14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 03:44

 

    Ni Arte Povera, ni land art, art concret ou art minimal, les oeuvres de Lee Ufan appartiennent au courant japonais Mono-ha (l'école des choses). Les plasticiens du courant mono-ha veulent réapprendre " à voir le monde tel qu’il est, sans en faire l’objet d’un acte de représentation qui l’oppose à l’homme ". Ils utilisent des objets naturels comme la pierre, la terre et des matériaux industriels. L'artiste ne crée pas, il réarrange des choses existantes et attire l'attention du spectateur sur l'espace autour.

 

 

 

Lee Ufan Relatum musée Chasse 9Relatum, le repos de la transparence, Lee Ufan

acier, verre, pierres. 2013

Musée de la Chasse et de la Nature, Paris

 

 

 

    Avec une grande économie de moyens, Lee Ufan crée des oeuvres poétiques, méditatives, silencieuses.

 


 


Lee Ufan au Musée de la chasse par Palagret

 

 

 

  « Tout se passe entre les choses, elles ne sont là que pour révéler l’espace qui les entoure.  «Je m'appuie toujours sur la formation traditionnelle reçue dans ma jeunesse dont le mode expressif et productif commence avec la concentration, un souffle ample et stable, pour donner lieu à la rencontre des formes organiques de la pensée, de la main, du pinceau, des couleurs, de la toile, de l'air et du temps.»

 

 

 

Lee Ufan Relatum musée Chasse 7Relatum, le repos de la transparence, Lee Ufan

Musée de la Chasse et de la Nature, Paris

 

 

 

         « Refuser l’expression, poser et disposer plutôt que créer, privilégier le rare et le peu. »

 

 

 

Lee-Ufan-Naoshima-by-perke.jpgLee Ufan, musée de Naoshima

 

 

 

 

   Après Giuseppe Penone, l'artiste coréen Lee Ufan sera bientôt exposé dans les jardins de Versailles en juin 2014. Son oeuvre minimaliste y dialoguera avec les parterres brodés de buis de Le Nôtre et ses amples perspectives.

 

 

 

Lee-Ufan-museum-by-da5ide.jpgLee Ufan, musée de Naoshima

 

 

 

 

Lien sur ce blog:

Giuseppe Penone, Elevazione et idée de pierre à Versailles dans le bosquet de l'étoile

Lee Ufan: l'arche de Versailles encadre le château

 

 

 

 

Lee Ufan, Relatum la transparence des choses

Musée de la Chasse et de la Nature

Paris

 

 

Palagret

sculpture Mono Ha

mars 2014

 


Sources: 

An introduction to mono-ha

Lee Ufan, maître zen

Lee Ufan, langage du vide


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires