5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:03

 

 

   Le code-barre symbolise un univers technologique froid, totalitaire, où tout est étiqueté, enregistré, un univers marchand où tout a un prix. Ces petites barres noires parallèles sont détournées par les street-artists et les plasticiens.

 


 

 code-barre Beaubourg à vendre street-art"à vendre", pochoir code-barre devant Beaubourg


 

 

      Le pochoir apposé sur le sol devant Beaubourg, Centre National d'art et de culture, est une modeste protestation contre le musée d'art moderne et les extravagances financières de l'art contemporain.


 

 

code-barre Beaubourg à vendre street-art 0"à vendre", pochoir code-barre devant Beaubourg


 

 

   Les barres noires évoquent facilement une prison. La phrase "spend a life behind bars" (passez une vie derrière les barreaux) est très commune dans les journaux anglo-saxons qui relatent la condamnation à vie des criminels. Si vous ajoutez "Consumers" à cette phrase, dans un lettrage proche de celui de Coca-cola, la phrase devient une injonction. Sous l'emprise de la publicité, les consommateurs se mettent eux-mêmes en prison dans une joyeuse servitude volontaire.  

 

 

 code-barre consumers by m.a.r.c"Consumers spend a life behind bars." Pochoir à Berlin, source

 

 

 

     Bansky se sert des codes-barres prison à plusieurs reprises. Ici il montre un fauve s'échappant de sa cage aux barreaux écartés. Le léopard libéré se retrouve imprimé sur des mugs et des T-shirts. Le street-art contestataire s'accommode aussi du commerce qu'il dénonce.


 

 

code-barre-bansky-cage-2.jpgLe léopard échappé de sa cage en code-barre, pochoir de Bansky


 

   La police et les codes-barres sont facilement associés dans le street-art comme dans cette image d'un policier brandissant une matraque: ses yeux sont remplacés par des codes-barres ce qui en fait un numéro, un clone sans âme.


 

 

 

code-barre-cop-by-mermaid99.jpgPolicier aux yeux masqués de codes-barres, Londres, source

 

 

 

 

         Certains se font tatouer un code-barre sur la nuque comme dans Dark Angel. Dans la série américaine, des enfants, génétiquement modifiés pour devenir des super-soldats, sont répertoriés grâce à leur code d'identification tatoué, une technique digne de l'univers fasciste de 1984, le roman de George Orwell où chacun est soumis au contrôle totalitaire de Big Brother. 

 


 

barre-code-Dark-Angel-2.jpgPaul, un enfant tatoué d'un code-barre sur la nuque dans la série Dark angel


 

 

code-barre-Dark-Angel.jpgDark angel, série américaine de science-fiction


 

 

   A Saint-Peterbourg, le ‘Shtrikh Kod’, un immeuble de bureau conçu par Vitruvius & sons est décoré de barres noires sur fond rouge. Quoi de mieux qu'un code-barre géant pour célébrer le commerce.


 

 

code-barre-immeuble-Vitruvius.jpgcode-barre-géant, le ‘Shtrikh Kod’ à Saint-Petersbourg

 

 

 

 

   Depuis les années 70, les codes-barres ont envahi les emballages d'à peu près tout ce qui se vend sur terre. C'est un moyen simple et peu coûteux d'identification des produits grâce à un lecteur électronique.


 


 

code-barre lentilles d'eau)Etiquette de code-barre


 

 

   Les codes-barres seront bientôt remplacés par des puces Rifid, nettemenent plus coûteuses à produire et aussi plus invasives.

 

   Comme l'ampoule incandescente et le polaroïd, technologies devenues obsolètes, le code-barre est récupéré par les artistes et les street-artists.

 

 

 

Scott Blake

Andrew Hillman


 

 

 

Palagret

street-art et code-barre

mars 2012

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires