4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 13:29

 

          Les street-artists apprécient les lieux abandonnés pour s'exprimer: usines, entrepôts, bâtiments. Ici aux Bains, ancienne discothèque Les Bains-Douches depuis longtemps fermée, le vandalisme urbain est organisé, encadré par la galériste Magda Danysz. Comme à la douane de Pantin ou dans l'escalier du Palais de Tokyo, les artistes de rue sélectionnés sont invités à investir des mètres carrés de murs nus délabrés. Avant la démolition inéluctable de l'immeuble, ils disposent aux Bains de six étages et de cours intérieurs à recouvrir de fresques et de tags. 


 

 

 

Bains Skki irrationnel"Domaine du fortuit et de l'irrationnel", tag de SKKI, exposition interdite au public, Les Bains

 

 

 

 

   L’Atlas, Cédric Bernadotte, C215, Jay, Lek, Jérôme Mesnager, Nasty, Parole, Popay, Psykoze, Sambre, Sowat, Space Invader, SKKI, STEN LEX, Tanc, Teurk, VHILS, YZ,  munis de leur spraycan, de leurs brosses et de leur outils plus lourds (la marteau-piqueur pour Vhils) sont à l'oeuvre dans les entrailles des Bains, dépouillées de tout mobilier et ou éléments de décoration.


 

 

 

Bains C215Pochoir de C215, exposition interdite au public, Les Bains

 

 

 

 

 Les oeuvres exécutées aux Bains ne sont visibles que sur le net, sur une plateforme d’exposition éphémère qui disparaîtra le 30 Avril ainsi que les œuvres. Pour des raisons de sécurité mais surtout par élitisme, une valeur absente du street-art, seuls quelques happy few pourront voir le travail en vrai. Tous ces artistes de rue ont acquis une certaine notoriété et exposent maintenant en galerie.


 

 

 

Bains InvaderMosaïque sous l'horloge, Invader, Les Bains

 

 

 

 

 

    Le projet a commencé dans le secret en décembre. Mais après des reportages à la télé, des articles de journaux et un site internet, le projet est révèlé. Pour l'instant, le site ne propose que quelques photos et biographies des artistes. Pas vraiment une "formule interactive à 360° degrés" comme annoncée. Patience.


 

 

 

Bains Vhils marteau-piqueurPortrait creusé de Vhils, Les Bains, exposition interdite au public

 

 

 

 

      Que restera-t-il de cette intervention intra-muros organisée sur ces surfaces "sans aucune valeur artistique"? Des photos, un livre, peut-être un documentaire et des articles épars sur la toile. Peu à peu, les street-artists reconnus quittent la rue et deviennent des artistes contemporains comme les autres. Ils jouent encore avec l'éphémère mais l'éphémère devient un élément marketing qui fait monter leur cote.

 

 

 

 

Bains FuturaFutura, Les Bains, exposition interdite au public

 

 

 

 

   A l'origine bains publics, Les Bains Guerbois ferment en 1978 laissant la place à une boîte de concerts rock puis à une discothèque devenue mythique. Dans un décor de Philippe Starck, les personnalités de la musique, de la mode et des arts s'y croisent ... ou y font de simples apparitions. En 2010, les Bains sont fermés par la Préfecture de Paris; l'immeuble se fissurait. En 2014, un hôtel sera construit sur le terrain dégagé.

 

 

 

Voir le Site Les bains


 

 

 

Bains Skki valeur artistique"Surface sans aucune valeur artistique, SKKI, Les Bains, exposition interdite au public

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Street-art, art éphémère: le portrait creusé de Vhils a été détruit rue Pajol

Game over, Space Invaders à Belleville

C215, pochoirs sur les armoires électriques le long de la Seine

Jungle urbaine: Mesnager, Mosko et les poubelles sauvages

Art of Popov, Da Cruz, Marko, fresque monumentale de street-art à Pantin

 

 

 

 

Palagret

street-art autorisé

mars 2013

 

 

Source:

Photos sur le site des Bains

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires