15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 22:29
 
      A Versailles, au milieu des ors et des miroirs des appartements royaux, Jeff Koons expose des sculptures colorées pleine d'ironie. "Ushering in banality" est une des images les plus curieuses. Deux angelots et un garçonnet entourent ...
 
 
 
 
 
 
Ushering in banality, Jeff Koons 1988
Bois polychrome
 
 
  
 
"Jeff Koons Versailles"
Château de Versailles
Exposition prolongée jusqu'au 4 janvier 2009
 
 
 
 
Catherine-Alice Palagret
art contemporain
       octobre 2008
 
cc.gif
 
 
 
 
Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 16:34

 

    La célèbre Galerie des Glaces de Versailles accueille une étrange sculpture du plasticien japonais Takashi Murakami, une gentille (kawaï) fleur fantastique.


 

 

Murakami Versailles Flower Matango 6)Flower Matango de Takashi Murakami, 2001-2006

Fibre de verre, fer, peinture à l'huile et acrylique

Galerie des Glaces, château de Versailles

 


Murakami Versailles Flower Matango 45Flower Matango de Takashi Murakami, 2001-2006

Fibre de verre, fer, peinture à l'huile et acrylique

 

 

    L'accumulation des marguerites au sourire béat forme une boule hérissée de tentacules, objet pop délirant et drôle, tout à fait incongru à Versailles. Le contraste entre le décor baroque du plafond de Charles Le Brun qui exalte la gloire du roi et les fleurs issues du monde merveilleux de l'enfance est total. 



 

Murakami Versailles Flower Matango 1)
Flower Matango de Takashi Murakami, 2001-2006

Fibre de verre, fer, peinture à l'huile et acrylique

 

 

 

      D'un côté le plafond peint de couleurs pleines de nuances, d'ombres, de dégradés, de l'autre des couleurs acidulées franches. D'un côté la grandiloquence grand siècle, de l'autre la niaiserie assumée de l'univers des dessins animés et des mangas. D'un côté l'univers royal exalté par les peintres et les artisans, de l'autre l'univers de la culture populaire revu par un des princes du néo-pop.


 

          

Murakami Versailles Flower Matango 7Flower Matango de Takashi Murakami, 2001-2006

Fibre de verre, fer, peinture à l'huile et acrylique

 

 

 

 Le décor de la Galerie des Glaces est tellement surchargé que Flower Matango se fond presque au milieu des fresques, miroirs, dorures et marbres qui ornent à profusion la célèbre galerie de Louis XIV.

 

   En 2008, Jeff Koons exposait Moon, une bouée métallique bleue qui jouait avec les reflets des miroirs. 

 

 

 

Murakami à Versailles

Du 14 septembre au 12 décembre 2010

Château de Versailles

 

 


Liens sur ce blog:

Murakami à Versailles: rutilants bouddhas d'or et d'argent

Takashi Murakami bientôt à Versailles: imagerie kawaï et dorures Grand Siècle

 

L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

Xavier Veilhan, un carrosse violet immobilisé en pleine course à Versailles

Jeff Koons et le Roi-Soleil à Versailles: démesure et ironie

Bernar Venet à Versailles, une sculpture telle une colossale couronne de laurier

 

Printemps précoce aux Tuileries: trois fleurs monstrueuses de Yayoi Kusama

 


 

Palagret

art contemporain

octobre 2010

 

cc.gif

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 11:29

 

 

    Au milieu des tentures rouges et des chandeliers dorés de l'Hôtel de Lauzun trône Harmonichaos, instalation de Céleste Boursier-Mougenot: treize aspirateurs équipés d'harmonica diatonique. En fonction du nombre des visiteurs et de leur place dans la salle des gardes, les aspirateurs s'allument et soufflent produisant une étrange musique aléatoire, la musique du hasard.


 

Nuit Blanche Celeste Boursier-Mougenot Harmonichaos 0751Céleste Boursier-Mougenot, Harmonichaos, 2000, Hôtel de Lauzun

Nuit Blanche 2010


 

   Dans la pénombre, les visiteurs circulent autour des appareils ménagers en essayant de ne pas se prendre les pieds dans les fils. Promus oeuvres d'art, chaos organisé, les aspirateurs musiciens sont drôles et poétiques.



Nuit Blanche Celeste Boursier-Mougenot Harmonichaos 0738Céleste Boursier-Mougenot, Harmonichaos, 2000, Hôtel de Lauzun

Nuit Blanche 2010


 

Nuit Blanche Celeste Boursier-Mougenot Harmonichaos 0734Céleste Boursier-Mougenot, Harmonichaos, 2000, Hôtel de Lauzun

Nuit Blanche 2010

 

 

Voir la vidéo d'Harmonichaos

 

 

   "Compositeur et musicien à l’origine, Céleste Boursier-Mougenot, né en 1961, conçoit depuis une douzaine d’années des installations sonores. Partant d’objets et de situations les plus diverses, il élabore des dispositifs générant des formes sonores, le plus souvent en direct. Simples en apparence même si leur mécanique est complexe, ces installations jouent des partitions aléatoires, que l’artiste lui-même qualifie de « vivantes », invitant le spectateur à se mettre à l’écoute.


 

Nuit Blanche Celeste Boursier-Mougenot Harmonichaos 0747
Céleste Boursier-Mougenot, Harmonichaos, 2000, Hôtel de Lauzun

Nuit Blanche 2010



   Hôtel particulier construit au XVIIe siècle sur l’île Saint-Louis, l’Hôtel de Lauzun aura pour locataires au XIXe siècle des écrivains et poètes tels que Charles Baudelaire ou Théophile Gautier. Rencontre entre patrimoine et art contemporain, Nuit Blanche investit pour la première fois ce fleuron de l’architecture du XVIIe siècle. "1

 


Nuit Blanche 2010

Céleste Boursier-Mougenot, Harmonichaos, 2000

Technique mixte, dimensions variables

13 modules constitués chacun d’un aspirateur, d’un harmonica (diatonique majeur modifié), d’une commande électronique marche/arrêt, d’une lampe. 

Hôtel de Lauzun

Collection agnès b. 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Nuit Blanche 2010: 3D Bridge, vibrations de lumières et de musiques


Nuit Blanche 2010: Klub Europa de Hans Schabus, des monstres préhistoriques en morceaux


Nuit Blanche 09: Chantal Stoman, Lost Highway, vies volées dans le métro parisien


Nuit Blanche 09 sans miracles: Nathan Coley, "There will be no miracles here"


Nuit Blanche 09: Rune Guneriussen, Don't leave the lights on, le concile des lampes


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons II. Vincent Olinet, ma fête foraine


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons I


Nuit Blanche 2009: le pot doré de Jean-Pierre Raynaud s'est envolé


Nuit Blanche 09: Priscilla Monge et son curieux terrain de foot


 

Les Nuits Blanches à Paris de 2009 à 2002


 

Palagret

art contemporain

octobre 2010


 

1- in dossier de presse


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 15:05

  

   Entre l'île Saint-Louis et l'île de la Cité, le pont Saint-Louis est métamorphosé en une forme irréelle grâce à la projection de lumières sur une structure métallique. Pulsant au rythme de la musique, 3D Bridge (pont) semble vibrer dans la nuit tandis que des centaines de visiteurs le traversent le nez en l'air et que d'autres sur les berges observent ce sons et lumières high tech.

 


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 13D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010

 

 

   En rythme, des figures géométriques blanches ou colorées se forment et se déforment sur l'installation tri-dimensionnelle, parfois des chiffres défilent sans qu'on sache ce qu'ils signifient. Le pont imaginaire semble ne rien signifier au-delà de sa simple présence ludique et joyeuse.

 


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 33D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010


 

   Les projections débordent sur les immeubles environnants et les riverains bénéficient d'une vue privilégiée sur un pont illusionniste et éphémère. Tant pis pour ceux qui veulent dormir. C'est la Nuit Blanche!

 



Nuit Blanche 10 3D bridge 5Projection sur les façades de l'île de la Cité

Nuit Blanche 2010


 

   Subventionnée par Samsung, l'installation est une publicité pour la marque aux téléviseurs mais aussi une création événementielle parfaite pour des fêtes.



 

Nuit Blanche 10 3D bridge 63D bridge, pont éphémère en trois dimensions

Nuit Blanche 2010

 

 

    Une fois traversé le pont, on découvre une autre installation lumineuse, plus discrète. La cathédrale Notre-Dame de Paris est dans la pénombre, seulement illuminée de l'intérieur par Thierry Dreyfus. Les vitraux et la rosace luisent doucement dans la nuit.


 

Nuit Blanche 10 3D bridge 2Projet de 3D Bridge sur les écrans plats Samsung

 

 

 "Développé par le label créatif 1024 architecture et produit par l’agence parisienne WELOVEART, 3D Bridge est une installation spatiale, visuelle et sonore mixant une structure tridimensionnelle en échafaudage, un dispositif de mise en lumière et de projection vidéo (mapping) s'articulant autour du pont.

 Cette expérience visuelle est accompagnée d'une création sonore et une mise en abîme à travers l'intégration d'écrans TV Samsung. Une manière de brouiller les frontières entre réel et virtuel et d’accentuer le passage dans un monde en trois dimensions." 1

 

 

Nuit Blanche 2010 à Paris, 2 octobre

3D Bridge, musique de Krikor

Construction modulaire Kubik des designers allemands Balestra Berlin

Pont Saint-Louis, de 20h à 4h du matin

 

 

Liens sur ce blog:

Nuit blanche 2013, Rosa Barba, "fosse d'orchestre" à l'écluse des Récollets

Nuit Blanche 2010: Klub Europa de Hans Schabus, des monstres préhistoriques en morceaux

Nuit Blanche 2010, Céleste Boursier-Mougenot, concert pour aspirateur et harmonicas

 

Nuit Blanche 09: Chantal Stoman, Lost Highway, vies volées dans le métro parisien

Nuit Blanche 09 sans miracles: Nathan Coley, "There will be no miracles here"


Nuit Blanche 09: Rune Guneriussen, Don't leave the lights on, le concile des lampes


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons II. Vincent Olinet, ma fête foraine


Nuit Blanche 09: Noël Dolla, Chauds Les Marrons I


Nuit Blanche 2009: le pot doré de Jean-Pierre Raynaud s'est envolé


Nuit Blanche 09: Priscilla Monge et son curieux terrain de foot


 

Les Nuits Blanches à Paris de 2009 à 2002

 

Palagret

art contemporain

octobre 2010


 

1- in dossier de presse

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 17:50

 

   En voyant ces canapés élimés, les visiteurs ne se posent pas beaucoup de questions. Ils voient là une occasion de se reposer enfin. Terrassés de fatigue, ils s'écroulent sur les sièges, un peu durs en position assise mais parfaits pour une petite sieste. D'autres profitent de la wi-fi pour travailler ou téléphoner. Bien peu se rendent compte qu'il s'agit d'une installation artistique de Franz West.



 Franz West canapés Beaubourg 2Auditorium de Franz West

installation de canapés dans le Forum à Beaubourg

 

 

  Auditorium, l'oeuvre de Franz West, est un théâtre sans scène. Cet ensemble de canapés a déjà été exposé à Beaubourg en divers endroits dans des configurations différentes: au musée et au cinquième étage près du pot doré de Jean-Pierre Raynaud etc ..., .



 

Franz West canapés Beaubourg 5
Auditorium de Franz West, métal, mousse, carton, tapis et polochons. Dimensions variables

installation de canapés dans le Forum à Beaubourg


 

  Un cartel apposé sur le mur explique l'oeuvre aux néophytes:

  "Auditorium, l'oeuvre de Franz West, est installée au coeur du Forum, transformé en salle de projection. Depuis la fin des années 1980, Franz West fabrique des objets à la frontière de la sculpture et du mobilier. Ces pièces, volontairement négligées, en tube d'acier grossièrement soudés, instaurent une distance avec le mobilier habituel ou, inversement procurent à le sculpture une valeur d'usage. Pour la Documenta IX de Kassel, en 1992, en hommage à Freud lui aussi viennois, West conçoit une installation de divans qu'il propose comme assises aux visiteurs.


 

Franz West canapés Beaubourg 1Auditorium de Franz West

installation de canapés dans le Forum à Beaubourg


 

    Mais ces divans de métal sont à la limite de l'inconfort, à peine capitonnés par les tapis orientaux que l'artiste a choisis pour les recouvrir. West propose ainsi au visiteur d'éprouver l'oeuvre par le contact avec son corps.


 

Franz West canapés Beaubourg 3Auditorium de Franz West

installation de canapés dans le Forum à Beaubourg


 

   Comme le note Nicolas Bouriaud, les sièges de Franz West mettent le spectateur en déroute puisque "frustré d'un objet à admirer", il est "amené à s'asseoir sur ce qu'il désirait regarder". En somme, l'oeuvre qu'il était venu voir disparaît au profit de son usage, l'intérêt visuel est évincé par la découverte tactile de l'objet.



 

Franz West canapés Beaubourg 4Auditorium de Franz West

installation de canapés dans le Forum à Beaubourg

 

 

    West réintroduit les objets d'art dans le circuit du quotidien. Ses objets sont, selon sa propre expression, des "adaptateurs entre l'art et la vie".

 

        Il est sûr que les visiteurs éprouvent l'oeuvre avec leur corps, affalés sur les divans. Dommage qu'il n'y ait pas un psychanalyste pour recueillir leur parole. Pour quelques jours, le forum de Beaubourg se transforme en attrapeur de rêves, en dream-catcher.

 

    Avec Auditorium, Franz West s'incrit dans l'art participatif, interactif. On peut voir son influence chez Sarah Lucas et Rirkrit Tiravanija.

 

 

sculpture-Franz-West-by-eSeL.at.jpgFranz West à Vienne en 2011, photo eSeL

 

 

 

    Provocateur et bouffon avec ses sculptures molles de papier mâché posées sur un piédestal classique ou ses sculptures adaptatives qu'on pouvait manipuler et porter, Franz West est un des artistes autrichiens les plus reconnus sur la scène artistique mondiale.


 

 

sculpture-Franz-West-by-dugspr.jpgGnadenlos (impitoyable), une des quatre têtes de lémures de Franz West installé sur un pont de Vienne en 1991

photo dugspr

 

------------

 

    Né à Vienne en Autriche en 1947, Franz West vient de mourir le 26 juillet 2012 à l'âge de 65 ans.

 

   Le Mumok, musée d'art contemporain de Vienne organise une rétrospective de l’œuvre de Franz West du 23 février au 26 mai 2013.


-----------    


Auditorium, Franz West
Jusqu’à fin août 2010, de 11h à 21h, sauf le mardi

 Rendez-vous du Forum
Au Centre Georges Pompidou, Paris

 

 

 

 

Palagret

archéologie du quotidien

Photos Creative commons

août 2010

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:51

 

   L'art rigolo est une catégorie de l'art contemporain en pleine expansion. Jeff Koons, Damien Hirst et Murakami en sont les plus célèbres représentants et les plus cotés.

    La plupart des artistes rigolos ont en commun de faire dans le gigantisme, comme si pour se faire entendre il fallait crier très fort. L'art pop, s'inspirant du surréalisme, joue sur les changements d'échelle, d'environnement et de texture, le détournement d'objets banals transformés en icônes. La plupart de ces oeuvres sont souvent exposées en plein air et sont vite adoptées par un public qui apprécie aussi Disneyworld.



Versailles-Koons-Bear---Policeman-salon-guerre-3.jL'ours et le policier, Jeff Koons, détail, à Versailles

Voici une liste, incomplète et évolutive, des artistes rigolos.


- Marcel Duchamp (1887 - 1968) pourrait être le premier d'entre eux même si sa démarche était très conceptuelle. Inventeur du ready-made en 1917, il présenta un urinoir acheté dans le commerce comme une oeuvre d'art qu'il signa R. Mutt.

Fountain de Marcel Duchamp, 1917



- Jean Dubuffet (1901 - 1985) et l'Hourloupe.

Sculpture de Jean Dubuffet, Jardin des Tuileries


    - Claes Oldenburg (né en 1929 ) et ses objets géants, cuillères, scie, roue de vélo, tambour mou,  etc ....


Cuillère et cerise, spoon bridege and cherry, Minneapolis, Claes Oldenburg




   - Niki de Saint-Phalle (1930 - 2002) et ses nanas aux formes rebondies.


Nana de Niki de Saint-Phalle dans la fontaine Stravinski  à Beaubourg



    - Erwin Wurm
 (né en 1954) et ses personnages et objets boursoufflés.

The fat house, Erwin Wurm, Newcastle



   - Florentijn Hofman et son canard de bain flottant dans la bassin de Saint-Nazaire à Estuaire 2007.


Canard de Florentijn Hofman


      - Carsten Höller (né en 1961) avec ses toboggans et ses manèges mêle l'attraction foraine et l'art.

Holler-manege-festival-Beaubourg.jpgCarrousel de Carsten Höller à Beaubourg, 2009.


          - David LaChapelle, le photographe porno-chic et ses clichés grotesques mais hilarants.


Death by hamburger, David LaChapelle, 2001

   -Takashi Murakami et son imagerie kawaï issue de l'univers des mangas. Ses gentilles fleurs et ses mignons personnages ont parfois cependant des dents acérées.

 
Murakami Versailles Flower Matango 8
Flower Matango, Murakami, Galerie des Glaces, Versailles.

   - Farhad Moshiri, un nouveau venu sur la scène internationale. L'iranien puise son inspiration dans l'imagerie pop et la tradition perse. Ses tableaux incrustés de perles multicolores mêlent la préciosité et l'humour.


Tigre de Farhad Moshiri, détail, série "Silly you, silly me"


- Duane Hanson, sculpteur hyperréaliste de ses frères humains, gens de peu occupés à des occupations triviales. Loins des images glamour des magazines, ils tondent la pelouse, poussent un caddy au supermarché, font le ménage, un peu ridicules, un peu pitoyable. Parfois, ils sont simplement assis, les yeux dans le vide, écrasés par leur humaine condition. C'est le rêve américain. Ils nous amusent ce qui crée une distance entre eux et nous. Aurions nous peur de leur ressembler?


expo Duane Hanson 4531Tondeur de pelouse, Duane Hanson, affiche de l'exposition "Le rêve américain" à La Villette

    Ces oeuvres "rigolotes" sont insolites et recèlent souvent quelque chose de mystérieux. Un art rigolo ambivalent pas si anodin et parfois inquiétant quand les auteurs jouent avec leurs obsessions morbides.


Art contemporain, catégorie art rigolo mais inquiétant II


 

Liens sur ce blog:

Murakami à Versailles: rutilants bouddhas d'or et d'argent

Takashi Murakami bientôt à Versailles: imagerie kawaï et dorures Grand Siècle

L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

Xavier Veilhan, un carrosse violet immobilisé en pleine course à Versailles

Damien Hirst défie les galeries en vendant ses oeuvres aux enchères

 

 

 

 

Palagret

art contemporain

Septembre 2010

 

 

Sources:

Dossiers de presse


 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 16:11

 

   Une seule oeuvre de Takashi Murakami est exposée dans les jardins de Versailles: l'Oval Buddha recouvert d'or. La sculpture, haute de plus de cinq mètres, se dresse devant la façade du château, entre les deux bassins. Janus nippon, Bouddha au deux visages. Du côté du château, il montre des dents dignes d'un requin, face aux jardins, les yeux clos, il fait la moue. Le bouddha néo-pop porte une courte barbe pointue comme Murakami.

 


Murakami Versailles Oval Bouddha Gold 7Oval Buddha Gold, Murakami, 2007 – 2010

 

 

   Tel Diogène, le bouddha semble sortir d'un tonneau. Ou bien il s'agit d'un piédestal. Entouré de fleurs, il repose sur un éléphant. Comme un Calimero nippon, il est coiffé d'un drôle de chapeau dentelé. Sa tête énorme repose sur un corps malingre. Primauté de l'esprit sur le corps? Le bouddha doré ressemble plus à un monstre avide qu'à un sage traditionnel, incarnation de la sérénité. 

 


Murakami Versailles Oval Bouddha Gold 1Oval Buddha Gold, Murakami, 2007 – 2010

 Bronze, acier et feuilles d’or, 568cm (hauteur) x 318,9cm (largeur) x 311,5cm (profondeur)


    Murakami puise son inspiration dans l'univers des mangas, un répertoire dérisoire d'images populaires.  Le grotesque totem doré en est l'incarnation. Aujourd'hui, il se reflète dans les bassins entourés de bronzes classiques représentant des divinités gréco-romaines et des allégories. 

   

 

Murakami Versailles Oval Bouddha Gold 2
Oval Buddha Gold, Murakami, 2007 – 2010


         L'oeuvre est présentée pour la première fois au public mais il ne s'agit que d'une variation. Un bouddha argenté de même taille a déjà été exposé aux Etats-Unis. Comme Jeff Koons avec ses diamants, ses balloon flowers et ses balloon dogs, les sculptures du plasticien japonais existent en différentes couleurs et tailles.

 


Murakami Versailles Oval Bouddha Silver 1Oval Buddha Silver, Murakami, 2008
Salon d’Abondance; Argent ; 135,5 cm (hauteur) x 80,5cm (largeur) x 78cm (profondeur)

 

 

   Le bouddha argenté est dans le Salon de l'abondance, entouré de majestueux portraits et de bustes sculptés en marbre. Il s'insère mieux dans ce salon à la baroque décoration surchargée que dans les jardins de Le Nôtre. Les deux bouddhas à la surface méticuleusement polie reflètent le décor qui les entoure, le ciel et le château pour le doré, les tapisseries et les décorations pour l'argenté. Notre regard ricoche à la surface de ces idoles impénétrables.

 

   Comme Jeff Koons, Murakami appartient à la catégorie de l'art rigolo.

 

 

 

Murakami à Versailles

Du 14 septembre au 12 décembre 2010

Château de Versailles

 


Liens sur ce blog:

Murakami à Versailles: Flower Matango à la Galerie des Glaces

Takashi Murakami bientôt à Versailles: imagerie kawaï et dorures Grand Siècle

Google doodle: Murakami célèbre le solstice d'été avec des fleurs kawaï


L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

Xavier Veilhan, un carrosse violet immobilisé en pleine course à Versailles

Bernar Venet à Versailles, une sculpture telle une colossale couronne de laurier

 

 

 

 

Palagret

art contemporain

septembre 2010

 

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 14:22

 

    Accumulations, répétitions, séries, Arman, en digne héritier de Marcel Duchamp, se sert des objets du quotidien.  Les produits de la société de consommation sont empilés, écrasés, fracassés, coupés en rondelles, brûlés. On peut voir trois sculpture d'Arman en plein air à Paris. la première se trouve ...

 

 

   suite ici

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

 

Arman, la Vie à pleine dents et le Massacre des Innocents à Beaubourg

 

Arman, archéologie du futur à Beaubourg

 

Jacques Villeglé, graffiti en alphabet socio-politique

 

Les expansions rouillées de César: sensualité et brutalité

 

 

Le site d'Arman

 

 

 

Palagret

la sculpture dans la ville

septembre 2010

 

 

       

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 17:57

 

   Ile au trésor ou caverne d'Ali Baba, les caves du musée Bourdelle recèlent des surprises. Des centaines de moules ayant servi à fondre les sculptures d'Antoine Bourdelle y sont entreposés sur le sol ou sur des étagères. Cette prodigieuse réserve ne se visite habituellement pas.


 

expo Bourdelle mai Lévêque moules MontaubanPlâtre du Monument de Montauban

L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

musée Bourdelle

 

 

 

    Grâce à L’Ile au trésor, l'installation de Claude Lévêque, le visiteur peut enfin accéder au sous-sol du musée. Des tubes fluorescents voilés de mauve et des ampoules jaunes enveloppent ce cimetière de corps démembrés. Corps en creux ou pleins, morceaux de statues ou statues entières, l'atmosphère est émouvante.

 


 

expo Bourdelle mai Lévêque moules 9L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

musée Bourdelle

 

 

 

    De jeunes déesses, allégories de diverses vertus, se mêlent à de farouches guerriers aux muscles hypertrophiés ou à l'Héraklès bandant son arc. Ici et là un projecteur isole un détail, accentuant le relief. Un visage, une tête de cheval, une main, retrouve alors leur couleur blafarde. 

 


 

expo Bourdelle mai Lévêque moules 1L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

musée Bourdelle

 

 

 

     La bande son est faite de cloches, de chocs et de chutes de statues. Les visiteurs tressautent et parlent à voix basse, comme dans un cimetière. L'accumulation des statues en morceaux, l'éclairage parcimonieux et les bruits contribuent à créer un sentiment d'oppression et de mystère.

 


 

expo Bourdelle mai Lévêque moulestête 2L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

musée Bourdelle

 

 

   Cave ou nécropole, ce n'est pas un lieu où l'on s'attarde. Cette île est pleine de trésors mais les visiteurs, d'abord curieux, ressentent un malaise et remontent vite à l'air libre. Le guide ne tient pas non plus à ce qu'ils s'attardent.

 


 

 Bourdelle Héralkès Boltanski chaisesHéraklès, sculpture d'Antoine Bourdelle

au fond, Question 2010 de Christian Boltanski

 


 

   Au rez-de-chaussée, les visiteurs peuvent s'asseoir sur les chaises disposées par Christian Boltanski (Questions, 2010) à côté des imposantes sculptures de Bourdelle. Les chaises dépareillées murmurent de courtes phrases comme "Qu'as tu fais de ta vie?".

 

   Deux installations in situ qui parlent du temps passé et des regrets.

 

 

     vidéo  à suivre

 

 

En mai fais ce qu'il te plaît !

Exposition collective:

Elisabeth BALLET, Christian BOLTANSKI, Richard DEACON, Hans-Peter FELDMANN, Ann Veronica JANSSENS, Jannis KOUNELLIS, Claude LEVEQUE, Jean-Luc MOULENE, Tania MOURAUD, ORLAN, Kees VISSER.  

 
Du 16 mai au 19 septembre 2010
Musée Bourdelle
Paris 15ème

 

 

 

Liens sur ce blog:

Gloria Friedmann au musée Bourdelle: dérision et patriotisme

Claude Lévêque, un hymne à la joie et à la sieste aux Galeries Lafayette


 

 

Palagret

août 2010

art contemporain


 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 23:46

      

     Sculptures ludiques, clin d'oeil aux jardiniers, les fontaines de Bertrand Lavier sont faites de bouquets de tuyaux couronnés de pommes d'arrosage. En plastique coloré, elles apportent une touche bizarre à Versailles. Elles ne sont pourtant pas plus étranges que les vases en bronze de Claude Ballin (1615-1678) qui entourent les bassins et les parterres. Les vases du XVIIéme déclinent tout un vocabulaire merveilleux fait de monstres, de chimères, de satyres, de faunes et d'amours inspirés de la mythologie grecque avec quelques touches de fantaisie contemporaine du Grand Siècle.

 

      Loin de cet univers fabuleux, le plasticien contemporain s'inspire de la vie réelle et détourne des objets du quotidien, comme Marcel Duchamp en son temps et les Nouveaux Réalistes plus près de nous.


    

 VERSAILLES fontaine Lavier 8433Fontaine de Bertrand Lavier à Versailles

 

 

 

  Au centre des bassins ronds, l'eau jaillit de manière désordonnée, à des hauteurs différentes, et retombent en gouttelettes.


 

VERSAILLES fontaine Lavier 8431
Fontaine de Bertrand Lavier à Versailles


 

    Pour la saison 2009 des Grandes Eaux musicales de Versailles, Bertrand Lavier a installé deux fontaines dans le parterre du Midi. C'est la première fois qu'un artiste contemporain créé une fontaine à Versailles, si on ne compte pas le Jet d'eau de Xavier Veilhan

 


 

VERSAILLES fontaine Lavier 8428Fontaine de Bertrand Lavier à Versailles


 

    Installées entre le château et l'Orangerie, les fontaines ne gênent pas la perspective royale, ce qui aurait pu offusquer les défenseurs énervés du patrimoine rétifs à toute intrusion d'art contemporain à Versailles.

 

    En 2000, Bertrand Lavier installait une fontaine à la Villa Médicis, en 2002 au Musée d'art moderne de la Ville de Paris et en 2008 dans le jardin des Tuileries lors de la Fiac 2008. Les fontaines de Bertrand Lavier à Versailles était éphémère. Elles ne sont plus là. Les photos datent de septembre 2009.


 

VERSAILLES fontaine Lavier 8432Fontaine de Bertrand Lavier, au fond le châteu de Versailles

 

 

 

    L'eau est omniprésente à Versailles; Louis XIV fit appel à des fontainiers italiens pour orner le parc. On compte aujourd'hui à Versailles une cinquantaine de fontaines, 34 bassins et 700 jets d'eau.



Versailles statue bronze angelot Ballin 8476Amour accoudéJean Lepautre d'après Claude Ballin

 

 

 

 

Liens sur ce blog: 

Versailles: Xavier Veilhan, la Lune et le Jet d'eau

Versailles, le bassin d'Encelade, violence et démesure baroque


Palagret

art contemporain et patrimoine


 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article