26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 12:16

 

    Les militants d'AIDES n'hésitent pas à plomber l'ambiance en interpellant les candidats à l'élection présidentielle de 2012 par voie d'affiche.


 

sida affiche élection présidentielle SarkozyNicolas Sarkozy et le sida, affiche d'AIDES

 

 

 

   François Hollande, François Bayrou et Nicolas Sarkozy se retrouvent côte à côte sur un mur. Leur portrait est accompagné d'un préservatif coloré. En dessous, le même texte pour les trois candidats:

 

 

 

sida affiche élection présidentielle 7

François Hollande, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et le sida, affiche d'AIDES

 

 

"Voici deux moyens d'arrêter le sida. L'un a fait ses preuves. L'autre devra les faire en 2012. Aujourd'hui, on sait comment arrêter l'épidémie. C'est une question de moyens financiers. Donc de volonté politique en facilitant l'accès au dépistage et aux traitements pour tous. L'épidémie pourrait être enrayée. Votez pour celui qui aura le courage d'agir."

 


sida affiche élection présidentielle 1 affiche d'AIDES

 

 

 

    Le mardi 29 novembre, François Hollande, candidat du Parti Socialiste à la présidentielle, a plaidé pour une "intensification" de la mobilisation dans la lutte contre le sida et a, en particulier, réclamé la "généralisation" des centres de dépistage "sur le territoire". 1

 


 

sida pochoir ça plombe l'ambiance"Sida, ça plombe l'ambiance, Act-up Paris", pochoir sur le trottoir

 

 

 

   Le 19 mars 2012, François Bayrou accorde une interview à Sida Info Service: Je crois à l’importance des campagnes d’information en matière de prévention du VIH et il est indispensable que le plus grand nombre soit sensibilisé dès l’adolescence. C’est nécessaire non seulement pour limiter la transmission du VIH mais aussi pour éviter les phénomènes de crainte à l’égard des personnes séropositives. 2

 

 

Le 23 mars 2012 Nicolas Sarkozy répond à Sida Info Service: "Chaque année, la France consacre plusieurs centaines de millions d’euros pour la lutte contre le VIH/sida, pour la prévention via l’INPES ou les ARS, pour la recherche, via l’ANRS, ou encore à l’international. Je rappelle que la France a augmenté de 20 % sa dotation au Fonds Mondial de Lutte contre le sida pour atteindre 360 M€. Le VIH/sida reste une priorité de santé publique pour la France. L’infection à VIH est classée comme affection de longue durée (ALD) avec une prise en charge à 100 %. Il ne faut rien changer à tout cela." 3

 

 

   Voir la réponse des autres candidats sur Sida Info Service.

 

 

 

Palagret

mars 2012

 

 


Sources:

1- Le Monde

2- Sida Info Service

3- Sida Info Service

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article

commentaires