10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 14:09

 

   Du carton ondulé, du papier mâché, des ciseaux, du scotch, des traits de feutre, un noeud de ficelle, cette façade en trompe-l'oeil pour LCL simule une maquette telle qu'on les bricolait avant les logiciels d'architecture. Ou telle que les fabriquent les enfants avec des cartons d'emballage récupérés.


 

trompe-l'oeil carton LCL ficellePaquet en papier kraft et noeud de ficelle en trompe-l'oeil

LCL, boulevard des Italiens, Paris

 

 

   Il s'agit cependant d'un trompe-l'oeil monumental de la taille d'un immeuble. Les morceaux de carton collés ou déchirés, les fenêtres découpées au cutter, le paquet cadeau entouré de ficelle, les ciseaux indiquant le trait de découpe, les cariatides, l'horloge, tout n'est qu'illusion. Les ombres peintes pour donner l'impression de relief ne bougent pas avec la course du soleil.

 

 

trompe-l'oeil carton LCL façadeFaçade de l'ancien siège social du Crédit Lyonnais-LCL 

 dans un gigantesque carton d'emballage en trompe-l'oeil

, boulevard des Italiens, Paris


 

   Cette fois-ci la bâche de travaux ne reproduit pas avec réalisme la façade en rénovation qu'elle cache, elle la reproduit en la simplifiant et contraste avec les immeubles Haussmanniens du boulevard des Italiens. Le trompe-l'oeil ne cherche pas à se fondre avec l'architecture tout autour, il veut se faire remarquer et il y réussit. Aussi inventif que le trompe-l'oeil surréaliste de l'avenue George V en 2007, que la tablette de chocolat LCL en 2008, cette nouvelle réalisation de l'agence Athem attire l'oeil des passants.


 

trompe-l'oeil carton LCL cariatidesFronton sculpté, horloge et cariatides en trompe-l'oeil

Façade en rénovation de l'immeuble LCL, boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

LCL fronton TangopasoFronton de Camille Lefèvre sur l'Hôtel des Italiens LCL

photo Tangopaso sur Wikipedia Commons


 

    Incendié en 1996, le siège du Crédit Lyonnais, aujourd'hui LCL, est en rénovation. Bel exemple des somptueuses banques construites au 19ème siècle pour impressionner les bourgeois, l'immeuble de William Bouwensvan der Boijen est inauguré en 1878. La façade s'inspire du Pavillon de l'Horloge du Louvre. Les sculptures du fronton sont de Camille Lefèvre. Reproduites en silhouettes de carton sur le trompe-l'oeil, elles présentent les activités de la banque: le Crédit, le Commerce et l'Industrie ainsi que deux allégories de la Seine et du Rhône.


 

trompe-l'oeil carton LCL fenêtres

 Façade de l'ancien siège social du Crédit Lyonnais-LCL 

 dans un gigantesque carton d'emballage en trompe-l'oeil

, boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

    Bientôt l'Hôtel des Italiens rénové accueillera de nouveau les clients de LCL dans le fastueux bâtiment.

 

     L'agence Athem réalise aussi la bâche de chantier publicitaire Longines sur le Louvre, peu inventive et toutes façons inappropriée sur un monument historique en bord de Seine. 

 


 

trompe-l'oeil carton LCL oeil-de-boeufOeil-de-boeuf et morceaux d'adhésif en trompe-l'oeil 

 

 

   Lili et Beko, illustrateurs et photographes ont réalisé les éléments en carton et leur prise de vue du trompe-l'oeil LCl boulevard des Italiens. Voir leur site ici.


 

 

trompe-l'oeil carton LCL fenêtres 2

mansardes découpées et collées en trompe-l'oeil 

 

 


Bâche de travaux en trompe-l'oeil

de juin à septembre 2011

Banque Crédit Lyonnais-LCL

19 boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

 

      trompe-l'oeil carton LCL paquet

Paquet LCL ficelé, fronton et cariatides en trompe-l'oeil

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

le trompe-l'oeil tablette de chocolat de LCL 

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V




Texte et photos:
Palagret
juillet 2011

cc.gif

 

 


 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article

commentaires