Papiers collés ou tracts, voici deux modestes contributions à la philosophie de la rue, collées par un street-artist sur les murs d'Arles.


 

Arles-street-art-rien-1384.jpg"Soyons réalistes, ne demandons rien" tract collé à Arles

 

 

 

   Un triste message bien éloigné de celui de Che Guevara qui nous disait: "Soyons réaliste, demandons l'impossible". Le slogan révolutionnaire, énergique et joyeux, fut repris en mai 68 par les étudiants sur les barricades à Paris. 

 



Arles-street-art-rien-1299.jpg"Des miettes sinon rien"tract collé à Arles

 

 

 

   Les slogans utopiques de la révolution castriste ou de mai 68 n'ont pas résisté au principe de réalité. Il n'y a plus de rêve, la crise est là. Les philosophes de la rue nous provoquent en affichant de tristes slogans. "Soyons réalistes, ne demandons rien" pourrait être une résolution désenchantée pour le Nouvel An. Quant à  "Des miettes sinon rien" c'est une phrase assez drôle qui parodie la publicité! Un slogan utilisé par plusieurs publicités dont Mercedes (the best or nothing).

 

  Un autre slogan probablement du même auteur: "arrêtes de faire semblant tu es bien pire" photographié à Arles par Youguie ici

 

   Raisonnables et dépressifs, ces messages de la rue aurait attristé José Marti, autre héros de la révolution cubaine, qui parlait de la honte de ne pas lutter. Voir ici.



 

Liens sur ce blog:

Nouvel an 2012: vive la crise! Champagne!

Fugit irreparabile tempus, message pour le nouvel an

Philosophie de la rue

 

 

Palagret

philosophie de la rue

décembre 2010

 

 

Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés