23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 15:41

 

  Un "nouveau mensonge urbain" de Pierre Delavie est installé sur la façade du Grand Palais à Paris pour l'exposition Moi Auguste Empereur. Ce trompe-l'oeil reproduit l'architecture néo-classique du bâtiment en la déstabilisant, comme après un tremblement de terre. Des pans, des corniches et des fausses fenêtres ont perdu leur assiette et s'inclinent. Une colonne tronquée, ruine en suspens, surplombe l'escalier et semble menacer ceux qui se risqueraient à passer dessous.


 

 

Moi Auguste Empereur Trompe-l'oeilTrompe-l'oeil de Pierre Delavie sur la façade du Grand Palais

pour l'exposition Moi Auguste Empereur

 

 

    L'installation éphémère s'intitule Neo (rapt architectural). "Cacherait-elle un nouvel enlèvement des Sabines? Cet acte fondateur de Rome, maintes fois représenté, pourrait-il resurgir derrière ces colonnes gorgées de mémoire?" 1


 

 

Moi Auguste Empereur Trompe-l'oeil 1Installation du trompe-l'oeil de Pierre Delavie sur la façade du Grand Palais

pour l'exposition Moi Auguste Empereur

 

 

 

   Trompe-l'oeil peint ou en relief, fausses perspectives en déséquilibre, Pierre Delavie réalise des bâches de travaux inventives et des installations: avenue Georges V à Paris, boulevard Haussmann pour le Printemps, Château de Versailles, Palais des Beaux-Arts de Lille, Chambre de commerce de Marseille.


 

 

Moi Auguste Empereur Trompe-l'oeil 7Trompe-l'oeil de Pierre Delavie sur la façade du Grand Palais

pour l'exposition Moi Auguste Empereur

 

 

 

   En voyant les ouvriers sur la grue en train d'installer le décor en trompe-l'oeil, les passants se demandent s'ils doivent encore redresser les colonnes. Mais non, penchées elles sont, penchées elles resteront comme pour démentir le poète Horace qui proclamait fièrement: « Exegi monumentum aere perennius » (j'ai construit un monument plus durable que le bronze). Cette phrase grandiloquente sert de titre à une colonne disloquée, une oeuvre d'Anne et Patrick Poirier, grands experts en ruines factices et civilisations mortelles. 

 

 


 

Moi Auguste Empereur Trompe-l'oeil 4Neo, trompe-l'oeil de Pierre Delavie sur la façade du Grand Palais

pour l'exposition Moi Auguste Empereur

 

 

 

    Les plus beaux palais s'écroulent nous rappelle avec humour cette fausse façade de Pierre Delavie. L'empereur Auguste régna sur un empire qui allait de la Gaulle à l'Orient, un empire disparu. L'orgueil des hommes ne peut rien contre le temps.


 

 

Delavie-Trompe-l-oeil-Lille.jpgTrompe-l'oeil de Pierre Delavie, Palais des Beaux -Arts à Lille

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V

Le trompe-l'oeil du Printemps à Paris: un miroir menteur

Le trompe-l'oeil verdoyant du château de Versailles, loin de tout mercantilisme

Les fausses ruines d'Anne et Patrick Poirier au quartier du Ponant

Moi, Auguste, Empereur de Rome à l'heure d'internet


 

 

 

 

Moi Auguste Empereur Trompe-l'oeil 3Installation de Neo, trompe-l'oeil de Pierre Delavie sur la façade du Grand Palais

pour l'exposition Moi Auguste Empereur

 

 

 

 

Moi, Auguste, Empereur de Rome 

19 Mars 2014 - 13 Juillet 2014

Grand Palais, Galeries nationales, Paris

 

 

Palagret

Trompe-l'oeil

mars 2014

 

 

 

1- cartel de l'installation

 

 

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 12:06

 

   Une fois de plus des publicités géantes s'affichent sur la place Vendôme. Des montres Dior et Patek Philippe "ornent" la façade de deux immeubles en travaux. Une toute petite partie des toiles imprimées est un trompe-l'oeil, reprenant l'architecture masquée par les bâches de travaux. 


 

Vendôme trompe-l'oeil mansardesTrompe-l'oeil des mansardes place Vendôme

 

 

   Reprenons les mots de Charles Garnier qui en 1871 protestait contre l'agression publicitaire qui déjà défigurait la ville:

    "N’êtes-vous pas comme moi; ne vous sentez-vous pas offusqués par ces grandes pancartes industrielles qui s’étalent au milieu de nos rues, s’imposent à nos regards et nous gâtent tant de belles vues de notre cité ?" ....


 

 

Vendôme trompe-l'oeil affiche géante Patek Philippe DiorTrompe-l'oeil et affiches géantes Patek Philippe et Dior place Vendôme


 

   "Les silhouettes des villes impressionnent autant que les silhouettes des statues, et vous êtes aussi coupables en mutilant celles-ci qu’en mutilant celles-là. L’art est partout, il est dans tout : dans la rue comme dans le musée, et je dénie le droit que s’arrogent quatre ou cinq industriels de maculer avec leurs enseignes outrecuidantes la ville qui abrite un millions d’habitants ! ..."

 


 

Vendôme trompe-l'oeil affiche géante Patek Philippe DiorTrompe-l'oeil et publicités géantes Patek Philippe et Dior place Vendôme

 

 

     Patek Philippe affiche une image en noir et blanc d'un père et de son fils accoudés à la fenêtre d'un wagon-lit. A côté une montre en couleur avec le slogan: "Jamais vous ne posséderez complètement une Patek Philippe. Vous en serez juste le gardien pour les générations futures." La marque met en avant l'idée de transmission et de tradition pour s'ancrer dans le temps long.

 

 


Vendôme trompe-l'oeil affiche géante Dior colonneTrompe-l'oeil et affiche géante  Dior place Vendôme

 

 

    Dior, à l'angle de la place Vendôme, affiche simplement l'image d'une montre sur fond noir. Sobriété et luxe.

 


 

Vendôme trompe-l'oeil affiche géante 519Trompe-l'oeil et affiche géante Dior place Vendôme

 

 

   Vous qui n'avez ni montre Dior, Patek Philippe ou Rolex et n'avez pas l'intention d'en acheter une, vous avez raté votre vie (2). Vous n'avez donc qu'à subir ces immenses réclames agressives dénaturant l'architecture classique de Jules Hardouin-Mansart. Vous auriez préférez une réclame pour des yaourts ou de la lessive? Non, vous auriez probablement préféré un trompe-l'oeil couvrant toute la façade comme en mai 2008, sans montres géantes.


 

 

Liens sur ce blog:

Fiac 2012, place Vendôme, Jaume Plensa et les publicités géantes

L'agression publicitaire sur les Monuments historiques en bord de Seine: Dior, Bréguet et Burberry

Chanel, bâche publicitaire géante sur le Musée d'Orsay

Encore des bâches publicitaires géantes sur les monuments classés: Volvo et Ralph Lauren à l'Opéra

Air France, La bâche publicitaire géante sur le Grand Palais, monument classé 

Publicités géantes sur les murs aveugles de Passy

Street-marketing à Londres en 1850, déjà

 

 

 

 

Palagret

l'agression publicitaire

juillet 2012

 

 

 

1 - Les affiches agaçantes, texte publié dans la Gazette des Beaux-arts en 1871 par Charles Garnier, architecte de l'Opéra de Paris.

2 - "Enfin... tout le monde a une Rolex. Si à cinquante ans, on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !" Jacques Ségala interrogé sur l'attitude bling-bling du président Nicolas Sarkozy (2007 - 2012). Video ici

 


 


Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:49

 

    Les clients du centre commercial de Wandsworth ont eu la frayeur de leur vie en prenant l'ascenseur. La porte s'est ouverte sur du vide! Il a fallu quelques secondes aux cobayes pour réaliser que le gouffre qui s'ouvrait sous leurs pieds n'était qu'un trompe-l'oeil.


 

Nemesis sub-terra ascenseur trompe-l'oeilUn trou béant en trompe-l'oeil dans l'ascenseur

 

 

 

 

   Une caméra cachée filmait la réaction des gens piégés: surprise, effroi et soulagement quand ils comprenaient que le vide sous leurs pieds n'est qu'une illusion en 3D dessiné par Andrew Walker. Un street-marketing amusant en prélude à l'ouverture le 24 mars de Nemesis sub-terra, un nouveau manège du parc d'attraction Alton Towers en Angleterre.

 



Video

 

 

 

   "Quand nous avons crée le trompe-l'oeil dans l'ascenseur, nous avons pris en compte nos peurs les plus courantes: le vertige, l'obscurité et la claustrophobie qui sont au coeur de sub-terra, la nouvelle attraction", déclare la porte-parole du parc.

 

   "Les réactions du public sont fascinantes et nous attendons avec impatience de voir comment il accueille la nouvelle attraction." 1

 

   L'attraction Nemesis sub-terra est une drop tower qui donnera l'impression de plonger sous terre dans un réseau de caves obscures. Là vit, selon la légende du parc, l'horrible monstre Nemesis. Des travaux de maintenance, sur un des manèges de la Vallée interdite, ont dérangé la créature chtonienne aux longues tentacules. Prisonnière depuis des millions d'année, elle attend ses proies. 


 

 

Nemesis sub-terra ascenseur trompe-l'oeil 2 Un trou béant en trompe-l'oeil dans l'ascenseur

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Nemesis Sub-Terra est de loin l'attraction la plus terrifiante du parc et nous voulons tester les limites du public britannique et voir s'il peut supporter ce que nous lui offrons." 1


   Le manége sera une expérience physique et psychologique éprouvante. Natures fragiles s'abstenir. Pour rester dans la course, les parcs d'attraction proposent des manèges de plus en plus spectaculaires pour les amateurs de sensations fortes.

 

   Dans la mythologie grecque, Némesis est la déesse de la vengeance. Elle punit l'hybris, la démesure des mortels qui osent défier les dieux. Punira-t-elle les promoteurs du parc aux projets fous?


 

 

 

Lien sur ce blog:

King Kong à la fête foraine des Tuileries, le manège Flume Ride

 

 

 

Palagret

mars 2012

archéologie du quotidien

 

 

Source:

1- in The Telegraph


 


Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:02

 

   De son écriture appliquée, Ben a écrit sur un tableau noir géant: "il faut se méfier des mots". Le tableau est accrochée sur un mur aveugle place Fréhel à Paris. Se tenant sur une nacelle un ouvrier maintient le cadre. 

 

 

Ben se méfier des mot street-art 4"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

 

    Jugé au sommet de l'immeuble un deuxième ouvrier portant une salopette de peintre tire sur une corde pour équilibrer le tableau. Il ne s'agit pas vraiment d'un trompe-l'oeil puisque l'oeuvre est en trois dimensions, une installation réaliste, et non une peinture en deux dimensions simulant le relief.  

 


 

Ben se méfier des mot street-art 1

"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

  Le texte de Ben Vauthier est comme d'habitude une provocation et un paradoxe. S'il faut se méfier des mots, il faut aussi se méfier des phrases de Ben. Des phrases qu'on retrouve partout, en peinture, sur des fournitures d'écolier ou dans la publicité.

 


 

Ben se méfier des mot street-art 0"Il faut se méfier des mots", installation de Ben, 1993

 

 

    En face de l'oeuvre de Ben, sur un autre mur pignon, se trouve une fresque de Jean Le Gac de 1986. Sur la photo ci-dessous on aperçoit un chien blanc de Zoo Project, aujourd'hui effacé.

 

 

 

Ben se méfier des mot Le Gac street-artBen, Zoo Project, Jean Le Gac, place Fréhel

 

 

 

    L'angle des murs est un terrain propice au street-art. Les pochoirs, les papiers collés, les graffiti se recouvrent les uns les autres.



 

 

Belleville-Pl-Frehel-mur-peint-Le-Gac-papier-colle-Zoo-Pr.jpgstreet-art et mur peint place Fréhel à Belleville

Zoo Project, l'homme bouée, le guerrier de Kouka, Le Gac


 

 

Belleville-place-Frehel-Street-art-9.jpgMichel Foucault de Pitr, street-art place Fréhel 

 

 


Liens sur ce blog:

Ben, je me sens libre ici, une Bonne Nouvelle et un calvaire

Ben, petite phrase: la vérité sonne faux

Ben, suicide au fond de l'impasse: l'art, la vie, la mort

Ben, petites phrases: l'art me fait rire, c'est quoi l'idée?

Les maîtres du désordre, Ben: pas d'art sans désordre

 

 

Zoo Project, l'homme réparé, l'homme désactivé, street-art

 

 

 

 

Palagret

octobre 2011

trompe-l'oeil et street-art

 

 


 

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 14:09

 

   Du carton ondulé, du papier mâché, des ciseaux, du scotch, des traits de feutre, un noeud de ficelle, cette façade en trompe-l'oeil pour LCL simule une maquette telle qu'on les bricolait avant les logiciels d'architecture. Ou telle que les fabriquent les enfants avec des cartons d'emballage récupérés.


 

trompe-l'oeil carton LCL ficellePaquet en papier kraft et noeud de ficelle en trompe-l'oeil

LCL, boulevard des Italiens, Paris

 

 

   Il s'agit cependant d'un trompe-l'oeil monumental de la taille d'un immeuble. Les morceaux de carton collés ou déchirés, les fenêtres découpées au cutter, le paquet cadeau entouré de ficelle, les ciseaux indiquant le trait de découpe, les cariatides, l'horloge, tout n'est qu'illusion. Les ombres peintes pour donner l'impression de relief ne bougent pas avec la course du soleil.

 

 

trompe-l'oeil carton LCL façadeFaçade de l'ancien siège social du Crédit Lyonnais-LCL 

 dans un gigantesque carton d'emballage en trompe-l'oeil

, boulevard des Italiens, Paris


 

   Cette fois-ci la bâche de travaux ne reproduit pas avec réalisme la façade en rénovation qu'elle cache, elle la reproduit en la simplifiant et contraste avec les immeubles Haussmanniens du boulevard des Italiens. Le trompe-l'oeil ne cherche pas à se fondre avec l'architecture tout autour, il veut se faire remarquer et il y réussit. Aussi inventif que le trompe-l'oeil surréaliste de l'avenue George V en 2007, que la tablette de chocolat LCL en 2008, cette nouvelle réalisation de l'agence Athem attire l'oeil des passants.


 

trompe-l'oeil carton LCL cariatidesFronton sculpté, horloge et cariatides en trompe-l'oeil

Façade en rénovation de l'immeuble LCL, boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

LCL fronton TangopasoFronton de Camille Lefèvre sur l'Hôtel des Italiens LCL

photo Tangopaso sur Wikipedia Commons


 

    Incendié en 1996, le siège du Crédit Lyonnais, aujourd'hui LCL, est en rénovation. Bel exemple des somptueuses banques construites au 19ème siècle pour impressionner les bourgeois, l'immeuble de William Bouwensvan der Boijen est inauguré en 1878. La façade s'inspire du Pavillon de l'Horloge du Louvre. Les sculptures du fronton sont de Camille Lefèvre. Reproduites en silhouettes de carton sur le trompe-l'oeil, elles présentent les activités de la banque: le Crédit, le Commerce et l'Industrie ainsi que deux allégories de la Seine et du Rhône.


 

trompe-l'oeil carton LCL fenêtres

 Façade de l'ancien siège social du Crédit Lyonnais-LCL 

 dans un gigantesque carton d'emballage en trompe-l'oeil

, boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

    Bientôt l'Hôtel des Italiens rénové accueillera de nouveau les clients de LCL dans le fastueux bâtiment.

 

     L'agence Athem réalise aussi la bâche de chantier publicitaire Longines sur le Louvre, peu inventive et toutes façons inappropriée sur un monument historique en bord de Seine. 

 


 

trompe-l'oeil carton LCL oeil-de-boeufOeil-de-boeuf et morceaux d'adhésif en trompe-l'oeil 

 

 

   Lili et Beko, illustrateurs et photographes ont réalisé les éléments en carton et leur prise de vue du trompe-l'oeil LCl boulevard des Italiens. Voir leur site ici.


 

 

trompe-l'oeil carton LCL fenêtres 2

mansardes découpées et collées en trompe-l'oeil 

 

 


Bâche de travaux en trompe-l'oeil

de juin à septembre 2011

Banque Crédit Lyonnais-LCL

19 boulevard des Italiens, Paris

 

 

 

 

      trompe-l'oeil carton LCL paquet

Paquet LCL ficelé, fronton et cariatides en trompe-l'oeil

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

le trompe-l'oeil tablette de chocolat de LCL 

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V




Texte et photos:
Palagret
juillet 2011

cc.gif

 

 


 

 

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 12:25

   Pour animer les murs nus des salles de brassage et de fermentation Miller, Eric Grohe a peint plusieurs trompe-l'oeil illustrant l'activité des brasseurs  de bière d'hier face aux cuves modernes d'aujourd'hui. Le mur plat acquiert  ainsi une illusoire profondeur.


