20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 18:47

 

   Le 12 juin, à la Foire des Grenouilles de Saint-Geniès, il n'y avait pas beaucoup de grenouilles, juste quelques bibelots sur un stand au milieu des sacs en cuir et des colifichets. Seuls les gosses sautaient en l'air dans les rues du village en suivant la musique, les comédiens de rue ou en regardant Guignol. 

 

 

 

bestiaire Mélie Cauhapé moutonMouton avec une mouche sur le nez de Mélie Cauhapé

 

 

 

     Outre les chiens se faufilant dans la foule et les chats prudemment cachés dans les recoins, on dénombrait cependant, dispersés dans les ruelles du vieux village, une vache, un mouton, une chèvre, une pintade, un coq et une autruche ... ou ce qui y ressemblait. Mais pas de grenouille. 

 

    

 

bestiaire Mélie Cauhapé vache 1Vache multicolore aux escarpins bleus sur la place de Saint-Geniès de Fontedit

 

 

 

 

    Ce bestiaire faussement naïf est fait de papier mâché ou de résine. Les pelages et plumages assez fantaisistes sont ornés de rubans et de perles. Ces bestioles curieusement chaussées d'élégants escarpins étaient très sérieusement identifiées par leur nom latin par leur créatrice Mélie Cauhapé, décoratrice de théâtre / plasticienne.  

 

 

 

bestiaire Mélie Cauhapé coqCoq aux ailes bleues perché sur une cheminée

 

 

 

 

 

 

bestiaire Mélie Cauhapé chèvreChèvre aux cornes en papier journal

 

 

 

 

 

bestiaire Mélie Cauhapé autrucheAvis strutio, montruc en plumes, autruche aux escarpins rouges 

 

 

 

 

 


 

bestiaire Mélie Cauhapé pintadePullus manducus, granum modificata, pintade sortant de sa coquille rouge à pois blancs

 

 

 

 

 

bestiaire Mélie Cauhapé vache escarpinLes escarpins bleus de la vache

 

 

 

 

 

St Genies bestiaire Mélie mouton 2848Mouton noir aux escarpins rouges, sculpture de Mélie Cauhapé


 

 

 

 

Palagret

 Fête de village

12 juin 2011

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires

Claude Parisse 05/09/2011 10:39



Très intéressante, cette archéologie du mur peint