8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 15:05

  

   Entre l'île Saint-Louis et l'île de la Cité, le pont Saint-Louis est métamorphosé en une forme irréelle grâce à la projection de lumières sur une structure métallique. Pulsant au rythme de la musique, 3D Bridge (pont) semble vibrer dans la nuit tandis que des centaines de visiteurs le traversent le nez en l'air et que d'autres sur les berges observent ce sons et lumières high tech.

 


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 13D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010

 

 

   En rythme, des figures géométriques blanches ou colorées se forment et se déforment sur l'installation tri-dimensionnelle, parfois des chiffres défilent sans qu'on sache ce qu'ils signifient. Le pont imaginaire semble ne rien signifier au-delà de sa simple présence ludique et joyeuse.

 


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 33D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010


 

   Les projections débordent sur les immeubles environnants et les riverains bénéficient d'une vue privilégiée sur un pont illusionniste et éphémère. Tant pis pour ceux qui veulent dormir. C'est la Nuit Blanche!

 



Nuit Blanche 10 3D bridge 5Projection sur les façades de l'île de la Cité

Nuit Blanche 2010


 

   Subventionnée par Samsung, l'installation est une publicité pour la marque aux téléviseurs mais aussi une création événementielle parfaite pour des fêtes.



 

Nuit Blanche 10 3D bridge 63D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010

 

 

    Une fois traversé le pont, on découvre une autre installation lumineuse, plus discrète. La cathédrale Notre-Dame de Paris est dans la pénombre, seulement illuminée de l'intérieur par Thierry Dreyfus. Les vitraux et la rosace luisent doucement dans la nuit.


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 2Projet de 3D Bridge sur les écrans plats Samsung

 

 

 "Développé par le label créatif 1024 architecture et produit par l’agence parisienne WELOVEART, 3D Bridge est une installation spatiale, visuelle et sonore mixant une structure tridimensionnelle en échafaudage, un dispositif de mise en lumière et de projection vidéo (mapping) s'articulant autour du pont.

 Cette expérience visuelle est accompagnée d'une création sonore et une mise en abîme à travers l'intégration d'écrans TV Samsung. Une manière de brouiller les frontières entre réel et virtuel et d’accentuer le passage dans un monde en trois dimensions." 1

 

 

Nuit Blanche 2010 à Paris, 2 octobre

3D Bridge, musique de Krikor

Construction modulaire Kubik des designers allemands Balestra Berlin

Pont Saint-Louis, de 20h à 4h du matin

 

 

Liens sur ce blog:

Nuit blanche 2013, Rosa Barba, "fosse d'orchestre" à l'écluse des Récollets

Nuit Blanche 2010: Klub Europa de Hans Schabus, des monstres préhistoriques en morceaux

Nuit Blanche 2010, Céleste Boursier-Mougenot, concert pour aspirateur et harmonicas

 

Nuit Blanche 09: Chantal Stoman, Lost Highway, vies volées dans le métro parisien

Nuit Blanche 09 sans miracles: Nathan Coley, "There will be no miracles here"


Nuit Blanche 09: Rune Guneriussen, Don't leave the lights on, le concile des lampes


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons II. Vincent Olinet, ma fête foraine


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons I


Nuit Blanche 2009: le pot doré de Jean-Pierre Raynaud s'est envolé


Nuit Blanche 09: Priscilla Monge et son curieux terrain de foot


 

Les Nuits Blanches à Paris de 2009 à 2002

 

Palagret

art contemporain

octobre 2010


 

1- in dossier de presse

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires