6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:14

  

Jean-Paul Lespagnard investit les vitrines des Galeries Lafayette de la rue de la Chaussée d'Antin. Motifs fleuris et géométriques entourent les créations du designer couturier belge. Coiffés de turbans choucroute et le visage masqué de pierreries, les mannequins présentent des vêtements aux prix de 40000€ pour un top et seulement 20000€ pour un short.

 

 

vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 8Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette

 


   Difficile de prendre une photo de l'ensemble des vitrines masquées par plusieurs cars de tourisme. Une entrée décorée en portail de bois rouge est dédiée aux visiteurs chinois et ils s'engouffrent dans les Galeries Lafayette à la recherche de parfums, d'écharpes et de sacs de grands créateurs. Les clients chinois regardent à peine les vitrines de Jean-Paul Lespagnard mais, épuisés par ce shopping frénétique, ils en apprécient les rebords pour s'asseoir en attendant leur car.


vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette chinois 8Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard et visiteurs chinois

aux Galeries Lafayette


   Jean-Paul Lespagnard expose à la Galerie des Galeries dans le magasin même et là aussi une médiatrice chinoise guide les visiteurs.



vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 4Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette


Dossier de presse: 

Ancien lauréat du Festival International de Mode et de Photographie à Hyères et futur artiste associé du projet de Capitale Européenne de la Culture de la ville de Mons en 2015, il a imaginé TILL WE DROP, une exposition à son image : décalée et engagée.


 

 

vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 3Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette

 

 

 

 

   Pour cette première exposition monographique à Paris, Jean-Paul invite le visiteur à explorer son processus de création. Inspirée de sa collection éponyme de 2014, présentée à Paris en septembre 2013, l’exposition évoque la vie exubérante des grands hôtels de la Riviera Maya au Mexique et se fait l’écho d’une certaine idée du paradis artificiel. Un univers euphorique, fait de transgression et de liberté. Jean-Paul Lespagnard, déguisé en abeille, nous plonge dans un parcours ponctué de dispositifs qui dépeignent les rites, us et coutumes du touriste impulsif, délesté de toute contingence matérielle.


 

 

vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 1Jupe longue et boîte de soda en ceinture

Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette


 

 

   À l’occasion de la venue du prolifique Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette, tout un parcours sera consacré au projet TILL WE DROP, dans l'ensemble des vitrines de la rue de la Chaussée d’Antin et au premier étage du magasin.


 

 

vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 2Visage recouvert de pierreries et bouche souligné d'un rubis carré (faux?)

Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette


 

 

   Boulevard Haussmann, les vitrines des Galeries Lafayette, plus sobres, sont dédiées à la blancheur.

 

 

 

Till we drop, une exposition du créateur Jean-Paul Lespagnard 

Du 29 janvier au 5 avril 2014

Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, Paris

 

 

 


 

 

vitrine Jean-Paul Lespagnard Galeries Lafayette 5Till we drop, vitrine de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette

 

 

 

Palagret

vitrines et mode

février 2014


 

 

Jean-Paul-Lespagnard-expo-Galeries-Lafayette-mode-les.jpgTill we drop, exposition de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette

Passez votre tête dans le trou pour vous faire tirer le portrait

 

 

 

Source:

Dossier de presse

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article

commentaires

Loqman 11/02/2014 08:53


Merci pour ce reportage. Une idée de sortie.