18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 02:58

   

   Le photographe coréen Ahae qui s'est offert des expositions dans des lieux prestigieux comme le Jardin des Tuileries et l'Orangerie de Versailles en France est en fait recherché par le FBI et la police coréenne. Le milliardaire, ou ses fils, serait le propriétaire du ferry Sewol qui a coulé le 16 avril 2014, noyant 300 personnes.

 

 

 

Ahae expo fenêtre Tuileries"de ma fenêtre", exposition photographique d'Ahae au Jardin des Tuileries (dépendant du Louvre)

 

 

   En 1987, le pasteur évangélique Ahae (de son vrai nom Yoo Byeong-eon) était interrogé par la police à propos de la mort de 33 religieux. En 1991, Ahae était condamné à quatre ans de prison pour détournement de fonds d'une secte religieuse. Un personnage sulfureux qui, grâce à son pseudonyme d'artiste, a réussi à paraître respectable aux yeux des occidentaux peu informés des faits divers coréens.

 

 

 

Ahae Versailles Orangerie 8"Fenêtre sur l’extraordinaire", exposition photographique d'Ahae à l'Orangerie de Versailles

 

 

 

   Quand en 2012, l'exposition Ahae "de ma fenêtre", des photos de nature, a été annoncé à Paris, une recherche sur internet ne donnait pas grand chose et Ahae n'était pas coté sur le site d'Artprice. En fait, Ahae, de son vrai nom Yoo Byeong-eon, s'auto-produit et construit sa réputation en jouant les généreux mécènes (1,1 millions d'euros au Louvre) dans des lieux remarquables (Paris, Moscou, Prague, Kew gardens à Londres, Florence et Venise, Grand central terminal à New-York). Ahae gagne ainsi une légitimité mondiale sans passer par le circuit des galeries et le regard des critiques. Il suffit à Ahae de payer les institutions et il devient, ou croit devenir, un grand de la photographie.


 

 

Ahae affiche TuileriesAffiche pour "de ma fenêtre", exposition photographique d'Ahae, Jardin des Tuileries

 

 

 

    Le Louvre en 2012 comme le Château de Versailles en 2013 ont accueilli Ahae et son argent à bras ouverts, sans se poser de questions sur la valeur de ses photographies, des oeuvres techniquement maîtrisées, séduisantes mais peu originales qui remporteraient facilement un prix dans un concours de club-photos.


 

 

Ahae expo fenêtre Tuileries 9"de ma fenêtre", exposition photographique d'Ahae au Jardin des Tuileries

 

 

 

  "L'oeuvre de Ahae, c'est l'extraordinaire dans l'ordinaire", déclarait alors Henri Loyrette à la tête du Louvre. "C'est derrière la modestie du geste du photographe la sophistication extrême de la pensée du poète. L'instant qui se confond avec l'éternité" s'enflammait Catherine Pégard, présidente de Versailles. Des éloges qu'ils regrettent peut-être maintenant.

 

 

 

Ahae Versailles Orangerie 6"Fenêtre sur l’extraordinaire", exposition photographique d'Ahae à l'Orangerie de Versailles

 

 

 

 

   Les projets d'expositions photographiques d'Ahae en France sont suspendus suite aux révélations de la presse coréenne et du blog Louvre pour tous. En attendant le vieux milliardaire coréen est introuvable.


 


 

Ahae Versailles Orangerie 1"Fenêtre sur l’extraordinaire", exposition photographique d'Ahae à l'Orangerie de Versailles

 

 

 

 

Expositions d'Ahae:

Ahae, "de ma fenêtre" un univers frémissant et paisible aux Tuileries

Ahae à l'orangerie de Versailles: nature à profusion, une fenêtre sur l'extraordinaire

 

 

 

Ahae expo fenêtre Tuileries extPavillon éphémère pour "de ma fenêtre", exposition photographique d'Ahae, Jardin des Tuileries


 

 

 

Palagret

photographie et mécénat

juin 2014

 

 

 

 

Sources

Le Louvre pour tous    

Le naufrage du Sewol

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Photographie
commenter cet article

commentaires