25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 15:13

 

   Victimes de la spéculation et / ou frappés d'obsolescence, les anciens ateliers de Paris disparaissent peu à peu. Au 39 de la rue des Francs-Bourgeois, l'ancien immeuble  de la Société des Joaillers Bijoutiers Orfèvres est en travaux. Fondés en 1859, les ateliers y pratiquait une activité qui nous semble mystérieuse: le traitement des cendres.


 

 

Uniqlo-palissade-travaux.jpgPalissade de travaux Uniqlo Le Marais

 

 

 

   Les bijoutiers et les prothésistes y apportaient les déchets de la fabrication de bijoux et de dents. On les brûlait alors pour en extraire de minuscules particules d'or et d'argent sous l'étroite surveillance des artisans.

 

 

 

palissade-travaux-Uniqlo-cendres.jpgSociété des Joaillers Bijoutiers Orfèvres. Fondée en 1859

Fonderie d'or et d'argent, Traitement des cendres, Essais et analyses

 

 

 

    Aujourd'hui 25 avril, une autre mine d'or ouvre rue des Francs-Bourgeois: Uniqlo, le 5è magasin de la marque japonaise à Paris. Plus besoin de fondre les métaux précieux. Il suffit de vendre des vêtements pour faire fortune.


 

 

magasin-Uniqlo-Ope-ra-2786.jpgUniqlo Opéra

 

 

 

   Les architectes d'Uniqlo Le Marais ont gardé dans le décor l'ancienne cheminée de la fonderie et la belle verrière de la Société des Cendres. Rien de plus chic qu'une touche d'architecture industrielle.


 

 

 

magasin-Uniqlo-ne-on-passant-2793.jpgLes marches lumineuses d'Uniqlo Opéra

 

 

 

 

Autres boutiques branchées:

Abercrombie & Fitch à Paris, un Ken torse nu, des danseurs et des balayeurs

Les maîtres-nageurs en tongs devant Hollister à Vélizy 2

 

 

 

Palagret

temple de la Consommation

avril 2014

 



Photos des anciens ateliers de la Société des Cendres

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Consommation
commenter cet article

commentaires

Transfert foot 31/03/2015 21:23

Je ne sais pas quoi pensé de ce nouveau décor. L'ancien était peut être meilleur.