9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 00:00

 

    Quand l'art contemporain investit les monuments historiques comme Versailles ou le Louvre, on ne s'ennuie pas. La confrontation de sculptures pop surréalistes et des intérieurs baroques dynamite l'esprit de sérieux et fait ressortir la grandiloquence de l'architecture intérieure et des portraits de grands hommes qui l'ornent. De valeureux militaires et hommes d'état dont, pour la plupart, les noms ne nous disent plus rien.

 

 

 

Valkyrie de Joana Vasconcelos, Galerie des batailles (oubliées), château de VersaillesVasconcelos Versailles Royal Valkyrie Galerie des Batailles

 

 

     

    A part quelques rois, reines, courtisanes et héros, que d'obscurs courtisans, généraux et maréchaux pompeusement représentés, encadrés de lourdes volutes dorés; que de tableaux de batailles et de traités oubliés dans les salons de Versailles.


 

 

 

Versailles-Koons-Bear---Policeman-salon-guerre-4.jL'ours et le policeman, sculpture de Jeff Koons

A l'entrée de la Galerie des Glaces, Salon de la Guerre, Versailles

 

 

 

 

    Voir les représentants de l'art contemporain dans ces lieux sacralisés est un vrai délice. L'ours et le Policeman de Jeff Koons dans le Salon de la Guerre était très drôle. Deux ans plus tard, Miss Ko, la soubrette délurée de Murakami posait à côté du mâle portrait de Louis XIV à cheval terrassant ses ennemis. Deux renommées dorées penchées vers le Roi-Soleil sonnent la victoire d'un si valeureux guerrier. Miss Ko, plus terre à terre, se contentent de tendre la main vers un client de fast-food alors que son image se démultiplie dans les miroirs.

 

 

 

Murakami-Versailles-Miss-KO-salon-de-la-Guerre.jpgMiss Ko de Murakami, salon de la Guerre, Versailles

 

 

    Cette année, la plasticienne portugaise Joana Vasconcelos, première femme dans ces lieux dédiés au culte de la virilité, occupe à son tour le Salon de la Guerre (coeur noir) et le Salon de la paix (coeur rouge) avec deux coeurs faits de couverts en plastique soudé. Choc de matières: des matériaux du quotidien face aux dorures et aux stucs des luxueux Salons. Choc des cultures: louange et admiration d'un côté, dérision et humour de l'autre. 


 

 

Vasconcelos Versailles Coeur indépendant noir 0938Coraçao Independente Pretode Joana Vasconcelos, salon de la Guerre, Versailles

 

 

 

 

Vasconcelos Versailles Coeur indépendant rouge 0980Coraçao Independente Vermelho de Joana Vasconcelos, salon de la Paix, Versailles

 

 

 

 En 2008, Jeff Koons exposait lui aussi un coeur rouge monumental (Hanging heart) dans l'Escalier de la Reine. Un coeur massif en acier inoxydable.


 

 

 

Koons Pink PantherPink Panther de Jeff Koons, Salon de la Paix, Versailles

 

 

 

 

     Dans le Salon de la Paix, Jeff Koons présentait "Pink Panther", la panthère rose du dessin animé enlaçant une sirène et Murakami "Superflat flowers", une guirlande de marguerites au sourire béat. Des images issues de la sous-culture populaire des dessins animés et des mangas. Une profanation pour les défenseurs d'un Versailles figé dans sa splendeur royale.


 

 

 

Murakami-Versailles-Superflat-Flowers-Salon-de-la-Paix-3.jpgFlower superflat de Murakami, Salon de la Paix, Versailles


 

 

    On aurait bien vu "la mariée" de Joana Vasconcelos, le lustre fait de tampons, dans le Salon de la paix, dans la Chambre de Marie-Antoinette ou même dans la Salle des Batailles mais la sculpture n'a pas été jugé d'assez bon goût par les Commissaires de l'exposition. Le lustre scandaleux a trouvé refuge au 104.


 

 

 

Venet 85.8 Arc x 16 Versailles 8Statue de Louis XIV encadré par les Arcs de Bernar Venet, château de Versailles

 

 

 

 

     Le château du Roi-Soleil supporte très bien l'art contemporain, malgré tous les grincheux qui se déchaînent pour faire interdire les expositions, sans succès. Koons, Murakami, Vasconcelos ne font que passer, quelques mois dans une histoire de plusieurs siècles. La plupart des touristes ignorent les oeuvres contemporaines et béent d'admiration devant les ors, les marbres, les miroirs, les tableaux et les sculptures commandées par Louis XIV aux artistes les plus talentueux de son temps. Des artistes contemporains.

 

    En 2013 Giuseppe Penone exposera à Versailles, plus dans les jardins que dans les appartements royaux, comme Xavier Veilhan en 2009 ou Bernar Venet en 2011.



 

 

 

"Joana Vasconcelos Versailles"

Château de Versailles

Du mardi au dimanche, 9 heures - 18 h 30 pour les grands appartements.

8 heures - 20 h 30 pour le parc.  

Du 19 juin au 30 septembre 2012.

 

 

 

 

Lire aussi sur ce blog:

Mary Poppins à Versailles, sculpture molle hallucinatoire de Joana Vasconcelos

Joana Vasconcelos à Versailles: lilicopter, un hélicoptère en plumes roses au milieu de mâles révolutionnaires

Joana Vasconcelos, contamination textile à Versailles en juin 2012

Joana Vasconcelos: la noiva (la mariée), un lustre d'une blancheur virginale au 104

Bear and the policeman de Jeff Koons à Versailles

Rabbit de Jeff Koons à Versailles

Buste de Louis XIV en inox et buste de Jeff Koons en marbre à Versailles

Murakami à Versailles: Flower Matango à la Galerie des Glaces

Bernar Venet à Versailles: caprice sculptural, sculpture monumentale, 219.5° Arc x 28


 

 

Palagret

art contemporain

août 2012

 

 

cc.gif



 

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires