18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 00:09

 

 

   Avant la grève du 19 mai, les affiches sauvages prolifèrent. Aujourd'hui, le NPA, le nouveau parti anti-capitaliste d'Olivier Besancenot, issu de la LCR.

 


Affiche: construisons ensemble le NPA

 

Affiche NPA: Pas question de payer leur crise. Toutes et tous en grève



Affiche NPA: Toutes et tous contre Sarkozy et son gouvernement



Affiches NPA: 300 euros de plus par mois. Zéro licenciement
Affiche CGT: ensemble le 19 mars

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 00:12


   A Paris, de nombreux magasins, restaurants ou café sont fermés, à cause de la crise ou pour rénovation.


Le travail du dimanche, ça suffit comme ça
Le Parti de Gauche


    Ces emplacements délaissés, vitres passées au blanc d'Espagne ou palissades, sont parfaits pour l'affichage sauvage des entreprises sans beaucoup de moyens. On remarque beaucoup d'affiches pour des petits concerts.


Edicule recouvert d'affiches politiques du Parti de Gauche
"Casse-toi pov'con. Et c'est Nicolas Sarkozy qui le dit"


    En prévision de la grève du 19 mars, les affiches politiques se multiplient. Ici un petit édicule est recouvert d'affiches du Parti de Gauche.


Face à la crise, vite le bouclier social, Le Parti de Gauche

 

 

 

    Pour l'instant, les grands partis n'ont pas recours à l'affichage sauvage mais les élections européennes approchent et les murs de la ville vont se couvrir d'affiches de tous les partis.

 

 


Magasin fermé recouvert d'affiches



Liens:

"Casse-toi pov'con", satire légitime. La Cour Européenne des Droits de l'Homme condamne la France, mars 2013      
Les affiches de la présidentielle 2007
Les graffiti et affiches des candidats
Les affiches du second tour de la présidentielle 2007


Palagret
affiches électorales
Mars 2009

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 00:25
   Des millions d'américains s'apprêtent à célébrer le départ de George W. Bush, le plus impopulaire de tous les présidents américains. Les T-shirt et les stickers anti-Bush sont partout; les sites web recensent les busheries ou âneries de Bush.1 Des fêtes de départ, avec jet de chaussure, sont organisées le 19 janvier au soir.


     Le Président laisse derrière lui deux guerres loin d'être gagnées et une grave crise financière et économique. Le pays est dans la tourmente.


T-shirt anti-Bush
Au revoir, bon débarras, merci pour rien


T-shirt anti-Bush
Comment savoir si George W. Bush ment?
Facile, ses lèvres bougent 3

    Pendant ce temps, sur les pas d'Abraham LincolnBarack Obama a parcouru en train 225 kilomètres de Philadelphie (berceau de la déclaration d'indépendance de 1776) à Washington ( où il sera investi 44è président des Etats-Unis).

Le train d'Obama à Claymont, Delaware
source

   Sur la plate-forme arrière d'un wagon des années 1930 décoré de banderoles tricolores, le président élu a salué les milliers de personnes massés le long des voies venus pour l'acclamer malgré le froid.

Le train d'Obama
source


Attendant le train d'Obama
source


   Arrivé à Washington, Barack Obama a prononcé un discours au Lincoln Memorial, l'endroit même où Martin Luther King s'écria: I have a dream ... en 1963.  Devant près de 500 000 personnes, après un concert, Obama a fait un court discours  “ ... Notre nation est en guerre, notre économie en crise. Des millions d'américains sont en train de perdre leur travail et leur maison. Je ne prétendrai pas que faire face à ces défits sera facile. Il faudra plus d'un mois ou une année, probablement beaucoup... »2

En attendant le train d'Obama

    Pendant ce temps les vendeurs de souvenirs préparent leur étalage de T-shirt, tasses, écharpes et posters commémoratifs. Il y a même un pass de métro spécial avec le portrait d'Obama. Il coûte vingt dollars.

Ticket de métro spécial pour le jour de l'investiture
de Barack Obama à Washington

    Le vingt janvier, Washington attend entre un million à deux millions de visiteurs pour la cérémonie d'investiture du 44ème Président des Etats-Unis, une affluence jamais vue pour une prestation de serment.

Plan de Washington
du Lincoln Memorial au Capitole

    La foule s'installera sur l'esplanade du Mall qui va du Lincoln Memorial au Capitole. Cette grande perspective de trois kilomètres a été dessinée par le français Pierre Charles L'Enfant en 1791.



Discours de Barack Obama dimanche 18 janvier 2009
Palagret

1-
www.motherjones.com
2- in New-York Times
3-T-shirts anti-Bush

Les murs peints à l'effigie de Barack Obama, candidat à l'élection présidentielle
Les discours inauguraux des Présidents américains depuis George Washington en 1789

Video de l'inauguration

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 20:11
  
   Dans la nuit du 26 novembre 2008 les murs et les palissades de Paris se sont couverts d'affiches  sauvages. Elles pastichent celles de Barack Obama, avec les mêmes aplats de couleurs et la même simplification des traits utilisés par Shepard Fairey pour son poster devenu célèbre.

Affiche de Nicolas Sarkozy, Yes we can
   Le slogan "yes we can" remplace "hope". A la place d'Obama, futur président américain, on y voit le visage de Nicolas Sarkozy. En plus petit, on lit selon les affiches:

"Faire économiser 1000€ par an à chaque ménage"
"faire payer les entreprises qui polluent"
"Produire une énergie propre et durable en Europe"
"Créer 3 millions d'emplois non délocalisés en Europe"

    Les sarkozystes seraient-ils responsables de ce placardage? Peu probable, les slogans sont trop progressistes pour être attribués au président français! Des plaisantins, une publicité pour une entreprise de développement durable? Le suspens ne dure pas longtemps; une semaine plus tard, Greenpeace révèle être l'auteur du "SarkObama". L'ampleur de l'affichage et le risque  de procès lié à l'utilisation non autorisée de l'image du président nécessitaient une solide organisation.

Affiche de Nicolas Sarkozy, Yes we can
   Cette campagne d'affichage non signée visait à créer un buzz, "à éveiller la curiosité du grand public et à faire le maximum de bruit à propos d’un événement essentiel qui, aujourd’hui, malheureusement, n’intéresse pas grand monde : l’adoption imminente du paquet "climat/énergie" par l’Union européenne, alors que la Conférence des Nations unies sur le climat bat son plein à Poznan ", déclare Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France.

Obama Hope, le poster de Shepard Fairey
Une photo prémonitoire

   "Faire payer les entreprises qui polluent, créer 3 millions d’emplois non délocalisables en Europe, faire économiser 1 000 euros/an par ménage… Tout cela est possible, à condition que l’Europe se dote d’une réglementation ambitieuse. Mais le paquet climat/énergie est très loin du compte. Voilà pourquoi Greenpeace a lancé l’opération « SarkObama » : pour faire dire à Nicolas Sarkozy ce qu’il ferait s’il était à la hauteur du défi climatique et de la présidence de l’Europe."

Affiche de Nicolas Sarkozy, Yes we can
   Le 3 décembre, une équipe de Greenpeace recouvre les publicités de la station de métro République. Le visage de Nicolas Sarkozy s'étale sur des affiches en 4x3, avec le nouveau slogan  "Yes you must ! ». Quant aux affiches collées sur les palissades ondulées, elles sont vite arrachées,  c'est si facile! Comme au temps de la campagne pour l'élection présidentielle, des lambeaux de papier pendent piteusement.


Opération Sarkobama
envoyé par gpfrance


    Le paquet énergie / climat vient d'être voté par l’Union européenne. Le MEDEF est satisfait, Greenpeace beaucoup moins: «En adoptant un paquet climat-énergie au rabais, l’Europe joue avec le feu ! C’est aussi une occasion historique de redessiner son avenir économique et énergétique, et de réaffirmer son statut international de leader en matière de lutte contre les changements climatiques que l’Europe vient de manquer, déclare Karine Gavand, responsable de la campagne Climat de Greenpeace France. Nicolas Sarkozy, dont la présidence du Conseil de l’Europe s’achève, en porte une lourde responsabilité.»

Palagret
street-art militant
janvier 2009
Source:
Photos Palagret
Greenpeace

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 19:41


  Une série de photos de Barak Obama
à Chicago la nuit de l'élection mercredi 5 novembre 2008. Entouré de sa famille et de ses collaborateurs (David Axelrod, Joe Biden etc) attendant le résultat de l'élection puis   prononçant son discours de victoire à Grant Park.
à voir sur Flickr.


La victoire de Barak Obama vue par les journaux français


Aux Etats-Unis, les journaux annonçant la victoire de Barak Obama se sont arrachés.



Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 21:13

Tracts à la mode

     Une semaine avant le premier tour des élections municipales, le dimanche 2 mars 2008 dans le 17è arrondissement de Paris, les militants des différents partis politiques distribuaient des tracts électoraux détaillant les propositions des candidats. Ambiance tranquille. Tentative de discussions avec les parisiens revenant des courses.


undefinedUn militant du Modem, vêtu d'un blouson orange,
distribue des tracts dans la rue




       undefinedEcharpe orange du Modem
Distribution de tracts électoraux pour les élections municipales à Paris



     En 2008 les  militants de Françoise de Panafieu ( UMP de Sarkozy) portent un beau blouson bleu, avec inscrit dans le dos "Panafieu2008.fr".
Slogan "Je veux être le maire de l'essentiel". C'est sans doute pour cette raison que les tracts ne mentionnent pas le nom du Président de la République Nicolas Sarkozy. Le 10 janvier,
Françoise de Panafieu déclarait pourtant au Figaro: «Je n'envisage pas que Nicolas Sarkozy ne s'implique pas du tout dans une élection locale avec de tels enjeux».

    Françoise de Panafieu est seule en photo sur le verso du tract.
Deuxième slogan: "Pour un Paris gagnant"
Couleurs du tract électoral: lie-de-vin et photo sur fond vert. Pas de cohérence graphique avec le blouson.

    undefinedTract électoral  pour Françoise de Panafieu, UMP


   undefinedTract électoral et blouson de campagne pour Françoise de Panafieu, UMP


    Les militants  du  Mouvement Démocrate (François Bayrou), qui eux se réfèrent à François Bayrou, porte un blouson orange ou une écharpe orange.

Candidats: Pierre Emamnuel Portheret et Christelle de Crémiers. Ils sont tous les deux en photo sur le verso du tract.
Couleurs du tract électoral: orange.
Slogans: "Pour un 17è plus humain"
               " Pour rassembler et dynamiser le 17è arrondissement"

Site: http://www.cremiers17.fr/.
         lesdemocrates.fr

   
undefinedBlouson orange et tract électoral du Modem, Paris


    undefinedLe tract électoral du MoDem.


    Là s'arrêtent les audaces vestimentaires des militants. Les socialistes et les Verts portent un simple macaron sur leur veste. 



    undefinedTract électoral du PS avec Bertrand Delanoë et Annick Lepetit


    undefinedMacaron électoral d'Annick Lepetit en photo avec Bertrand Delanoë,
pour le PS.

Candidate socialiste: Annick Lepetit soutenue par Bertrand Delanoë, maire de Paris.
Couleurs du tract électoral: rouge un peu rose.
Slogans: "Paris, un temps d'avance"
               "Un 17è autrement"
               "Donnons un temps d'avance au 17è"
undefined      Candidats verts: Xavier Knowles et Marie-Anne Robert-Kerbrat
dans le 17è 

Candidats verts: Xavier Knowles et Marie-Anne Robert-Kerbrat, soutenus par Denis Baupin. Les verts affichent la photo de deux candidats, à égalité.
Couleurs du tract électoral: noir et vert.
Slogan: "Le 17è a besoin des verts"
Une des propositions des Verts: la couverture des voies ferrées de la rue de Rome.

undefinedLe macaron auto-collant des Verts, fleur jaune soleil sur fond vert

   Quelques blousons de couleurs et quelques écharpes ne font pas une campagne à l'américaine. C'est juste un début, un frémissement. Mais comme le disait un militant, c'est les idées qui comptent.

_________________________________________________

RESULTATS DU PREMIER TOUR DES ELECTIONS MUNICIPALES DANS LE 17è A PARIS

POLE DES TRICOLORES (Martial BILD)
Liste du Front National
2092 4,19%
PARIS GAGNANT (Françoise DE PANAFIEU)
Liste de la majorité
22002 44,03%
POUR L'ECOLOGIE PARIS (Xavier KNOWLES)
Liste des Verts
2279 4,56%
LUTTE OUVRIERE (Annick MARTY)
Liste d'extrême gauche
568 1,14%
POUR UN TEMPS D'AVANCE (Annick LEPETIT)
Liste du Parti Socialiste
18089 36,20%
VILLE PLUS HUMAINE (Pierre-Emmanuel PORTHERET)
Liste centre-MoDem
4935 9,88%


Françoise de Panafieu, candidate UMP semble menacée dans son fief. La gauche progresse, les verts reculent. Les voix du MoDem feront pencher la balance, mais dans quel sens?
----------------------------------------
Résultats du 2è tour des municipales dans le 17ème arrondissement
Le 16 mars 2008

Maire sortant : Françoise de Panafieu (UMP)
Participation : 53, 5%
Inscrits : 91 067
Votants : 50 236
Blancs et nuls : 1 516
Exprimés : 48 720

Les têtes de liste :

Mme Françoise de Panafieu (UMP) : 52,75%
Mme Annick Lepetit (PS-PC-MRC-Les Verts) : 47,25%
--------------

Françoise de Panafieu (UMP de Sarkozy) n'a pas souhaité être maire du 17è. Elle n'avait aucune chance de l'emporter contre Delanoë à la tête de la mairie de Paris.
Le Ps a largement remporté les élections à Paris. Les verts sont affaiblis. Le Modem n'obtient qu'un conseiller.

-------------------------------------------------------------------------

Elections municipales le 9 et 16 mars 2008.
On vote pour une liste. Le Maire n'est pas élu directement par les électeurs. Après les élections, les conseillers municipaux élisent le Maire et ses adjoints pour six ans.

voir explications détaillées


La fonction de Maire de Paris a été rétabli en 1977. Trois maires se sont succédés à la tête de la capitale:
Jacques Chirac, RPR. 20 mars 1977 - 16 mai 1995

Jean Tibéri, RPR. 22 mai 1995 - 24 mars 2001
   
Bertrand Delanoë, PS. 25 mars 2001 - 2008


Liens sur ce blog:
les affiches de la campagne présidentielle 2007
Les affiches des élections régionales en île-de-France, 1
Les affiches des élections régionales en île-de-France, 2



Catherine-Alice Palagret
Texte et photos
Mars 2008

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 19:27


PERDRE SA VIE A LA GAGNER?



      Pour bien commencer l'année 2008, alors que le baril de pétrole atteint les cent dollars, voici une proposition à contre-courant de la doxa sarkozienne "Travailler plus pour gagner plus".



undefinedaffiche de Courrier international au métro Place Clichy



     Courrier International publie un dossier sur la décroissance: "Travailler moins pour gagner moins et vivre heureux." (n° 896- 2 janvier 2008)


     Il ne s'agit plus de croissance zéro comme dans les années soixante-dix mais bien de décroissance afin d'arrêter la spirale infernale qui nous conduit à polluer sans fin et à épuiser les ressources de la terre sans pour autant être plus heureux. Les études du Dr Tim Kasser - The high price of materialism, MIT Press 2002 - montre que le niveau de vie augmente mais pas le nombre de gens qui se déclarent heureux. "L'argent ne fait pas le bonheur" dit le dicton mais il y contribue, ajoute le bon sens populaire. L'étude ne concerne que ceux qui mangent à leur faim, bien évidemment.
      Dans les pays anglo-saxon,  les objecteurs de croissance, les «décélérateurs» (downsizers) ou les adeptes de la «simplicité volontaire» sont de plus en plus nombreux à attacher plus d'importance à la qualité de la vie qu'à la quantité des biens qu'ils pourraient acquérir.



Travailler plus pour gagner plus?
bas-relief en aluminium 1944


Serge Hefez
analyse l'article de Courrier International:

Pour Kasser, l’hyperconsommation comme réponse à l’insécurité est un mécanisme d’adaptation destructeur. Le génie d’un système fondé sur l’insécurité est en effet auto-alimenté : plus on ressent de l’insécurité, plus on est matérialiste ; plus on est matérialiste, plus on ressent de l’insécurité. Les valeurs matérialistes largement en augmentation chez les adolescents des deux côtés de l’Atlantique, engendrent de l’angoisse, de la dépression et des ruptures des liens sociaux. Des études montrent que les gens savent parfaitement quelles sont leurs véritables sources d’épanouissement : construire des relations solides, appartenir à une communauté, cultiver une bonne estime de soi-même. Mais une redoutable alliance d’intérêts politiques et économiques s’efforce de les en détourner pour les faire travailler plus et dépenser plus.
Ces considérations peuvent paraître oiseuses au moment où la plus grande partie de la planète vit en dessous du seuil de pauvreté et où une grande majorité d’entre nous cherche à défendre son pouvoir d’achat. Il est certain que depuis deux cents ans, l’énorme amélioration du bien-être des humains dans tous les domaines, logement, nutrition, hygiène, médecine, a été rendue possible par la croissance économique et par l’éducation et les innovations qu’elle a permis. Mais la défense du pouvoir d’achat dans les pays riches concerne pour beaucoup les nouveaux biens de consommation (écrans, ordinateurs, téléphones, gadgets divers) dont tous sont loin d’être indispensables. A quel moment déciderons-nous que les coûts marginaux de la croissance dépassent les bénéfices marginaux ? A quel moment considérerons-nous dans les pays riches que nous avons atteint le point auquel nous arrêter ?


En 1973, Gébé nous disait de faire un pas de côté dans son film l'an 01.

an-OI.jpgL'an 01 de Gébé: on arrête tout, on réfléchit et c'est pas triste.

En 1976, Alain Souchon chantait dans "S'asseoir par terre":


 Tu verras bien qu'un beau matin fatigué
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté
Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comme ça

Depuis le temps qu'on est sur pilote automatique
Qu'on fait pas nos paroles et pas notre musique
On a le vertige sur nos grandes jambes de bazar
Alors pourquoi pas s'asseoir

Tu verras bien qu'un beau matin fatigué
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté
Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comme ça

J'appuie sur la gâchette accélérateur
Y'a que des ennemis dans mon rétroviseur
Au-dessus de cent quatre-vingts je perds la mémoire
Alors pourquoi pas s'asseoir

Tu verras bien qu'un beau matin fatigué
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté
Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comme ça

La nuit je dors debout dans un R.E.R.
Dans mon téléphone tu sais j'entends la mer
Y'a pas le soleil dans ma télé blanche et noire
Alors pourquoi pas s'asseoir


 
  Avec l'idée de décroissance, le vieux rêve soixante-huitard n'est pas mort.


 voir: le chantage à l'emploi - un bouleversement historique du travail Newsweek 2004 (en français).

Catherine-Alice Palagret
janvier 2008


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 11:41

 

 

   A côté des affiches des candidats officiels à l'élection présidentielles de 2007, les petits partis font entendre leur voix.


affiche-intermittents--2-.jpgLes intermittents et précaires s'en mêlent.
"Réhabiliter le travail? Arrêtez vos salades. Balancez l'oseille"

 


affiche-865.jpgSticker pour Bové collé sur une affichette de Marie-Georges Buffet

Affichettes anti-Sarko


 Sur un simple sticker blanc le O de "Votez" est fait d'une corde de pendu. Voter, c'est se passer la corde au cou?

 

Affiches-764.jpg"Votez"
C'est se pendre?

  La Fédération Anarchiste dénonce elle aussi l'inutilité des élections et prône l'abstention.


Affiches---lectorales-anarchistes.jpgAffiche de Nicolas Sarkozy masquée par une affichette de la Fédération anarchiste
"Les élections ... ça vous amuse encore?"
Palagret
archéologie du quotidien
avril 2007


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 11:44



LE DUEL DU SECOND TOUR
DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE



Ségolène Royal (PS) et Nicolas Sarkozy (UMP) restent en lice pour le deuxième tour de l'élection présidentielle, le 6 mai 2007.


voir affiches, slogans et gestuelle du premier tour:
       affiches lacérées



Journaux-duel-Sarkozy-Royal--1-.jpgRésultats du ministère de l'Intérieur




     Les poseurs d'affiches électorales se déchaînent. Les taggers et les arracheurs aussi. La guerre des images continue.



Affiche électorale de Ségolène Royal, taguée, arrachée
Election présidentielle



      Tout un mur recouvert d'affiches électorales royalistes et sarkozystes.
tags et superpositions
à Paris.



        
     

1er mai 2007. Vente de muguet sous l'oeil des candidats.




                   affiches électorales des candidats tout sourire.


                  Affiches électorales déchirées


    1er mai 2007: Un SDF a posé ses sacs sur le trottoir. Il déchire patiemment, doucement les affiches superposées de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy sur un mur, près de la dalle de Beaugrenelle. Une heure plus tard, il est toujours là et les bandelettes de papier coloré s'accumulent à ses pieds.



    affiches électorales de Ségolène Royal, slogan du deuxième tour.
La France Présidente.

 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


RESULTAT DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE FRANCAISE DU 6 MAI 2007



undefinedAffiches des candidats et carte électorale

 

    Nicolas Sarkozy devient le sixième président de la cinquième république avec 53.06 % des voix, battant Ségolène Royal (46.94%)


aFFICHE-1er-mai-S--gol--ne-pont--1-.jpgAffiche électorale de Ségolène Royal arrachée
 sur le pont de Grenelle à Paris.


 

Lien sur ce blog: 

Affiches des Primaires citoyennes socialistes 2011

 


   
Textes et photos:
Catherine-Alice Palagret
mai 2007
archéologie du quotidien



          


  

 

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 11:29



Titres des journaux et des hebdomadaires à la veille du premier tour de l'élection présidentielle française de 2007
 Le Parisien fait sa une sur Nicolas Sarkozy. En bandeau: Royal progresse à nouveau (+ 1%).


JOURNAUX-Sarkozy-1er-tour-cicatrices.jpgLe Parisien: Nicolas Sarkozy face à nos lecteurs: "J'ai des cicatrices partout"
L'Express et Paris Match mettent les quatre portraits des principaux candidats dans l'ordre des intentions de vote: Sarkozy, Royal, Bayrou, Le Pen.
JOURNAUX-les-4.jpgL'Express: L'enjeu, Ce qu'il faut savoir avant de voter.
Match: spéciale présidentielle à l'heure du choix. Le dernier sondage, Sarkozy en tête. Ce qui va changer en France


   L'hebdomadaire le Point annonce "le coup de balai". Le Nouvel Observateur met les candidats Sarkozy et Royal sur le divan: "leurs derniers secrets"

 


   
JOURNAUX-les-4-B.jpgLe Point: le coup de balai
Le nouvel Observateur: leurs derniers secrets


 

   Libération annonce un score serré: Au finish. A deux jours du premier tour "Libération" passe au crible ce qui distingue les projets de Ségolène Royal et de François Bayrouqui talonne la candidate socialiste dans les sondages.

 



Lib---1er-tour-au-finish.jpgLibération: au finish









 voir début
voir suite


   



Textes et photos: Catherine-Alice Palagret

avril 2007


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article