Miller brewery trompe-l'oeil E. GroheIllusion de profondeur, le travail à la brasserie Miller
Trompe-l'oeil d'Eric Rohe

    Pour ajouter à l'illusion des objets sont accrochés au mur: tabliers, papiers etc ...


Miller brewery trompe-l'oeil E. Grohe 2Illusion de profondeur, le travail à la brasserie Miller
Trompe-l'oeil d'Eric Rohe


   La brasserie Miller de Milwaukee, fondée en 1855 par un immigrant allemand, est une des plus importantes des Etats-Unis. On peut visiter les ateliers de production mais, pour l'instant, pas les trompe-l'oeil.



   A côté des nouvelles peintures, il existe d'anciennes fresques représentant une taverne allemande où les consommateurs attablés dégustent de la bière.



Miller Valley Brewery, Brew Room & Fermenting Room Murals
3939 West Highland Blvd. Milwaukee, WI 53201. USA


Le site d'Eric Grohe avec plus de photos


Trompe-l'oeil sur ce blog:
Art et illusion, le trompe-l'oeil exposé à Florence

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V
le trompe-l'oeil du Printemps, boulevard Haussmann
le trompe-l'oeil en moulé-troué d'Edouard François
le trompe-l'oeil en plaque de chocolat de LCL
Ceci n'est pas un trompe-l'oeil: le futur musée Magritte à Bruxelles



Palagret
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 17:02

   Pendant longtemps on a jugé une mosaïque, une fresque ou un tableau sur leur réalisme. Il s'agissait pour l'artiste de reproduire le réel le plus fidèlement possible, un réel en trois dimensions sur une surface plane. La représentation a toujours été une illusion. Certains artistes sont allés plus loin avec le trompe-l'oeil, voulant duper le spectateur en lui faisant prendre une nature morte en deux dimensions pour un objet réel qu'il pourrait saisir.


 
Domenico Remps, après 1650
Cabinet de Curiosités


   Pline, auteur romain du 1er siècle après JC, raconte la compétition de deux peintres grecs: Xeuxis peignit des raisins si parfaits que les oiseaux se cassaient le bec dessus en voulant les picorer. Il doutait que Parrhassios puisse faire mieux et essaya de soulever le voile qui recouvrait l'oeuvre de son rival. Le voile était le trompe-l'oeil! Xeuxis reconnut sa défaite car s'il avait réussi à tromper les oiseaux, Parrhassios l'avait trompé lui.

 
Portrait de l'archevêque Filippo Archinto (1576), Titien


    Grâce à une grande virtuosité technique rendant à merveille la perspective et les jeux d'ombres et de lumières sur les textures et les matières, le trompe-l'oeil  introduit le doute: que voyons nous, le réel ou son illusion? Qu'est-ce qui constitue le trompe-l'oeil?  L'illusion parfaite ou l'intention de l'auteur? Le peintre est-il seulement un excellent imitateur ou cherche-t-il à nous tromper?


   Depuis l'Antiquité gréco-romaine, les raisins et les voiles sont deux sujets de prédilection. Les natures mortes illusionnistes sont nombreuses mais c'est avec le mouvement que le peintre révèle toute sa virtuosité.


Jeune garçon sortant du tableau
Trompe-l'oeil de Pere Borrell del Caso


  L'exposition de Florence est une anthologie du trompe-l'oeil et une réflexion sur l'art de l'illusion. Elle s'ouvre sur le chef d'oeuvre de Pere Borrell del Caso peint en 1874: un jeune garçon semble sortir du cadre du tableau, ses mains s'accrochent au cadre pour y prendre appui et s'enfuir. Pendant quelques secondes nous sommes troublés.


   Saint Marc l'Evangéliste d'Andrea Mantegna (1447), l'archevêque Filippo Archinto derrière un voile du Titien (vers 1556), le suaire de Sainte Véronique de Philippe de Champaigne ( vers 1650), la grappe de raisin de Barend van der Meer (vers1702), la nature morte aux pêches de Sebastiano Lazzari (vers 1760), toutes ces oeuvres nous obligent à réfléchir à la nature de l'espace, de la perception et de la connaissance.


Femme avec un enfant en poussette, 1985, Duane Hanson
résine polychrome, mixed médias et accessoire
sculpture trompe-l'oeil


    La tradition du trompe-l'oeil continue aujourd'hui, aussi bien en trois dimensions avec Duane Hanson et ses sculptures hyper-réalistes ou en deux dimensions avec Michelangelo Pistoletto, Jacques Poirier ou Patrick Hughes.

 

Art et illusion, chefs-d'oeuvres du trompe-l'oeil
de l'Antiquité à aujourd'hui
Palazzo Stozzi, Florence, Italie
Du 16 octobre 2009 au 24 janvier 2010
Tous les jours de 9h à 20h
Téléphone: +39 055 2645155



Voir le site très complet de l'exposition, en anglais et italien


   Aujourd'hui, le trompe-l'oeil est très utilisé sur les bâches de travaux:

le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V
le trompe-l'oeil du Printemps, boulevard Haussmann
le trompe-l'oeil en moulé-troué d'Edouard François
le trompe-l'oeil en plaque de chocolat de LCL
Ceci n'est pas un trompe-l'oeil: le futur musée Magritte à Bruxelles

Le trompe-l'oeil de la brasserie Miller à Milwaukee
Palagret

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 21:04
 
    La restauration de la façade du 39 avenue George V est terminée, la bâche de travaux en trompe-l'oeil aux effets déformants a été vendue aux enchères, l'avenue parisienne a retrouvé sa sobriété haussmannienne, loin des délires inspirés de Dali.


Exposition avant  les enchères de la bâche
en trompe-l'oeil de Pierre Delavie
   A l'angle de la rue Quentin Bauchard, on remarque un curieux miroir collé autour d'une moulure de la façade. Il est hérissé de pointes blanches qui s'allument peut-être. Ou est-ce pour repousser les pigeons?

Miroir incluant une moulure, rue Quentin Bauchard


    Dans le hall d'accueil, on découvre deux toiles de Pierre Delavie, découpées dans la bâche de travaux, qui retrouvent donc leur lieu d'origine.


 Hall d'accueil décoré de toiles trompe-l'oeil de Pierre Delavie

  Une panthère rose dans la vitrine du magasin Sony ajoute une touche de couleur à l'harmonie beige de l'immeuble rénové.


Immeuble rénové et panthère rose


Immeuble du 39 avenue George V
pendant la rénovation
bâche de travaux dite surréaliste


Liens:
le trompe-l'oeil dégoulinant de l'avenue George V
le trompe-l'oeil du Printemps, boulevard Haussmann
le trompe-l'oeil en moulé-troué d'Edouard François
le trompe-l'oeil en plaque de chocolat de LCL
Ceci n'est pas un trompe-l'oeil: le futur musée Magritte à Bruxelles
Le trompe-l'oeil de la brasserie Miller à Milwaukee

Art et illusion, le trompe-l'oeil exposé à Florence



Texte et photos
Palagret
mars 2009
Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 00:04
  
    Sous la Tour Eiffel, la dentelle de fer se dédouble sur  des cloisons de préfabriqués. Des photos en  trompe-l'oeil habillent les baraques servant aux travaux de rénovation d'un des ascenseurs historiques de Gustave Eiffel.


Baraque de chantier sous la Tour Eiffel
Habillage en trompe-l'oeil


   Au pied du pilier Ouest, la fresque de touristes grandeur nature semble presque vraie. Ces visiteurs factices reproduisent les attitudes stéréotypées des touristes. Ils consultent un guide, béent d'admiration en levant la tête, prennent des photos et attaquent courageusement la montée des 1665 marches jusqu'au sommet.


Baraque de chantier sous la Tour Eiffel
Habillage en trompe-l'oeil


Baraque de chantier sous la Tour Eiffel
escalier et touristes


    L'ascenseur hydraulique conçu par Eiffel était en 1889 une véritable prouesse technique. Aujourd'hui, il reste fonctionnel mais il va être modernisé. Il sera alimenté par un « fluide écologique ». Plus économe en énergie, il sera aussi plus rapide. Une liaison wi-fi reliera la cabine et le poste de commandement. Les ascenseurs plus que centenaires de la Tour Eiffel s'adaptent à l'ère numérique.


Baraque de chantier sous la Tour Eiffel
Habillage en trompe-l'oeil


    Construite pour l'Exposition Universelle de 1889, la Tour Eiffel a été conçue comme un mécano géant où chaque pièce était dessinée par une armée d'architectes et d'ingénieurs sous la direction de Gustave EIffel. Usinés en atelier, les morceaux étaient assemblée très précisement sur place.

Baraque de chantier sous la Tour Eiffel
Habillage en trompe-l'oeil

    En constante rénovation, le monument s'est allégé; de nombreux éléments ont été remplacés. En 1983, un escalier hélicoïdal d'origine a été tronçonné en 24 morceaux et  vendu par lots.


Escalier démonté au pied du pilier Ouest


    En novembre 2008, un tronçon
de cet escalier d'origine haut de 2,70 mètres, pesant 750 kilos, a été adjugé 460.000 euros chez Sotheby's.


Escalier démonté au pied du pilier Ouest


    Aujourd'hui, au pied de la Tour Eiffel, à côté d'une ancienne cheminée de brique, gît un morceau d'escalier tordu. Il ressemble fort à l'escalier peint sur la baraque de chantier. Cette pièce métallique est probablement d'origine.


Texte et photos:
Palagret

mars 2009

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 00:09
   
    Des gratte-ciels dorés au soleil levant décorent la façade du Printemps. A la place du trompe-l'oeil menteur  installé en  avril 2008  pour cacher les travaux de rénovation du grand magasin parisien, il y a maintenant une bâche publicitaire à la gloire de  Nespresso CitiZ.

Bâche de travaux publicitaire sur la façade
du Printemps Haussmann
Gratte-ciels de Chicago à l'aube

Bâche de travaux en trompe-l'oeil
sur la façade du Printemps
Reflet factice de l'église de la Madeleine

   Les faux reflets des monuments parisiens ont laissé la place aux  gratte-ciels de Chicago devant lesquels sont posées les trois nouvelles machines à café Nespresso. Il y a aussi quelques capsules de café mais, au contraire de la palissade en relief des Champs-Elysées, les capsules ne sont que de plates photographies.

Bâche de travaux publicitaire sur la façade
du Printemps Haussmann

Machine à café Nespresso CitiZ

    Les tourelles des deux bâtiments du Printemps se détachent maintenant sur un ciel orangé. C'est l'aube, il est temps de boire un café. De l'ancienne toile peinte, il reste les colonnes de fer du bâtiment et les échafaudages en trompe-l'oeil. Des points rouges parsèment la photo géante. A quoi servent-ils?

Bâche de travaux publicitaire sur la façade
du Printemps Haussmann

Machine à café Nespresso CitiZ

    L'ancienne bâche de travaux était un hommage à Paris, la nouvelle bâche publicitaire vante
Nespresso CitiZ devant un décor de Chicago. Sur 170 mètres de long et 30 mètres de hauteur, une fresque de gratte-ciels donne un air américain au boulevard très parisien du baron Haussmann.

Bâche de travaux publicitaire sur la façade
du Printemps Haussmann

Machine à café Nespresso CitiZ

   Après le 31 mars, la bâche de travaux publicitaire sera découpée en sacs de courses. A
l'occasion de la Fête des Mères, si vous achetez une machine à café CitiZ, vous aurez droit à un shopping-bag très branché pour un euro de plus.

Bâche de travaux publicitaire, Printemps Haussmann
Machine à café Nespresso CitiZ
affiche géante Petit-Bateau

    La découpe des bâches de travaux devient un must. Le trompe-l'oeil dégoulinant du 39 avenue George V, découpé et encadré a été vendu aux enchères. La bâche artistique d'Erro a elle aussi été mise en pièces et distribuée aux clients du BHV. Est-ce la première fois qu'une bâche publicitaire est ainsi distribuée?

Bâche de travaux publicitaire
Printemps Haussmann
capsule de café Nespresso CitiZ

   La dispersion de l'immense photo permet de recycler des matériaux encombrants à peu de frais et de plaire aux accros de la pub.

   La bâche est conçue  par McCann Paris avec le photographe Andy Glass et installée par Athem.


Le trompe-l'oeil du "39 avenue George V" dispersé aux enchères

Erro, l'expo à ciel ouvert au BHV
Trompe-l'oeil: une tablette de chocolat estampillée LCL
Art et publicité: "Yellow Chevron Bâche" de David Malek pour Cerruti


Bâche de travaux
Nespresso CitiZ
1er au 31 mars 2009
Magasins du Printemps
Boulevard Haussmann, Paris

Palagret
Texte et photos

cc.gif

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article