21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 21:07

 

    Suivant l'exemple d'Andy Warhol et Keith Haring, Ben n'a jamais hésité à travailler pour le commerce. On connaît sa gamme de fournitures scolaires ornées de son écriture ronde, sa marque de fabrique. Aujourd'hui il réalise les affiches publicitaires de Logis, ex Logis de France.

 


 

Ben affiche Logis libre"Je me sens libre ici, signé Ben"

campagne publicitaire Logis

 

 

   Ex Logis de France, Logis, la chaîne d'hôtels et de restauration cherche à rajeunir son image. Il est vrai que Logis de France évoque plus le feu de cheminée et les menus de terroir pour une clientèle bourgeoise que des lieux branchés. 


 

 

Ben affiche Logis sourire"manger dormir respirer sourire", signé Ben

affiche publicitaire Logis sur panneau double

 

 

   Déclinées dans le RER et le métro (en double panneau) et en surface, les affiches de Ben sont très simples, lettres blanches sur fond noir. Il y signe des phrases illustrant les valeurs de la chaîne Logis: "l’accueil, la qualité et le confort de ses établissements, une restauration authentique, le bien-être..."


 

 

Ben affiche Logis chez soi"être chez soi ailleurs, signé Ben". Campagne publicitaire Logis

vue à travers une vitre rayée de tags

 

 

    Les affiches de Ben pour Logis sont consensuelles et positives, évoquant un monde heureux et calme. Les visuels de Ben proclament:  "Je me sens libre ici", "manger dormir respirer sourire" ou "être chez soi ailleurs". Des slogans qui rappellent la joie de vivre vendue par le Club Med, sans les images pour rêver. Des phrases provocantes pour les voyageurs entassés dans les wagons qui ne se sentent ni libres ni chez eux.  

 

 

 

 

Ben affiche Logislibre 2"Je me sens libre ici", signé Ben

campagne publicitaire Logis

       

    L'écriture appliquée de Ben envoie un message perçu comme ludique et jeune mais on est loin de l'esprit iconoclaste de l'artiste. Dans ses tableaux, Ben calligraphie des phrases absurdes ou dépressives " la mort est simple" "Je n'ai rien à vous expliquer" ou "C'est quoi l'idée?". Des assertions qui provoquent la réflexion ou le rire. Les affiches publicitaires de Ben, elles, veulent provoquer l'acte d'achat de nuits d'hôtel ou de repas.


Ben vendu Connexion"Vendu" pancarte de Ben pour l'agence Connexion Immobilier


 

      La campagne publicitaire Logis est réalisée par l'agence Biscuit,  affichéedu 21 février au 7 mars.


     Ben Vautier a aussi dessiné les pancartes de l'agence immobilière Connexion en apposant sans rire "à vendre" et "vendu" sur les façades d'immeubles. Ici, il s'agit de rajeunir un milieu traditionnel plus connu pour ses pièges que pour son amour de l'art contemporain.

 

 

   La publicité collabore rarement avec les artistes vivants. Elle préfère citer ou copier les artistes morts comme Michel-Ange, Leonard de Vinci, Arcimboldo, Picasso, Van Gogh ou Warhol.

 

 

 

Liens sur ce blog:

Ben, je me sens libre ici, une Bonne Nouvelle et un calvaire

Ben, petite phrase: la vérité sonne faux

Ben, suicide au fond de l'impasse: l'art, la vie, la mort

Ben, petites phrases: l'art me fait rire, c'est quoi l'idée?

Les maîtres du désordre, Ben: pas d'art sans désordre

 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

février 2011

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans ART ET PUBLICITE
commenter cet article

commentaires