de cent mille fleurs fraîches.
 


Split-rocker de Jeff Koons, Orangerie de Versailles



    Plus menaçante, Mama, l'araignée de Louise Bourgeois se joue de nos phobies.




Maman (1999), araignée géante de Louise Bourgeois
aux Tuileries



    Se moquant joyeusement du réalisme socialiste, les artistes russes et chinois créent des sculptures monumentales. Sous la verrière du Grand Palais, Sydorenko expose un homme rouge montrant résolument le chemin de l'avenir.


Art-Paris-Sydorenko-statue-rouge.jpg Homme rouge, Sydorenko, ArtParis


à suivre ...


Liens sur ce blog:









Palagret
octobre 2007
art monumental


 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans ART MONUMENTAL CONTEMPORAIN
commenter cet article

commentaires