4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 12:08

    

    La palissade rouge, qui entourait "les Deux Plateaux", tombe, révélant les 260 colonnes noires et blanches rénovées. Après un an et demi de travaux et quatre millions d'euros, l'oeuvre de Daniel Buren retrouve sa plénitude. La tuyauterie des fontaines a été refaite et l'éclairage rétabli. A la nuit tombée, une lumière verte fluorescente baignera l'installation géométrique, atténuant sa sévérité.



Buren colonnes Palais Royal 475"Les Deux Plateaux", colonnes de Daniel Buren au Palais Royal
avant restauration


    Plus de deux ans après avoir menacé de détruire ses colonnes si elles n'étaient pas convenablement entretenues par l'Etat, son propriétaire, Daniel Buren voit sa sculpture in situ reprendre tout son sens. Les jeux entre la surface et le sous-sol, le minéral et l'eau, sont rétablis.



Buren palissade travaux 2"Les Deux Plateaux", colonnes de Daniel Buren au Palais Royal
cachés par la palissade de travaux


   A Nantes au contraire, les anneaux de Buren ne seront plus éclairés cet hiver, économie d'énergie oblige par grand froid.



Buren colonnes palissade travaux"Les Deux Plateaux", colonnes de Daniel Buren au Palais Royal
avant : après



Sur ce blog:
Daniel Buren menace de détruire ses colonnes
Les couleurs du chantier" palissade de Buren autour des colonnes

➙ les fenêtres colorées de Daniel Buren à l'Hôtel Salé

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires