29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 14:39

 

  Grâce au mécénat, les Trois Grâces de Lucas Cranach appartiennent au musée du Louvre. Il manquait un million d'euros pour acquérir le tableau et le musée  a fait appel au public. Plus de cinq mille donateurs ont envoyé de l'argent avant la date butoir. Samedi 29 janvier, les donateurs (à partir de 500 €) ont eu le privilège de voir, en avant-première, le délicat petit tableau dans le salon Denon.


Cranach Trois Grâces Louvre 1Lucas Cranach, dit l’Ancien

Les Trois Grâces, 1531, huile sur bois, détail

 

    Au milieu du salon Denon, le tableau est protégé par une vitrine éclairée, le reste de la salle restant sombre. Les visiteurs se pressent autour des trois femmes dont la nudité est à peine atténuée par un léger voile et quelques bijoux. Figures mythologiques ou allégorie des vertus, l'interprétation est ouverte. Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre et Vincent Pomarède, directeur du département des peintures du musée du louvre, répondent aux questions des visiteurs.

 

 


Lucas Cranach, les Trois Grâces au Louvre
envoyé par Palagret.


 

    Du 3 mars au 4 avril 2011, le tableau les Trois Grâces de Lucas Cranach sera exposé au public dans une salle spéciale avec la liste des donateurs. Ensuite il rejoindra les collections.


Cranach Trois Grâces Louvre 5Lucas Cranach, dit l’Ancien

Les Trois Grâces, 1531, huile sur bois

 


 

Site du Louvre

 


 

Liens sur ce blog:

Yan Pei-Ming: les larmes de Monna Lisa au Louvre

Soulages au Louvre: outrenoir et maîtres italiens de la Renaissance

 

 

Palagret

janvier 2011

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 15:16

 

            Les menus plaisirs du pouvoir

 

  L'Hôtel de Soubise abrite les Archives Nationales. Depuis que le président de la République Nicolas Sarkozy a décidé d'y implanter la "Maison de l'Histoire de France", une partie du personnel est en grève.

 

Achives grève expo annulée 2"Sauvons les Archives nationales" banderolle des grévistes sur la façade de l'Hôtel de Soubise

 

 

    Le 18 janvier l'exposition « Dans l’atelier des menus plaisirs du roi » était inaugurée. Le lendemain, l'exposition n'était pas ouverte au public, sous prétexte que les grévistes gêneraient le bon déroulement des visites. L'occupation pacifique de quelques pièces du musée par l'Intersyndicale justifie-t-elle vraiment la fermeture de l'exposition?

 

 

Achives grève expo annulée 1Reproduction d'un projet d’embarcation pour le Grand Canal de Versailles

vers 1670 ?, par Henri Gissey, Archives nationales

Cour de l'Hôtel de Soubise

 

 

  Les affiches annonçant l'exposition sont toujours apposées sur les murs. Dans la cour de l'Hôtel de Soubise, une reproduction de décor, une embarcation pour le Grand Canal de Versailles, accueille le naïf visiteur. 


Achives grève expo annulée 3"Non à la Maison de l'Histoire de France", tracts syndicaux

Affiche de l'exposition « Dans l’atelier des menus plaisirs du roi »

Entrée des Archives Nationales

 

 

   En attendant que le bon plaisir du Ministère de la Culture nous permette d'accéder à ces menus plaisirs, il ne reste plus qu'à lire le dossier de presse de l'exposition dont voici un extrait:


Menus plaisirs 3Machine de Circé dans Ulysse

dessin de Jean Berain, Archives Nationales


"Le service des Menus Plaisirs, chargé d’organiser et de financer les spectacles et les fêtes de la Cour, employait les meilleurs artistes et techniciens de son temps, pour imaginer et réaliser les décors, costumes, machines et accessoires susceptibles de provoquer l’émerveillement des spectateurs.

 

 

Menus plaisirs 2Projet pour la Chimère dans Bellérophron

dessin de Jean Berain, Archives Nationales


 

Les Menus Plaisirs étaient également sollicités pour la mise en scène des grandes cérémonies de pompes funèbres, dont l’exubérance même invitait à la méditation sur la vanité des gloires humaines.

Par-delà la magie des représentations, le visiteur pourra admirer la variété, la qualité graphique des dessins et estampes présentés et apprécier l’ingéniosité de leurs auteurs pour créer l’illusion et susciter le rêve. 

Cette exposition s’ouvre à l’occasion du tricentenaire de la mort de Jean Berain (1640 – 1711), dessinateur du Cabinet du roi ayant largement mis son talent au service des Menus Plaisirs. Elle correspond également à la mise en ligne de l’intégralité des huit recueils constitués en 1752 par Antoine Angélique Levesque, garde magasin des Menus Plaisirs, pour y réunir quelque 800 dessins et estampes des meilleurs artistes des fêtes et spectacles royaux aux XVIIet XVIIIsiècles : à côté de Deruet, Gissey, Berain, Sevin, Meissonnier et des frères Slodtz, les Italiens Torelli, Vigarani, Pizzoli, Algieri et Servandoni.

La sélection présentée permet de goûter au merveilleux de l’opéra français, d’admirer les grandes fêtes versaillaises ou d’impressionnantes décorations, dans l’écrin d’époque que constituent les salons rocaille de l’hôtel de Soubise."

 

 

   Le mercredi 26 janvier, la grève a été reconduite.

 

 

 

Palagret

photos du 26 janvier 2011


 

Source:

France-Info

 


 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 18:45

 

 Au Musée des Arts et Métiers à Paris sont exposées deux maquettes de la construction de la tête de la statue de la Liberté, oeuvre de Bartholdi. "La Liberté guidant le monde" construite en pièces détachées puis démontée fut installée à New-York en 1886 d'où elle accueille les immigrants.

 

 

Maquette de la tête en cuivre de la statue de la Liberté
Musée des Arts et Métiers, Paris

 

 

 

 

 

 

   Il existe de nombreuse copies de la statue de Bartholdi en France et dans le monde.    

 

 

Voir articles et photos:

Statue de la Liberté: maquette en plâtre de la construction

Statue de la Liberté, maquette en cuivre de la construction de la tête

Lunel, une statue de la Liberté

 


 

Palagret

Photos et video Creative Commons


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 19:09

 

   Une grande affiche de L'antiquité rêvée, l'exposition du Louvre, est taguée dans le métro. Ainsi se rencontrent à la station Pigalle, sur une même image, trois époques de l'art occidental. L'antiquité, l'antiquité revue par les artistes du XVIIIe siècle et l'art de la rue, street-art du XXe et du XXIe siècle.


 

Antiquité rêvée affiche métro tags 2Affiche de "L'antiquité rêvée" couverte de tags

 

 

   A côté du visage délicat de la jeune femme, le tag bleu semble bien grossier. La peinture classique est tout en finesse et nuance, la signature est une grossière calligraphie. L'art populaire recouvre l'art élitiste, haute culture contre expression spontanée.



Antiquité rêvée affiche métro tags 1Affiche de "L'antiquité rêvée" couverte de tags

Affiche Mir Vaisselle couverte de tags

station Pigalle à Paris


   A côté, l'affiche publicitaire Mir Vaisselle vante un liquide mauve (secrets de fleurs - orchidée royale - brillance et fragrance) dans un flacon plastique transparent. L'affiche est aussi taguée. Pour le graffeur, une réclame pour un produit vaisselle et pour une exposition, c'est pareil. Juste une belle surface bien visible pour s'éclater.



Antiquité rêvée affiche métroAffiche de "L'antiquité rêvée", exposition au Louvre


Palagret
archéologie du quotidien
novembre 2010

 

 

Dossier de presse:

L’Antiquité rêvée - Innovations et résistances au XVIIIe siècle

Du 02 décembre 2010 au 14 février 2011

Louvre, Hall Napoléon, sous la pyramide


Alors que l’art du XVIIIe siècle est souvent perçu comme une marche progressive du petit goût rocaille vers un grand goût classique, cette exposition met en lumière les différentes expériences qui en ont renouvelé les formes et les thèmes artistiques.

Cent cinquante œuvres – peintures, sculptures, dessins, gravures, arts décoratifs – réunies au sein de l’exposition illustrent les processus d’innovation, d’émulation, voire de résistance à l’antique dans l’Europe du XVIIIe siècle.

Dès les années 1720-1730, les vestiges archéologiques nouvellement exhumés provoquent des débats dans les académies et les cercles intellectuels européens. Tous les domaines artistiques sont gagnés par ce rêve d’une régénération par l’antique. En témoignent les tableaux de Mengs, de Batoni et de Greuze, les sculptures de Bouchardon, de Falconet et de Pajou, les gravures de Piranèse, les projets d’architecture de Robert Adam et de Soufflot, ou encore les meubles dessinés par Petitot ou Chambers.

À partir des années 1750-1760, des courants contraires tempèrent cet engouement. Sous l’influence des œuvres du Bernin et de Pierre de Cortone, de Tiepolo et de Solimena se dessine une tendance « néobaroque ». Gandolfi, Fragonard, mais aussi Goya ou l’architecte de Wailly l’illustrent à travers l’Europe. Les modèles du XVIe siècle, comme Michel-Ange, Corrège, Jules Romain ou Jean Goujon, alimentent une orientation « néomaniériste ». 
Plus tard, des artistes comme Füssli, Sergel ou Desprez nourrissent le courant dit « gothique » ou « sublime ».

Enfin, le dernier quart du siècle voit s’affirmer un langage plus universel qui se radicalise sous l’égide de valeurs héroïques. De sculptures en projets d’architectures, de toiles monumentales en grands marbres, la société européenne, à la veille de l’embrasement révolutionnaire, manifeste ainsi ses aspirations nouvelles.


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 20:36

 

  L'Angélus de Millet est un des tableaux les plus célèbres de la peinture française. Il représente deux paysans dans un champ de pommes de terre. Leurs outils de travail, la fourche, le panier sont posés sur la terre retournée. Ils s'arrêtent pour prier alors que sonne l'angélus au clocher voisin de Chailly en Bière. Cette scène simple et tranquille à la composition épurée a eu un succès énorme et elle a été maintes fois reproduite.


 

Angélus de Millet 1L'angélus de Millet, tapisserie amateur

 

 

   On retrouve cette image sur des plateaux, des assiettes, des foulards etc ...  Il n'est pas surprenant d'en trouver des copies plus ou moins fidèles dans les vide-greniers. Tapisserie, pastel ou peinture à l'huile, les paysans recueillis de Jean-François Millet se multiplient. Les couleurs varient mais l'attitude pieuse de l'homme et de la femme joignant leurs mains pour réciter l'angélus est toujours la même.

 


 

Angélus de Millet 2L'angélus de Millet, tableau encadré

 

 

   Dans la liturgie catholique, la cloche de l'Angélus sonne trois fois par jour, à six heures du matin, à midi et à 6 heures du soir. Le tableau semble se situer à la tombée du jour quand le ciel se colore de jaune et de rose.


 


Angélus de Millet 3
L'angélus de Millet, copie amateur

 

 

  Jean-François Millet (1814-1875) fait partie de l'école de Barbizon. il a peint son célèbre tableau vers 1857. La toile de 55,5 cm sur 66 cm est aujourd'hui exposée au musée d'Orsay à Paris.

 

 

Palagret

vide-grenier

novembre 2010

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 19:07

 

   Le musée Paul Belmondo, installé  au château Buchillot, devait ouvrir en mai. Il ouvrira à la rentrée. On y verra 259 statues et moules et 878 dessins du sculpteur figuratif. Pour l'instant la plupart des oeuvres de la donation de ses enfants, Muriel, Alain et Jean-Paul Belmondo est stockée au Musée des Années 30 de Boulogne-Billancourt.

 

Boulogne MA 30 statue Belmondo 3Marteau-piqueur de l'ouvrier, plâtre de Paul Belmondo

Monument aux ouvriers morts pour les autoroutes (1978)

 

 

   Le château Buchillot, une folie du XVIIIe siècle est en travaux. En attendant, un plâtre identifié par deux étiquettes attend le déménagement au Musée des Années 30. Il est posé devant une grille de Raymond Subes et à côté du Pugiliste en bronze de Paul Landowski.

 

Boulogne MA 30 statue Belmondo 2Marteau-piqueur de l'ouvrier, plâtre de Paul Belmondo. Monument aux ouvriers morts pour les autoroutes (1978)


   Le sculpteur Paul Belmondo appartient au courant néo-classique des années trente (Landowski, Letourneur, Janniot etc) qui croyait à la figuration, face à l'art abstrait.


