22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 16:29

 

 

   Au 34 avenue Matignon à Paris, se trouve un immeuble dont on remarque d'abord les baroques Atlantes qui encadrent la porte. Les géants de bronze, tête baissée, semblent soutenir l'immeuble de leurs deux bras repliés au-dessus de leur tête mais ils sont seulement décoratifs et ne soutiennent rien au contraire des cariatides de l'Erechthéion de l'Acropole .


 

 

Babinet Fernier AtlantesAtlante, sculpture de Dominique Babinet, avenue Matignon, Paris

 

 

 

 

   L'effort tend les muscles des porteurs; les visages et les hauts du corps sont précisément modelés mais les bas du corps se terminent en une forme indéterminée; le bronze vert-de-gris coule sur la colonne blanche comme si les atlantes s'arrachaient à la terre. Une ré-interprétation des atlantes et cariatides en buste, figures traditionnelles de l'architecture classique.


 

 

 

Sculpture-Atlantes-Babinet-Fernier-3-copie-1.jpgAtlantes, sculptures de Dominique Babinet, avenue Matignon

 

 

 

    L'immeuble de 1992 tranche avec les façades haussmanniennes de la rue avec sa façade vitrée courbe et ses arabesque métalliques soutenant un auvent abritant une terrasse. 

 

 

 

Babinet Fernier poignée AtlantesPoignées de porte, sculptures de Dominique Babinet, avenue Matignon


 

 

   Jean-Jacques Fernier, l'architecte, et Dominique Babinet, le sculpteur, ont poussé le souci du détail architectural très loin. Suivant l'exemple d'Antoni Gaudi ou d'Hector Guimard qui dessinaient le moindre élément de leurs constructions, Babinet a dessiné les poignées de porte, les sonnettes et même les colonnes sèches dans le même style que les Atlantes de bronze de la façade.


 

 

Babinet Fernier sonnette AtlantesSonnette, sculpture de Dominique Babinet, avenue Matignon

 

 

 

   Les petites sculptures semblent modelés dans la glaise, dans un style art nouveau imitant le mouvement du vivant, végétal ou animal. 

 

 

 

 

Babinet Fernier Atlantes 5Atlantes, sculptures de Dominique Babinet, Fernier architecte, avenue Matignon

 

 

 

    Autre collaboration de Fernier et Babinet à Paris, la résidence Franklin Trocadéro du 13-15 rue Benjamin Franklin. Deux cariatides en façade tiennent des lampes très modernes. Seulement décoratives elles-aussi, ces cariatides n'ont pas la force des atlantes de l'avenue Matignon et semblent mièvres.


 

 

 

Babinet Cariatides rue FranklinCariatides, sculptures de Dominique Babinet, rue Benjamin Franklin

 

 

 

 

  Les atlantes sont la variante masculine des cariatides. Leur nom se réfère à Atlas, un Titan condamné par Zeus à porter le monde sur son dos. Il y a de nombreuses cariatides et atlantes à Paris, la plupart datant du dix-neuvième siècle mais assez peu de sculptures mythologiques contemporaines.


 

 

 

Atlantes quartier OpéraDeux atlantes sur la façade de la Socièté des cuisiniers de Paris

immeuble du 19è siècle rue Saint-Roch à Paris

 

 

 

Lien sur ce blog:

Les colonnes sèches

 

 

Palagret

architecture et sculpture

novembre 2013

 


 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Architecture
commenter cet article

commentaires