10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 01:14


    Après la cascade rouge et la pelouse d'or, Noël Dolla transfigure le lac des Buttes-Chaumont. Grâce à des projecteurs immergés, l'eau scintille en bleu blanc rouge, "comme une immense cocarde tricolore" 1.


Lac, Chauds Les Marrons, Noël Dolla
Nuit Blanche 09 au parc des Buttes -Chaumont


   A la surface voguent des petits bateaux de papier éclairés d'un lumignon. D'après le dossier de presse, "chaque esquif porte le nom d’un poète, d’un artiste, d’un révolutionnaire, et cinq jeunes gens déambuleront inlassablement autour du lac. Portant à l’épaule un gros Ghetto-Blaster qui diffusera dans toutes les langues les chants de tous les espoirs depuis 1789 (Joe Hill, Bella Ciao, Cucarracha, Die moorsoldaten, Bandiera Rossa, Partizanenlied…).
 
    Heureusement que la brochure nous explique tout ça car la plupart des bateaux sont éteints ou à demi-coulés. De la berge, on les voit à peine. Quant aux jeunes gens aux transistors, ils sont perdus dans la bousculade de la foule et le bruit des conversations.


Parapluies rouges, Chauds Les Marrons, Noël Dolla
Nuit Blanche 09 au parc des Buttes -Chaumont

    Près de l'entrée principale, sur une pelouse en pente, des dizaines de parapluie rouges ouverts symbolisent des coquelicots. Quelques parapluies sont éclairés par des spots mais la plupart le sont à peine par les réverbères et la pleine lune qui passe à travers les arbres.


Parapluies rouges, Chauds Les Marrons, Noël Dolla
Nuit Blanche 09 au parc des Buttes -Chaumont


   Sur le papier, le projet "Chauds Les Marrons" a l'air évident mais concrètement on ne voit pas grand chose. Le lac scintille mais il ne ressemble pas du tout à une cocarde. La plupart des parapluies forment une masse sombre. Au crépuscule, l'installation a sans doute plus de force.


Parapluies rouges, Chauds Les Marrons, Noël Dolla
Nuit Blanche 09 au parc des Buttes -Chaumont

   Pourtant la poésie est bien là et le parc a un air de fête avec ses guirlandes lumineuses et la foule qui se presse autour des installations d'art contemporain. Dans les allées obscures, des badges lumineux avancent. Les leds rouges ou bleus, offertes par Samsung, signalent des promeneurs dont on voit à peine le visage.


        
Liens sur ce blog:

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans NUIT BLANCHE PARIS
commenter cet article

commentaires