Boulogne MA 30 statue Belmondo 1Marteau-piqueur de l'ouvrier, plâtre de Paul Belmondo

Monument aux ouvriers morts pour les autoroutes (1978)


   "Belmondo a pratiqué après Maillol et Despiau «le retour du lisse», sans effet d’outil, très poli, très 18ème siècle.  Après Rodin, homme du mouvement, à la matière travaillée de manière très robuste et violente, et dont Maillol et Despiau étaient les praticiens, c’est le retour à la taille directe, au calme et à la sérénité." 1


Boulogne MA 30 statue Belmondo 4Marteau-piqueur de l'ouvrier, plâtre de Paul Belmondo

Grille de Raymond Subes

Pugiliste en plâtre et en bronze de Paul Landowski

 


Liens sur ce blog:

René Letourneur, sculptures néo-classiques au château de Sceaux

Alfred Janniot au Palais de la Porte Dorée

Esplanade du Palais de Tokyo: statues néo-classiques, tags et papier gras

 


La restauration des plâtres de Paul Belmondo

 

 

Palagret

août 2010

 

Sources:

Dossier de presse

1- Interview d'Emmanuel Bréon

 


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 15:18

 

   A demi-enseveli sous la lave, le Géant Encelade hurle de souffrance et d'effroi. Sa tête émerge encore du chaos rocheux et de sa bouche figée jaillit un puissant jet d'eau. Dernier souffle ou crachat ultime contre les dieux qui punissent si cruellement sa rébellion. Sa main droite est ouverte en signe d'abandon mais sa main gauche se crispe encore sur une pierre, ultime tentative pour combattre les dieux de l'Olympe.


Encelade eaux VERSAILLES 6 Le bassin d'Encelade à Versailles


    Les Géants sont fils de Gaïa la Terre et d'Ouranos le ciel. La Gigantomachie décrit leur combat fatal contre les Olympiens. Armés d'énormes rochers et de chênes enflammés, ces terrifiants guerriers montent à l'assaut de la montagne sacrée. Avec l'aide d'Héraklès, les Dieux triomphent. Zeus tue Porphyrion, Héphaistos Clytios, Hermès Hippolyte. Apollon aveugle Ephialtès. Les Géants blessés sont achevés par les flèches d'Héraklès. Encelade tente de fuir le massacre. Folle de fureur, la déesse Athéna lui jette un énorme rocher, la Sicile, qui éclate et l'ensevelit 1.


Encelade eaux VERSAILLES 8Le bassin d'Encelade à Versailles

 

    Les anciens romains croyaient que les éruptions de l'Etna était le souffle du Géant, comme le raconte Virgile dans l'Enéide, chant III

   "Chaque fois que le Géant remue son flanc fatigué, il ébranle par ses grondements la Trinacrie entière et le ciel se voile de fumée." 


Encelade-eaux-VERSAILLES-1.jpg Le bassin d'Encelade et le treillis octogonal à Versailles


    A l'écart des jardins classiques de Le Nôtre, le bosquet de l'Encelade à Versailles s'inspire de l'art baroque italien qui glorifiait l'Eglise romaine après la contre-réforme. Ici l'art baroque ne chante pas la gloire de Dieu mais celle de Louis XIV, le monarque absolu, souvent représenté sous les traits d'Apollon. 

     Comme Promethée, Encelade le rebelle subit un infini tourment, scène chaotique, dramatique, tout en mouvement. Le bassin rond s'inscrit dans un octogone, une succession de formes géométriques qui illustrent le retour à l'ordre et à l'harmonie. La force sauvage est terrassée par les dieux ... ou le Roi-Soleil.


Encelade eaux VERSAILLES 5Le bassin d'Encelade à Versailles

 

    Louis XIV se sert de la mythologie grecque pour envoyer un avertissement aux grands du royaume. Il se souvient de la Fronde qui vit les nobles se révolter contre un roi encore enfant. En 1661, Fouquet, un surintendant des finances devenu trop puissant, fut jeté en prison pour avoir voulu éblouir le roi par le faste des fêtes de Vaux-le-Vicomte. Le message politique est clair: le roi règne seul et nul ne doit le défier. Comme Encelade, les séditieux seront écrasés. La punition du Géant est une allégorie de l'absolutisme.  

      

 Encelade eaux VERSAILLES 7Le bassin d'Encelade à Versailles

 

    Aujourd'hui à Versailles, les Grandes Eaux Musicales (Lully, Des marest) restituent en partie "Les Plaisirs de l'Ile Enchantée", les somptueueses fêtes baroques que Louis XIV offrait à sa cour éblouie ... et matée.

     La sculpture du géant enseveli en plomb doré (1677) est de Gaspard Marsy sur un dessin de Le Brun, et la rocaille est de Berthier. Le bassin rond est entouré d'un octogone bordé de huit fontaines en rocaille et d'un treillage percé de seize portes.  Le jet d'eau d'Encelade était le plus haut du parc car le bosquet se trouve assez bas dans la pente. Aujourd'hui le jet d'eau monte à 23 mètres. La fontaine et les bosquets ont été rénovés en 1998.


 

Yann-Arthus-Bertrand-Encelade.jpgVue plongeante sur le bassin d'Encelade

Photo Yann Arthus-Bertrand

 

 

Les Grandes Eaux musicales
Parc du château de Versailles
Les samedis et dimanches du 3 avril au 31 octobre 2010,
Mise en eau de 11h à 12h et de 15h30 à 17h
Les mardis du 25 mai au 29 juin 2010
Mise en eau de 11h à 12h et de 14h30 à 16h

 

Liens sur ce blog:

Versailles: les curieuses fontaines de Bertrand Lavier

Xavier Veilhan à Versailles: la Lune et le Jet d'eau

Takashi Murakami bientôt à Versailles: imagerie kawaï et dorures Grand Siècle

Riches mécènes, adoptez une statue à Versailles

Jeff Koons à Versailles, cent mille fleurs pour Split-rocker


Palagret

Texte et photos


cc.gif


 1- Apollodore, la Bibliothèque, 1-6-2: "Encelade tenta de fuir, mais Athéna jeta sur lui la Sicile." 

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 12:34

 

    Il y a au moins trois statues de la Liberté à Paris, repliques exactes du célèbre monument new-yorkais. La plus visible se trouve à ...
 
 

 

 

 

Liberté statue Luxembourg 2Visage de la statue de la Liberté, Frédéric Auguste Bartholdi
 
 

 

Lire aussi:

Une Statue de la Liberté bleue en Touraine

Lunel, la statue de la Liberté
Statue de la Liberté, maquette en cuivre de la construction de la tête aux Arts et Métiers
Statue de la Liberté: une maquette en plâtre de la construction

Une Statue de la Liberté bleue en Touraine

 
 
Palagret
Texte et photos
mars 2010

cc.gif
 
Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 11:56


     Arcimboldo, avec ses jeux visuels, inspire toujours les publicitaires et les affichistes. Voici une affiche pour la journée du livre qui se réfère au portrait composé du Bibliothécaire, peint vers 1652 à Vienne pour l'Empereur d'Autriche Maximilien II.



Affiche de la journée du livre
inspirée par le Bibliothécaire d'Arcimboldo



   Dans cette affiche, comme dans les têtes composées de Giuseppe Arcimboldo, le visage est composé de livres ouverts et fermés. La bouche est un livre ouvert. On repère des livres brochés et des livres de poche. La chevelure est composée de lettres enchevêtrées formant la phrase "journée du livre", une forme qu'on ne trouve pas chez le peintre maniériste du seixième siècle. La poésie graphique, les jeux typographiques naissent plus tard avec le bouleversement des arts classiques avec le cubisme, le surréalisme et le dadaïsme.


   Au contraire des visages arcimboldesques composés de fleurs, de fruits et de légumes, le portrait du Bibliothécaire n'est pas une allégorie et ne semblent pas avoir de sens caché. Il s'agit simplement de faire un portrait amusant avec des objets liés au métier de bibliothécaire. Un jeu virtuose où Arcimboldo excelle, comme dans les portraits du Cuisinier ou du Juriste.


Le Bibliothécaire (Wolfgang Lazius) vers 1562, d'Arcimboldo
Huile sur toile, 97 x 71 cm



    Les livres reliés en cuir forment le visage et le corps. Un livre ouvert, couvert d'une écriture manuscrite et non de caractères d'imprimerie, figure la chevelure. Les tranches représentent le nez, le bras et l'avant bras. Les yeux sont des loupes, indispensables au bibliothécaire qui déchiffre des textes anciens. La barbe et les moustaches sont faites de queues de martre servant à épousseter doucement les vieux volumes. Des signets représentent les doigts.

   De près, on voit surtout les objets accumulés, de loin un visage. Diversité et unité. Le visage était reconnaissable pour la cour de Maximilien II. Il s'agissait du véritable portrait de Wolfgang Lazius, un collectionneur et un érudit. Il s'occupait de la conservation des précieux manuscrits de l'Empereur Maximilien et parcourait l'Europe à la recherche de livres rares pour enrichir la collection de son puissant patron.




Lire sur ce blog:




Astérix, portrait à la manière d'Arcimboldo


Les quatre saisons d'Arcimboldo: fleurs, fruits, portraits composés


Jaume Plensa, sculpture faite de lettres

Palagret
Art et publicité
novembre 2009

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 10:02


   Les statues du parc de Versailles sont en bien mauvais état. Il leur manque des doigts ou des orteils, les moisissures et les lichens les noircissent. Le gel et le soleil attaquent le marbre qui se fendille. L'hiver les statues sont enveloppées de bâches protectrices mais les siècles, les intempéries et la pollution ont fait leur oeuvre.



Prise de repères avant restauration
Diane ou le soir, Martin Desjardins, parc de Versailles
   Pour sauver les statues endommagées, Versailles fait appel au mécénat depuis 2005. Grâce à la campagne "Adoptez une statue", 86 statues ou vases ont été restaurées. Les généreux donateurs, des particuliers, des entreprises ou des institutions ont droit à une plaque à leur nom indiquant la somme engagée, entre 3 000 et 50 000 euros.



Diane ou le soir,
Sculpture de Martin Desjardins (1675 - 1684)
Restaurée grâce au mécénat de Jean-Claude et Claude Amselle
parc de Versailles

     La société Moët Hennessy a choisi de faire restaurer un faune. Quoi de plus approprié qu'un compagnon de Bacchus, tenant une grappe de raisin, pour une entreprise de champagne?


Faune de Jacques Houzeau (1684 - 1687)
Statue restaurée grâce au mécénat de la société Moët Hennesy
parc de Versailles

    Traitées sur place à l'intérieur d'une cabine protectrice ou en atelier, les statues sont nettoyées au laser, consolidées de résine acrylique. On change certaines tiges de métal rouillées pour les remplacer par de l'acier inoxydable. Si la statue est défigurée, on lui greffe un nez ou une joue. Les doigts manquants n'affectent pas la lecture de l'oeuvre et ils ne sont pas remplacés.


Statue restaurée sur place dans le parc de Versailles



   Le parc de Versailles est un musée de sculpture à ciel ouvert. Les jardins avec les ifs taillés, les parterres géométriques, les bassins, les fontaines et les statues sont une transition entre le château, emblème de civilisation, et la nature sauvage. Ici la végétation est apprivoisée à la mesure de l'homme.


Ino et Mélicerte, Groupe sculpté de Pierre Granier (1686 - 1691)
Restauré grâce au mécénat de Madame Janine Tristan
parc de Versailles

 
    Le roi Soleil voulait créer une nouvelle Rome et les sculptures sont un programme moral et idéologique destiné aux princes et aux courtisans. De nombreuses sculptures racontent les histoires très compliquées d'amour, de rivalité et de bravoure des dieux (Apollon, Mercure, Saturne, Neptune etc ...) et des héros issus de la mythologie grecque et romaine (Hercule, Ganymède, Castor et Pollux, Ino etc). D'autres sculptures sont des allégories des saisons ou des tempéraments de l'homme: le Mélancolique, le Sanguin etc ... . On trouve aussi de nombreux hommes illustres, des hommes de pouvoir, comme Alexandre ou Antonin. Louis XIV se fait souvent représenter en Apollon, un jeune dieu solaire.


Laocoon et ses fils
groupe sculpté de Jean-Baptiste Tuby, Philibert Vigier et Jean Rousselet
restauré grâce au mécénat de la société Robert Paysagiste
parc de Versailles
    Les statues exécutées sous le règne de Louis XIV sont pour la plupart de Tuby, Girardon, Coysevox ou Marsy, inspirées de l'antique.  Les scènes représentées sont dramatiques et permettent un bel effet de drapé et de mouvement.

   Le groupe sculpté de Laocoon est une copie d'un marbre hellénistique. Attribué à Polydore, Athénodore et Agésandre, il a souvent été reproduit tant son dynamisme est impressionant. Laocoon essaye en vain de sauver ses fils Antiphate et Tymbræus de l'étreinte mortelle des serpents.

    D'autres scènes mettent en valeur la virtuosité des sculpteurs: Ino et son fils Mélicerte s'apprêtent à fuir la colère d'Athamas. Le berger Aristée attache le dieu Protée endormi pour lui arracher son secret: la connaissance du passé, du présent et de l'avenir.

Protée et Aristée (1714), marbre sculpté de Sébastien Slodtz
restauré grâce au mécénat de la Ville de Versailles, 
parc de Versailles


 
  Il reste encore quelques statues à restaurer et, depuis cet été, on peut aussi adopter un des 170 bancs du parc de Versailles pour la modique somme de 3800 euros.



Palagret
septembre 2009
mécénat

 

Sources:

Toutes les photos sont de Palagret

Dossier de presse 

 



Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article