2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 12:25

   Pour animer les murs nus des salles de brassage et de fermentation Miller, Eric Grohe a peint plusieurs trompe-l'oeil illustrant l'activité des brasseurs  de bière d'hier face aux cuves modernes d'aujourd'hui. Le mur plat acquiert  ainsi une illusoire profondeur.


Miller brewery trompe-l'oeil E. GroheIllusion de profondeur, le travail à la brasserie Miller
Trompe-l'oeil d'Eric Rohe

    Pour ajouter à l'illusion des objets sont accrochés au mur: tabliers, papiers etc ...


Miller brewery trompe-l'oeil E. Grohe 2Illusion de profondeur, le travail à la brasserie Miller
Trompe-l'oeil d'Eric Rohe


   La brasserie Miller de Milwaukee, fondée en 1855 par un immigrant allemand, est une des plus importantes des Etats-Unis. On peut visiter les ateliers de production mais, pour l'instant, pas les trompe-l'oeil.



   A côté des nouvelles peintures, il existe d'anciennes fresques représentant une taverne allemande où les consommateurs attablés dégustent de la bière.



Miller Valley Brewery, Brew Room & Fermenting Room Murals
3939 West Highland Blvd. Milwaukee, WI 53201. USA


Le site d'Eric Grohe avec plus de photos


Trompe-l'oeil sur ce blog:
Art et illusion, le trompe-l'oeil exposé à Florence

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V
le trompe-l'oeil du Printemps, boulevard Haussmann
le trompe-l'oeil en moulé-troué d'Edouard François
le trompe-l'oeil en plaque de chocolat de LCL
Ceci n'est pas un trompe-l'oeil: le futur musée Magritte à Bruxelles



Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article

commentaires