11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 19:08

 

Excentrique(s) travail in situ 


   Daniel Buren a transformé l'immense nef du Grand Palais en une forêt de mâts noirs et blancs surmontés de cercles colorés translucides. Le dispositif Excentrique(s) travail in situ, change d'heure en heure selon l'intensité de la lumière. Le jour, le jeu du soleil et des nuages crée un espace mouvant aux teintes changeantes. La nuit, des projecteurs balaient l'espace et projettent au sol des cercles colorés qui se superposent sur le sol de béton.

 

 

Buren Monumenta EXCENTRIQUE(S) 6Excentrique(s), travail in situ de Daniel Buren au Grand Palais, Monumenta 2012

 




Monumenta 2012, Daniel Buren fait des ronds au... par Palagret

 

 

 

Buren Monumenta EXCENTRIQUE(S) 1

Excentrique(s), travail in situ de Daniel Buren au Grand Palais, Monumenta 2012

 

 

Buren Monumenta EXCENTRIQUE(S) VERRIÈRE 1

Excentrique(s), travail in situ de Daniel Buren au Grand Palais, Monumenta 2012

 

 

Buren Monumenta EXCENTRIQUE(S) 3

Excentrique(s), travail in situ de Daniel Buren au Grand Palais, Monumenta 2012

 

 

Buren Monumenta EXCENTRIQUE(S) 0

Excentrique(s), travail in situ de Daniel Buren au Grand Palais, Monumenta 2012

 

 

 

   à suivre

 

 


Liens sur ce blog:

Daniel Buren, Rotation à Sérignan, transparence et reflets

Buren: les colonnes du Palais Royal

Buren: La coupure au musée Picasso

Buren: les fenêtres colorées à l'Hôtel Salé

La Coupure de Daniel Buren face aux tableaux de Picasso 

Buren, la Pergola colore les pavés de l'Hôtel de la Monnaie

 

Monumenta: les Kabakov à la rencontre de l'ange dans l'étrange cité

 

 

 


 

Palagret

art contemporain

mai 2012

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans ART MONUMENTAL CONTEMPORAIN
commenter cet article

commentaires