11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:25

 

 

    Majestueux, poétique, Over the river, le projet monumental de Christo et Jeanne-Claude va pouvoir déployer ses toiles argentées au-dessus de la rivière Arkansas entre Salida et Cañon City au Colorado, à trois heures de Denver. 


 

Christo over the river 6Over the river, dessin préparatoire de Christo

 

   

 

    Sur 68 kilomètres, le tissu semé de points argentés sera suspendu au-dessus de l'eau tumultueuse à huit endroits distincts choisis pour leur beauté et praticabilité. Inscrites dans le sauvage paysage du Colorado, les voiles mouvant dans le vent reflèteront les nuages et la lumière changeante du ciel, des lueurs rosés du soleil levant à l'or du crépuscule. Les kayaks et les canoés pourront naviguer sous l'installation, comme dans un tunnel ajouré, admirant les montagnes à travers les voiles tendues. Un expérience qui devrait être féérique. Ceux qui ont pu voir les installations de Christo en gardent une impression poétique très forte. 


 

 

Christo over the river 5

Over the river, dessin préparatoire de Christo

 

 

 

  Le 7 novembre 2011, le secrétaire américain à l'intérieur vient de donner son accord après de multiples réunions. Les opposants et les partisans du projet discutent depuis des années à propos de l'impact esthétique, environnemental et économique. Christo devra participer à un fond pour protéger les mouflons (bighorn sheep), emblème du Colorado, qui sont très nombreux à s'abreuver autour de la rivière.


 

 

Christo over the river 7Over the river, dessin préparatoire de Christo

 

 

 

   Si tout va bien, après l'accord ultime des autorités locales, Over the river, l'oeuvre éphémère de Christo sera enfin visible en août 2014. 400 000 visiteurs sont attendus, tant durant la construction que pendant les quinze jours d'exposition. Le coût de la conception et de l'installation est important, environ 50 000 $. Il faut arrimer les toiles pour qu'elles résistent au vent et aux orages, les déplier sur des kilomètres, assurer la sécurité des visiteurs et de la vie sauvage etc ...


 

Christo over the river 9Over the river, dessin préparatoire de Christo

 

 

 

   Comme d'habitude, Christo refuse tout sponsor ou aide institutionnelle et finance entièrement le projet grâce à la vente de ses dessins, gravures et maquette. Une fois démontées, ses oeuvres éphémères ne laissent aucune trace sur l'environnement, forme de land art léger et périssable.


 

Christo conférence portrait 3Christo chez Christie's présente over the river

 

 

    En novembre 2010, Christo présentait son projet chez Christie's, toujours plein d'enthousiasme malgré la mort de Jeanne-Claude un an plus tôt. Une projection de diapo retraçait leur oeuvre: Running fence en Californie en 1972, emballage du Pont Neuf à Paris en 1985, emballage du Reichstag en 1995, les 3000 parapluies au Japon et en Californie en 1995, The gates, drapeaux oranges à New-York en 2005 etc.


 

Christo over the river raftingOver the river, dessin préparatoire de Christo

 

 

 

   Finalement Christo présenta over the bridge. Un peu plus tard il inaugurait une exposition de dessins préparatoires à la Galerie Guy Pieters"Christo and Jeanne-Claude Over the River", "Project for the Arkansas River, state of Colorado. A work in Progress". Les dessins sont accompagnés de plans et de morceaux du tissu qui sera utilisé pour couvrir le cours sinueux de la rivière.


 

CHRISTO GATES NY by vdbergThe Gates, Christo, New-York, photo de vdberg

 

 

    Chaque projet de Christo est un rêve insensé qui prend des années pour aboutir, quand il aboutit. Après avoir emballé la rivière Arkansas, Christo pousuivra son travail sur un mastaba aux Emirats-Unis. Fait d'environ 4000 barils de pétrole empilés sur 150 mètres, il sera visible de très loin, posé sur un tertre en pente douce.


 

Christo-mastaba-Abou-Dhabi.jpgDessin préparatoire pour The Mastaba, Christo

 

 

 

Site de Christo


 

Palagret

land art

novembre 2011

 

 

Source:

The New-York Times

 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires