28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 16:35

 

   Au coin d'une rue, des petits papiers collés ressemblant à des oreilles à pattes illustrent l'expression: "les murs ont des oreilles". Faites attention à ce que vous dites, on vous écoute, semblent dire ces petits dessins colorés.

 

 

 

street-art-oreilles.jpgOreilles à pattes, street-art

 

 

 

    Aujourd'hui avec la surveillance électronique d'internet et la video-surveillance, les yeux et les oreilles sont de plus en plus perfectionnés.

 

 

 

Google-is-watching-you-street-art.jpg"Google is watching you", "Google vous surveille", pochoir

 

 

 

   Mobstr, un street-artist anglais pose la question essentielle: Who's watching, qui surveille? La phrase blanche et la flèche faites au pochoir désignent une caméra de surveillance de la CCTV, la très efficace video-surveillance municipale de Londres.

 

 

Mobstr-watching-copie-1.jpgWho's watching? Qui surveille?

pochoir de Mobstr à Londres

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Mobstr, critique et détournement de panneaux publicitaires, un street-art contestataire

Détournement d'affiches en hommage à Invasion Los Angeles: l'illusion et le réel

Street-art, citations du film "Invasion Los Angeles": Obey, watch Tv  

Brandalism: vandalisme contre la publicité, des affiches détournées

Les ironiques affiches sauvages de Rero

 

 

Palagret

paranoïa et street-art

 novembre 2013

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires