18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 16:35

 

   Les statues allégoriques de la façade du Palais Galliera sont encore protégées d'un film plastique translucide qui leur confère du mystère. Rénovées et protégée, en attente de dévoilement, les sculptures sont bien banales. De style classique, elles représentent la Peinture par Henri Chapu, l'Architecture, par Jules Thomas, la Sculpture par Pierre Cavelier, datant de la fin du XIXe siècle.

 

 

 

  Galliera statue voilée 9Allégorie de la peinture, sculpture de Henri Chapu, Palais Galliera

 

 

 

 

A l'intérieur du Palais Galliera, les anciennes cloisons sont tombées, les salles d'exposition ont retrouvées leur lustre d'origine. Les murs rouge pompéien ou étrusque, les boiseries noires, les mosaïques au sol de Domenicco Facchina, les plafonds décorés de fresques sont comme ils étaient au XIXe siècle.

   

 


 

 

Galliera statue 1Allégorie de l'architecture, sculpture de Jules Thomas, Palais Galliera

 

 

 

 

    Le Palais d'inspiration Renaissance a fermé ses portes après l'exposition "Sous l’Empire des crinolines", le 26 avril 2009. Le 28 septembre 2013, le Palais  rouvrira avec une rétrospective Alaïa. 70 robes iconiques du couturier seront présentée dans une scénographie de Martin Szekely.


 

 

 

Galliera statue voilée 4Allégorie de la sculpture, sculpture de Pierre Cavelier, Palais Galliera

 


 

 

 

Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris 
10, avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 16e

Tél : 01 56 52 86 00
Métro Iéna ou Alma Marceau

 Du mardi au dimanche, de 10h à 18h 

Nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Fermeture le lundi et les jours fériés


 

 

 

Galliera statue voilée 8Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris , en attente de l'inauguration

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

El Anatsui, un mur de rouille et de miroir sur le musée Galliera

Loris Gréaud sous la pyramide du Louvre: une sculpture de Michel-Ange captive d'un voile noir


 

 

Palagret

inauguration

août 2013


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans CROQUIS PARISIENS
commenter cet article

commentaires