9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 11:16


    Les "drapeaux de pirates" de Yan Pei Ming flottent sur le Palais Royal à Paris. Bien que le peintre affectionnent les crânes, il n'y a ici ni tête de mort ni tibias croisés, seulement des visages d'enfant chinois. Selon le vent, les visages sérigraphiés en noir et blanc sont déployés ou au contraire déformés et cachés par les plis du tissu. Une métaphore de l'avenir incertain de ces enfants au visage sévères?


Palais Royal Yan Pei Ming drapeaux de pirates 2Pirates' flags, drapeaux de Yan Pei Ming, 2006

exposition collective "Le jardin partagé" au Palais Royal



   En 2009 à Pékin, au Centre d'art contemporain Ullens, Landscape of Childhood présentait 34 drapeaux à l'effigie de jeunes orphelins chinois. Les drapeaux, accrochés au plafond, flottaient grâce à une puissante soufflerie dans un immense hangar de 2500 m2 où les gardiens portaient un casque anti-bruit pour se protéger du vacarme.



Palais Royal Yan Pei Ming drapeaux de pirates 5

Pirates' flags, drapeaux de Yan Pei Ming, 2006

exposition collective "Le jardin partagé" au Palais Royal



   "Je m’intéresse à ce caractère invisible, absent de l’homme dans son comportement, au fil des contextes, des circonstances et des événements, à l’humanité qui lui échappe: l’homme invisible dans son humanité. Je me suis intéressé à l’homme en général. Mon travail peut être considéré comme une sorte de portrait universel. Ce que je peins, c’est en fait l’humanité. Cependant, plus je crée des têtes, moins je comprends ces gens."1



Yan Pei Ming Pékin by dawvon (1)Landscape of Childhood, drapeaux de Yan Pei Ming, Pékin 2009

 photo de dawvon



    Les 7 drapeaux pirates de Yan Pei Ming sont installés au sommet de la colonnade de la cour du Palais Royal. Les colonnes, longtemps consolidées par des étais, sont maintenant en réparation et enveloppées d'une bâche blanche qui met en valeur l'installation du plasticien chinois.


    Yan Pei-Ming est l’un des premiers artistes chinois de la génération Tiananmen à s’être installé en France. Il est connu pour ses portraits de personnages célèbres brossés à grands traits: Mao, Obama, McCain, Mona Lisa et aussi d'anonymes.

 


    Palais Royal Yan Pei Ming drapeaux de pirates 3

Pirates' flags, drapeaux de Yan Pei Ming, 2006

exposition collective "Le jardin partagé" au Palais Royal


 

   L'exposition "Le jardin emprunté", en écho à la foire internationale de Shanghai, présente des artistes chinois vivant ou travaillant en France: Huang Yong Ping, Shen Yuan, Yan Pei Ming, Wang Du, Yang Jiechang, Chen Zen.



Palais Royal Yan Pei Ming drapeaux de pirates 1Pirates' flags, drapeaux de Yan Pei Ming, 2006

exposition collective "Le jardin partagé" au Palais Royal





"Le jardin emprunté"Jardin du Palais Royal, Paris

Tous les jours de  7 heures à 23 heures

Du 13 mai au 27 juin 2010



 

Liens sur ce blog:

Wang Du, monumentaux journaux pliés au Palais Royal

Yan Pei-Ming: les larmes de Monna Lisa au Louvre

Huang Yong Ping: la caverne, calme bloc ici-bas ici-bas chu d'un désastre obscur

Huang Yong Ping: l'arche de Noé échoué dans la chapelle des Beaux-arts

C'est la vie! Vanités: quelques crânes dans l'art contemporain


Sweet dreams, les dollars de Yan Pei Ming, video


 



Palagret

 

1- in site de Yan Pei Ming

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires