16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 17:09

 

   Velours rouge, lustre à pampilles, luxueux tapis, lourdes tentures, miroirs dorés, plafonds richement ornés, voilà un environnement inhabituel pour des cochons. Certes les cochons de Wim Delvoye ne sont pas cette fois-ci vivants. Il s'agit de quatre sculptures en polyester recouvertes de tapis de soie, délicatement posées dans les appartements Napoléon III au décor impérial surchargé.

 

 

 

Wim Delvoye cochon grand salon Louvre 5Mughal Jail, Kashan, Mashed, cochons de Wim Delvoye, tapisdermie

Appartements Napoléon III du Louvre

 

 

    Mughal Jail, Kashan, Mashed, trois petits cochons bien proprets sont invités au salon et se tiennent tout à fait bien. Tabriz, un cochon solitaire se tient au pied de la table de la salle à manger, comme le chien qu'on voit souvent en premier plan dans les tableaux de la Renaissance.


 

 

Wim Delvoye cochon grand salon Louvre 9Cochon de Wim Delvoye, tapisdermie, appartements Napoléon III du Louvre

 

 

 

  Les aristocrates et les bourgeois du second empire qui fréquentaient ces lieux ne sont plus là depuis longtemps. Les animaux de Wim Delvoye les représentent-ils? Présentables à l'extérieur, cachant leurs noirs desseins, leur avidité et leur ambition à l'intérieur?

 

 

 

Wim Delvoye cochon grand salon Louvre 7Cochon de Wim Delvoye, tapisdermie, salon Napoléon III du Louvre

 

 

 

   Wim Delvoye est un artiste belge dont le fond de commerce est la provocation. On connait son cloaca, machine à fabriquer de la merde, et ses cochons vivants tatoués. Ici il expose des cochons qui font tapisserie, des tapisdermie. Loin de la porcherie, les cochons surprennent mais ne font pas scandale. Encore que des tapis persan sur des cochons?

 

   Les oeuvres de Jan Fabre en 2008 dans les salles des Ecoles du Nord étaient plus radicales. Un ver géant ou un cochon, quel est le plus dérangeant?


 

 

Wim Delvoye cochon grand salon Louvre 8Cochon de Wim Delvoye, tapisdermie, appartements Napoléon III du Louvre


 

 

 Tim, l'homme tatoué de Wim Delvoye ne posait pas le jour de la visite. A la mort de l'oeuvre vivante, sa peau sera vendu à un collectionneur.

 

 

 


 

Wim-Delvoye-Tabriz-salle-a--manger-cochon.jpgTabriz, cochon de Wim Delvoye, tapisdermie, crucifix sur la table

salle à manger Napoléon III du Louvre

 

 

 

     Wim Delvoye expose aussi des crucifix reliés en anneau de Moebius, des pneus sculptés et des camions en dentelle gothique. Plusieurs sculptures torturées mêlent anamorphose et influence des taches de Rorschach.


 

 

Wim-Delvoye-2-bacchantes-clockwise-Louvre.jpgDeux bacchantes, clockwise, Wim Delvoye, Louvre

 

 

 

    Ironiquement, Wim Delvoye montre dans une vitrine quatre lames de scie circulaire recouvertes de peinture émaillée dans le style de Delft. A côté une assiette en faïence d'Urbino de 1549. Les scies, l'assiette et les objets délicatement ouvragés exposés au-dessus sont tout aussi décoratifs. Wim Delvoye mêle tradition et technologie, arts décoratif et art, esprit de sérieux et plaisanterie.

 

 

 

Wim-Delvoye-sawblade-Louvre.jpgSawblades (x4) peinture émaillée sur scies circulaires, 1990, Wim Delvoye

assiette d'Urbino, faïence lustrée

 

 

 


Wim Delvoye

Du 31 mai au 17 septembre 2012

Louvre, appartements Napoléon III

 

 

 

 

 

 

L'art contemporain au Louvre sur ce blog:

Claude Lévêque sous la pyramide du Louvre: un zig-zag de néon

Ruines et reconstructions, Makom de Michal Rovner, d'Israël au Louvre

 Soulages au Louvre: outrenoir et maîtres italiens de la Renaissance

Kosuth au Louvre, néons, confusion et désorientation

Louvre: Umberto Eco, vertige de la liste, énumérations, catalogue etc ...





 

 

Palagret

novembre 2012

art contemporain au Louvre

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires