1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 00:09

 

- Man, un rat claironne un gamin sur le quai du métro.

- Un rat, où ça, s'étrangle la mère.

Les voyageurs sur le quai s'agitent et jettent des regards inquiets tout autour d'eux.

- Mais non, rigole le gamin, pas un vrai, là, sur l'affiche de cidre.

 

 

affiche-cidre-Raison-rat-menhir.jpg" Le cidre s'invite à l'apéritif",

Affiche pour le cidre Loïc Raison, un rat ou un menhir?

 


Soupirs de soulagement. Tous regardent vers l'affiche que désigne le gamin.

- Ah oui, tu as raison, ça ressemble à un rat, approuve la mère.

- Pas du tout c'est un menhir, rectifie un vieux monsieur.

- Un menhir? On voit bien le museau et les pattes, renchérit une dame.

- C'est un menhir couché qui vient de s'écraser dans le salon. Le menhir sert de table basse.


Tout le monde s'en mêle.


- Pourquoi un menhir pour l'apéritif?

- Ou un météore.

- Mais non, le menhir, la Bretagne, le cidre, voilà pourquoi. C'est pourtant simple.

- Ahhh! Vous avez raison mais au premier coup d'oeil, moi je vois un rat.

- Moi aussi.

- Non, c'est le parquet brisé qui vous fait penser à des pattes mais il n'y a pas de pattes. Et votre rat, il n'a ni oeil ni queue. C'est évident que c'est un menhir.

- Pourquoi y aurait-il un rat sur une affiche de cidre? C'est idiot non?

- C'est sûr que c'est idiot de mettre des verres de cidre sur le dos d'un rat.

- C'est pas un rat, s'énerve le vieux monsieur.

- D'accord, admet la première dame, mais ils auraient dû faire attention, moi je vois d'abord un rat, ça donne pas envie d'acheter le cidre Loïc Raison.

- C'est pas raisonnable ajoute une troisième personne.

Tout le monde rigole.

- Pas raisonnable du tout! reprend le gamin ravi.

- C'est un menhir. Point, grommelle le défenseur de l'affiche Loïc Raison.


 

affiche-cidre-Raison-rat-menhir-2.jpg

Affiche pour le cidre Loïc Raison, un rat ou un menhir?

 


    Heureusement la rame de métro arrive, mettant fin à la discussion. Les voyageurs s'en vont, laissant le rat échoué au milieu d'un salon élégant. Les publicitaires voulaient donner l'idée de luxe et de calme (les canapés blancs), de tradition (le menhir) et de puissance (la forme phallique). C'est raté, au premier regard certains perçoivent une autre image nettement moins valorisante pour le cidre Loïc Raison: un rat!

 


 

Palagret

publicité

juillet 2011

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Publicité
commenter cet article

commentaires