18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:20

 

"Ce n'est pas toujours l'exploitation de l'homme par l'homme, parfois c'est l'inverse."

Voici une nouvelle fresque parisienne de Zoo Project au titre absurde.

 

 

Zoo Project bv de la Villette ordinateurs 6303"Ce n'est pas toujours l'exploitation de l'homme par l'homme, parfois c'est l'inverse."

street-art, Zoo Project

 

 

 

    Dans un terrain vague entouré d'immeubles, la fresque de Zoo Project montre une rangée de travailleurs assis sur des tabourets devant des ordinateurs. Tous pareils, comme des clones ou des robots, ils ont une trappe dans le dos. Un contremaître, ou un patron, y insère une pile Duracel. Des travailleurs parfaits qui n'ont pas besoin de quitter leur poste de travail. Tel Charlot dans les Temps Modernes (1936) nourri par une machine pour ne pas perdre de temps, ces nouveaux esclaves tapent sur un clavier sans répit, grâce à leur pile.

 

 

 

Zoo Project bv de la Villette ordinateurs 6304"Ce n'est pas toujours l'exploitation de l'homme par l'homme, parfois c'est l'inverse."

street-art, Zoo Project

 

 

 

   Zoo Project illustre l'exploitation de l'homme par l'homme mais rend son propos comique en disant "parfois c'est l'inverse", ce qui n'a aucun sens. Réalisé en janvier 2012, la fresque peut servir de message de bonne année.

 

 

 

Zoo Project bv de la Villette ordinateurs 6300"Ce n'est pas toujours l'exploitation de l'homme par l'homme, parfois c'est l'inverse."

street-art, Zoo Project

 

 

   De nombreuses fresques de Zoo Project présentent des chimères: homme mi-robot mi-animal, Minotaure. Il peint aussi des hommes décapités ou des corps tronçonnés. Ces hybrides monstrueux ont tous un air de désolation. Prisonniers d'un monde tragique, ils nous disent: Réveillez vous!

 


 

Zoo Project bv de la Villette ordinateurs 6301"Ce n'est pas toujours l'exploitation de l'homme par l'homme, parfois c'est l'inverse."

street-art, Zoo Project

 

 

   

    Zoo Project travaille au rouleau et au pinceau, presque toujours en noir et blanc et très souvent en haut des murs où ses fresques monumentales se voient de loin.


 

 

 

Liens sur ce blog:

Zoo Project, le street-artist parisien est mort assassiné à Detroit

Zoo Project, l'homme réparé, l'homme désactivé, street-art

Zoo Project: street-art, démolition et rénovation à Paris

Street-art: les esclaves de Zoo Project au cinéma Louxor

Street-art: Bonom, Zoo Project, labyrinthe et minotaure

 

 

 

 

 

 

Palagret

street-art 

juin 2012


cc.gif

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires