13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 22:52

 

Rero ex situ Beaubourg verdana? !, ex situ à Beaubourg, atelier de RERO

 

 

 

    Do not cross the line, ne franchissez pas la ligne, est inscrit sur l'escalator de Beaubourg. Aujourd'hui RERO et six autres artistes de rue franchissent la ligne qui sépare l'art de la rue du musée. RERO inscrit ironiquement cet avertissement sur la chenille du musée en caractères verdana barré, sa marque de fabrique; la barre met en doute l'affirmation. La phrase ambigüe se voient de loin. 


 

 

 

Rero ex situ Beaubourg do not cross 2Do not cross the line, intervention de RERO sur l'escalator de Beaubourg

 

 

 

 

   A l'intérieur du centre Pompidou au studio 13/16, RERO inaugure une résidence d'artiste dédiée à l'art urbain. Sur le thème de la fin, les participants sont invités à composer des phrases à partir des lettres fournies par l'artiste puis à les coller sur les murs du studio. Ce n'est pas si facile. Le papier se gondole, la brosse dérape et la colle coule sur la main mais peu à peu les phrases se recouvrent, se répondent et se contredisent, en français et en anglais.

 

 

 

Rero ex situ Beaubourg projetRERO, ex situ, lettres barrées

 

 

 

 

    Le studio 13/16 est réservé aux adolescents mais en ce jour de vernissage il y avait autant d'adultes que de jeunes à jouer avec les lettres pré-découpées. Au plafond, un appareil photo prenait un cliché régulièrement pour garder la trace de cette joyeuse effervescence.  Chaque jour RERO choisira un thème différent (cliché, WYSIWYG etc ... ). Voir la video de la performance ici 


 

 

 

Rero ex situ Beaubourg the endProposition de RERO sur le thème de The end (la fin)

 

 

 

 

 

Dossier de presse:

À mi-chemin entre art urbain et art conceptuel, le plasticien RERO interroge notre société, et plus particulièrement le statut de l’image et les codes de la propriété intellectuelle à travers un acronyme qui apparaît régulièrement dans ses œuvres : WYSIWYG (What You See Is What You Get). Détournement et autocensure (il barre lui-même d’un trait épais ses propres slogans) sont les maîtres mots de ses recherches sur la négation de l’image.


 

 

 

Rero ex situ Beaubourg finishFINISH, lettres barrées de RERO

 

 

 


    Travaillant en extérieur depuis de nombreuses années, Rero investit depuis 2009 l’espace clos du musée ou de la galerie pour en repousser les limites et recréer un lieu privilégié d’interaction avec les autres.

 

 

 

 

 

 

Rero ex situ Beaubourg bladeBLADE, lettres barrées de RERO

 

 

 

 

Le Studio 13 /16 du Centre Pompidou, premier espace dédié aux adolescents dans une grande institution culturelle, présente Ex Situ, une nouvelle programmation consacrée à l’art urbain.

Le terme « Ex situ » désigne une technique de conservation « hors site » c’est-à-dire hors du milieu naturel. Ex situ explore les modes de présentation de l’art urbain hors de son milieu naturel qu’est la rue. Il se développe donc autour de plusieurs axes : respecter les fondamentaux et les codes de l’art urbain, réaliser des créations in situ, entreprendre une réflexion et des interventions en lien avec un espace donné et se confronter au côté éphémère de cet art.

 

 


 

Rero ex situ Beaubourg coinLes murs du studio 13/16 après une après-midi de happening, lettres barrées de RERO

 

 

 

 

Pour Ex situ, le Studio 13 /16 s’anime au fil des résidences des artistes : RERO, YZ, Ludo, JonOne, OX, Mark Jenkins et Vhils. Sous forme de performances collectives, ils invitent les adolescents à partager leurs processus créatifs et les différentes techniques de l’art urbain en prenant pour support l’espace lui-même : mur, cimaise, sol... au Studio, dans le Forum du Centre Pompidou et sur la Piazza. Ces workshops abordent les différents aspects de l’art urbain : travail in situ, exécution directe devant le public, adaptation au lieu donné, production éphémère...

 



Rero ex situ Beaubourg nomots collés, lettres barrées de RERO

 

 

 

 

Les évènements d'Ex Situ,  les éphémères:

Avant chaque résidence, les artistes réalisent des installations à l’intérieur ou à l’extérieur du Centre Pompidou qui mettent en avant l’aspect éphémère de l’art urbain. Grâce à l’architecture du bâtiment qui sera ainsi redécouverte, ces « éphémères » créent une ouverture sur la ville, et rendent visible l’expérience qui se déroule à l’intérieur.

Afin de laisser une trace artistique de l’expérience et des créations réalisées dans le cadre d’Ex situ, chaque cycle donnera lieu à la réalisation d’une courte vidéo. Au total, sept films seront réalisés puis diffusés, sur le site internet du Centre Pompidou et le Facebook du Studio 13/16.

 

 

 


Rero ex situ Beaubourg vdmmots collés, lettres barrées de RERO

 

 

 

 

 

Le kiosque tour

 Ex situ dépasse les murs du Centre Pompidou, le samedi 1er juin, pour investir des kiosques à journaux inexploités de la ville de Paris. Ainsi, sept kiosques à journaux seront rhabillés, repeints ou remodelés, par sept artistes et sept groupes d’adolescents franciliens, donnant lieu à un parcours original d’art urbain au cœur de la capitale. Parisiens, riverains, touristes ou amateurs d’art urbain auront donc l’opportunité d’assister à la création en direct du revêtement des kiosques, de rencontrer des street-artistes de renom, et de dialoguer avec les jeunes auteurs des installations.

Rendez-vous dans la rue, le samedi 1er juin, pour un après-midi « arty » à Paris !

• 122, boulevard Rochechouart, Paris 9e

• 13, boulevard Haussmann, Paris 9e

• 32, bis boulevard Haussmann, Paris 9e

• 75, rue Saint-Lazare, Paris 9e

• 90, avenue Ledru-Rollin, Paris 11e

• 139, avenue Daumesnil, Paris 12e • 20, rue de Lyon, Paris 12e

 

 

 

EX SITU

L’ART URBAIN PREND SES QUARTIERS AU STUDIO 13 /16

13 AVRIL - 16 JUIN 2013

studio 13/16, niveau -1, Centre Pompidou, Paris

 

Ouvert de 14h à 18h les mercredis, samedis et dimanches

 tous les jours pendant les vacances scolaires, sauf le mardi

 

 

 

Rero, du 13 au 21 avril

YZ, du 24 au 29 avril

Ludo, du 2 au 6 mai

JonOne du 8 au 15 mai

0X, du 18 au 26 mai

Vhils du 29 mai au 5 juin

Mark Jenkins du 8 au 16 juin

 


 

 

Liens sur ce blog:

Rero à la galerie Backslash: vide de sens ou error 404?

Les ironiques affiches sauvages de Rero

Mark Jenkins, street-art, un théâtre urbain à l'humour surréaliste

Rero, video d'ex situ à Beaubourg, lettres barrées

RERO, ex situ, autres thèmes

 

 

Image negation, site de Rero

 

 

Palagret

happening et street-art

avril 2013


 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans ART MONUMENTAL CONTEMPORAIN
commenter cet article

commentaires