16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 12:56

Les mannequins ont-ils une âme?

   Figures convenues des films d'horreur, les mannequins au regard fixe bougent soudain une main! Frisson garanti. Détournant les codes du cinéma, la publicité Carte noire met en scène un homme et une femme en vitrine. La femme commence à respirez en buvant du café. De l'autre côté de la rue, un homme s'anime lui aussi. Leurs regards se croisent et, irrésistiblement attirés l'un vers l'autre, ils s'élancent en brisant la vitrine pour se rejoindre et s'enlacer. Ce n'est qu'un rêve, hélas, né des vapeurs d'un café nommé désir. Ici les mannequins rêvent de prendre vie. L'atmosphère de la vidéo publicitaire est romantique, sans rien d'inquiétant.



 
Attraction, spot publicitaire pour Carte Noire


    Les mannequins ne s'animent-ils pas la nuit? C'est ce fantasme qu'illustre Royal Deluxe avec "La révolte des mannequins". A Nantes, à Charleville-Mézières et à Berlin, la compagnie a installé 70 mannequins dans des vitrines commerciales en 2007 et 2008. Hyper-réalistes, leurs visages sont copiés sur ceux des membres de la troupe. La présentation des mannequins au milieu des vêtements à vendre était d'abord assez traditionnelles. Les mannequins illustraient des scénettes: mange ta soupe, liquidation totale, les amoureux, la chasse etc ... Inertes le jour, ils se déplaçaient chaque nuit. Peu à peu les vitrines sont devenues complètement loufoques. Finalement les mannequins de Royal de Luxe se sont révoltés pour s'échapper des vitrines qui les retenaient prisonniers.


Bras coupé

La révolte des mannequins de Royal de Luxe

à Berlin  source

 

 

    David Lynch lui présentait aux Galeries Lafayette des mannequins plus morbides. Une géante nue immobile mais en mouvement suspendu survolait une prairie de plastique et une chanteuse au masque animé sussurait interminablement un blues lancinant. Voir article et photos



Géante volante
vitrine de David Lynch aux Galeries Lafayette
    Les mannequins rêveurs de Carte Noire appartiennent au monde de la publicité. Dans une création théâtrale, Royal de Luxe mélangeait vêtements étiquetés et mannequins fantaisie en vitrine. David Lynch lui investissait les vitrines du grand magasin du boulevard Haussmann avec ses installations artistiques plastiques et sonores. Il ne vendait rien sinon lui-même.

Palagret
archéologie du quotidien
mars 2010


Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 13:46


     La saison des soldes et le changement des collections sont une période propice à l'apparition de mannequins nus dans les boutiques de vêtements. Les corps humains sont plus ou moins cachés par des affiches proclamant "moins 50 %, soldes etc". D'autres simulacres, masculins et féminins, affichent leur nudité dans des vitrines vides.


Mannequins nus en vitrine


  
  Parfois, les mannequins dépouillés de leurs vêtements forment des tableaux vivants, chastes, rassurez-vous.




Mannequins nus dans un magasin

 
  En attendant les nouvelles collections, les mannequins restent sans vêtements et les boutiques du Passage du Caire à Paris couvrent leur nudité de sac plastique blanc ou noirs. Les étalagistes interrogés disent que la loi, ou un décret, interdit d'exposer des mannequins nus sous peine d'amende. Les contrôles doivent être réguliers car tous se plient à la règle. Seuls les pieds et les têtes dépassent des sacs poubelle.




Mannequins nus en vitrine, habillés de sac plastique

    Il faudrait même changer les mannequins à l'abri d'un rideau de fer fermé. De nos jours, beaucoup de boutiques n'ont plus de rideaux opaques, seulement un grillage.  Par contre, les magasins dont la spécialité est le mannequin d'étalage ont une dérogation pour exposer des modèles nus, sinon comment vendre leur marchandise!



Mannequin nu en vitrine, habillé d'un sac plastique


     Cette loi a sans doute pour but de ne pas offenser la pudeur des passants.  Les victoriens habillaient bien les pieds des tables et des chaises, jugés inconvenants! Mais qui aujourd'hui pourrait s'offusquer de l'exposition de corps nus aux caractères sexuels stylisés.




Mannequins nus en vitrine


 
     Si les seins des modèles féminins sont toujours bien représentés, leurs hanches sont certainement trop étroites pour enfanter. Quant aux hommes, leurs attributs sexuels sont à peine ébauchés. Le démembrement des corps des mannequins de vitrine, leurs têtes décapitées ou leurs visages effacés, cette représentation morcelée de l'être humain est plus troublante que leur nudité.


 
  
Mannequins nu en vitrine

     Dans d'autres quartiers de Paris, la loi proscrivant la nudité des mannequins en vitrine ne semble pas être connue des commerçants. Les groupes de mannequins déshabillés sont le signal des soldes.



Mannequins nus dans une boutique


    On voit parfois des vitrines masquées par du papier lorsque les collections changent. Il s'agit surtout de permettre aux étalagistes de travailler tranquillement sans le regard curieux des badauds et de ne dévoiler la vitrine que lorsque tout est prêt.




Mannequin habillé et mannequin nu en cours d'installation


    La règle et son non-respect nous parle du statut du corps et de son rapport à la nudité, de notre rapport à l'image.  Les mannequins d'étalage ne sont que des simulations, leur nudité est tranquille, sans provocation, alors que la fausse nudité des modèles d'Annie Leibovitz posant pour le calendrier Lavazza est racoleuse.


 
Liens sur ce blog:


 
 


 
Palagret
archéologie du quotidien
janvier 2009

 
Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 23:30

 

 

   Les mannequins hyper-réalistes alignés dans les vitrines des magasins de vêtements nous fixent sans nous voir. Souriant à demi, les traits figés, ils  sont légèrement inquiétants. Les mannequins sans visage le sont encore plus. Ils font partie de l'iconographie des rêves et des cauchemars.



Mannequin aux traits flous

 

 

 

    Les vitrines présentent des moulages aux formes à peine esquissées et les visages sont de plus en plus flous, jusqu'à disparaître. On dirait des androïdes sortis trop tôt de l'incubateur, avant que leurs yeux et leur bouche n'aient eu le temps de se former.


 

 

Mannequins sans visage

 

 

 

    Les commerçants pensent-ils rendre l'adhésion du client au vêtement exposé plus facile? Comme pour les mannequins sans tête, plus le mannequin est anonyme, plus le client se concentre sur l'achat? Ou bien la perte d'identité est-elle la dernière mode des fabricants de présentoirs ?


 

 

 

Mannequin d'enfant sans visage

 

 

 

   Cette tendance à l'indéterminé, au flou se retrouve de vitrine en vitrine. Voir une tête d'enfant dont les traits semblent avoir été effacé d'un coup d'éponge est bizarre. Serait-ce une référence au surréalisme? Le surréalisme n'est plus subversif depuis longtemps, récupéré par la publicité; les étalagistes s'en inspirent.


 

 

Mannequin de femme sans visage avec perruque

 

 

 

    Ce n'est peut-être qu'une mode passagère, juste le désir de faire quelque chose de différent pour se démarquer des concurrents même si, en une saison, tout le monde copie tout le monde.


 


Mannequin sans visage. Boutique chic rue Saint-Honoré


 

 

Heaume en plastique remplaçant la tête

 

 

 

 

   L'année prochaine on verra peut-être des robots présenter les collections ou alors des formes en paille venues de Kolkata.

 


 

 

Fabrication de mannequin en paille à Kumartuli, Kolkata

 

 

 

Liens:

le corps en morceaux des mannequins

le visage des mannequins: de l'hyper-réalisme à la stylisation

Les mannequins de la vente en gros nous tournent le dos

Les mannequins en vitrine, vêtus, nus, cachés

La tête et les jambes, des mannequins en morceaux  

 

 


Palagret

archéologie du quotidien

décembre 2008

 

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 13:16


    Les anciens mannequins avec leur visage réaliste au regard fixe et leurs membres articulés pouvaient être inquiétants et le cinéma a su exploiter leur côté maléfique. Les figures du musée de cire fondant lentement dans l'incendie sont une figure récurrente du cinéma d'épouvante. Les nombreuses séquences où une innocente jeune fille se cache au milieu de mannequins immobiles soudainement animés d'un soubresaut ont fait hurler plus d'un spectateur.


 

 

Ancien mannequin de plâtre au visage peint

 

 

 

 

 

 

     Le réalisme des visages et des corps représentés permet l'identification du spectateur: les mannequins nous ressemblent. Mais plus le visage du mannequin est "vrai", plus le mannequin dérange car il simule la vie et en même temps il est mort. Son immobilité, comme celle des animaux empaillés, nous  trouble.


 

 



       Mannequin moderne hyper-réaliste


 

 

 

   Et les mannequins ne s'animent-ils pas la nuit? C'est ce fantasme qu'illustre Royal Deluxe avec "La révolte des mannequins". La nouvelle d'Isaac Asimov "I, Robot" illustre aussi cette crainte de l'inanimé prenant vie. Les robots, tant qu'ils ne sont pas activés ressemblent à des mannequins, rangés par centaines dans un entrepôt. Une fois activés, ils peuvent se rebeller.

 



 

Mannequin aux joues et lèvres fardées

 

 

 

 

 

 

    Il y a longtemps que les mannequins d'étalage ne sont plus en plâtre et tissu mais en matière synthétique moulée, souvent en polystirol. Leur visage, quant ils en ont un, va de l'hyper-réalisme à la stylisation. Toutes les variantes existent: cheveux artificiels ou cheveux peints, crâne rasé ou perruque, visage couleur chair ou visage monochrome, sourcils et lèvres en couleurs ou traits à peine ébauchés.


 


 

Mannequin au visage stylisé

 

     Des mannequins de vitrine ont l'air buté, s'inspirant de leurs consoeurs bien vivantes celles là, les  top-modèles de haute couture qui défilent d'un air martial en faisant la gueule.


   

Mannequin thaïlandais: la joyeuse

 

 

 

 

 

    Venus de Thaïlande, des mannequins fantaisistes grimacent en prenant diverses expressions comiques, la bouche ouverte dans un éclat de rire sans fin. On les voit beaucoup dans les stations balnéaires, devant les boutiques de vêtements.

 


 

 


 

Mannequin thaïlandais: l'hilare

 

 

 

 

 

 

    Ils sont sortis et rangés chaque jour, prennant la pluie et le soleil. Entrechoqués ou traînés, les mannequins au sourire éternel s'abîment. Leur visages se couvrent d'éraflures et de coups qui révèlent leur fragilité; les mannequins sont mortels eux aussi.

 

 



Mannequin thaïlandais: la bêcheuse

 

 

 

 

 

 

 

    Comme les porte-menu amusants qu'on ne voit que devant les restaurants bon marché, les mannequins amusants ne se voient que dans les magasins populaires. Les boutiques chic préfèrent les mannequins stylisés. Les visages tendent vers l'abstraction et parfois lls semblent avoir été effacé d'un coup d'éponge.

 


 

 

 

Liens sur ce blog:

Mannequins, nouvelles têtes stylisées en vitrine

 Les mannequins décapités

Les mannequins sans visage

Quand les mannequins s'animent, Carte noire, Royal de Luxe et David Lynch

La tête et les jambes, des mannequins en morceaux

"Le mannequin défiguré" au cinéma Le Colorado à Paris, cinéma disparu

 

      

Le Pinocchio de Jim Dine

    

Catherine-Alice Palagret
Texte et photos

cc.gif

 

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 18:37

   Des corps décapités, des têtes au corps introuvable, des torses sans bras ou des jambes sans torse, des corps démembrés avec obstination! Non, il ne s'agit ni des exploits glaçants d'un sérial killer dans une série télévisée ni de découvertes archéologiques dans un temple oublié de Pamphilie. Ces corps mutilés que nous voyons quotidiennement sans nous émouvoir ne sont que des présentoirs pour vêtements.


mannequin sur un marché
buste en plastique sans tête ni bras

    Les mannequins qui paradent dans les vitrines ou sur les marchés ont rarement des corps entiers. La plupart sont réduits à leur fonction: un buste pour présenter un corsage, des jambes pour des bas, des mains pour les gants ou des têtes pour les chapeaux. Ce morcellement sadique qui déréalise le corps humain est avant tout économique. A quoi bon acheter des mannequins complets, lourds et onéreux quand un fragment de corps suffit à donner du volume au vêtement. Même une forme gonflable fait l'affaire.


Demi-mannequins argent et or

    La statuaire grecque a représenté le corps humain avec un réalisme idéalisé. Les romains représentaient leurs grands hommes en buste. Même si la tête des dieux et des héros était une pièce interchangeable, pour pouvoir l'adapter au goût du commanditaire, il n'y avait pas de statues sans tête. Si nous trouvons des statues antiques décapitées, c'est dû aux destructions des barbares, des iconoclastes ou du temps. La décapitation est un accident de l'Histoire. Les mannequins de vitrine sont eux aussi faits à notre image, ils sont notre reflet flatteur. Alors pourquoi la vue de corps décapités, ne nous dérangent-elle pas? Pourquoi ne pensons nous pas aux corps suppliciés de la Révolution française, aux corps mutilés par la guerre, les attentats et les accidents de la route? 


Mannequin rouge ayant perdu la tête


      Les journaux télévisés ne montrent pas d'images aussi horribles. La plupart des images de décapitation que nous connaissons viennent de l'iconographie religieuse: la tête de Saint Jean sur un plateau offerte à  Salomé ou Saint Denis portant sa tête. Ces images traditionnelles nous émeuvent peu. Quant aux magasins aux joyeuses couleurs, ils vendent du rêve, annihilant toute référence morbide et toute angoisse de fragmentation.


Buste argenté sans tête

    De même qu'un immense visage sur un écran panoramique ne nous surprend plus, de même les mannequins sans tête nous paraîssent évidents. Le cinéma, avec les gros plans, nous a appris à voir le monde en morceaux. Une représentation distordue de la réalité, une fois qu'elle est devenue habituelle, ne se remarque plus.


Mannequin sans tête, sans bras ni jambe
   Parfois un détail, "une inquiétante étrangeté" permet de se rendre compte que tout cela n'est pas normal. Alors que nous sommes habitués à la représentation de corps incomplets, soudain la vue d'un modèle sans tête surmonté d'un chapeau nous semble bizarre.


Mannequin d'enfant sans tête avec chapeau

    Les étalagistes ont une imagination fertile pour exposer les corps morcelés; quant à la représentation du visage des mannequins, elle est aussi très variée et parfois curieuse.


Robes noires portées par des mannequins sans tête
vitrine de Noël
 
Liens sur ce blog:
 
 

 
Catherine-Alice Palagret
Texte et photos
décembre 2008

Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 23:54
Repost 0
Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article