22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 19:16

 

 

   Les chewing-gums sur le trottoir sont une nuisance mais à Seattle ils deviennent du street-art. Près de Pike Market, un mur de brique d'environ 16 mètres de long est couvert de chewing-gums (bubble gums) usagés. C'est là que les spectateurs du Market Theater font la queue et au fil des ans, le Gum Wall c'est couvert de gomme ayant perdu son goût. Au début, on collait une petite pièce avec la gomme puis seulement la gomme. Les temps sont durs! Peu à peu le collage a débordé de l'allée et un coup de karcher a nettoyé la peu hygiènique invasion ... pour un temps. Le chewing-gum a repris sa progression devenant une bizarre attraction touristique. Une nouvelle forme de street-art ... collant.

 

 

 

 

gum wall Seattle 3Chewing-gums collés sur le Gum Wall du Market Theater à Seattle

 

 

 

 

 

   La "Bubblegum Alley" à San Luis Obispo, Californie, est aussi célèbre que celle de Seattle. Les murs de chewing-gums deviennent des oeuvres de rue collaboratives quand des milliers de personnes y contribuent. Vue de loin, cette multitude de taches colorées est séduisante. De près, c'est un peu dégoûtant. On y voit alors un comportement compulsif et moutonnier qui ne tardera pas à se répandre à travers le monde grâce à internet.


 

 

 

Bubblegum alley à San Luis Obispo, Californie




 

   Sachant que les français sont les deuxièmes consommateurs de chewing-gum après les américains, verrons nous bientôt des chewing-gums mâchouillés collés sur les nouveaux parapets en plexiglas du Pont des Arts pour remplacer les cadenas d'amour? Des cadenas pour symboliser l'amour, c'est une idée certes carcérale de la passion mais des chewing-gums pleins de salive seraient-ils plus avenants? A quoi serviraient-ils? A une vaste étude sur l'ADN des visiteurs?

 

 

 

Gum wall Seattle by Lacey WhiteGum Wall du Market Theater à Seattle


 

 

 

   Pendant ce temps, Ben Wilson, le chewing-gum man anglais, a peint des milliers de gommes incrustées sur les trottoirs de Londres. Depuis plusieurs mois, il travaille sur le Millenium bridge. Des passants lui demandent parfois des dessins particuliers. Pour un japonais il a dessiné un hommage aux victimes du tsunani. Ainsi une vilaine tache se charge d'émotion. Le déchet retravaillé crée du lien.


 

 

 

Chewing-gum-Ben-Wilson-5.jpgBen Wilson peint sur un chewing-gum collé sur le bitume

 

 

 

 

   Tant que les gens cracheront des chewing-gums, les murs et les trottoirs pourront pourront devenir des oeuvres de street-art.



 

 

 

chewing-gum-Ben-Wilson.jpgChewing-gums peints par Ben Wilson

 

 

 


 

Liens sur ce blog:

 

Des smileys sur le trottoir et sur les murs, street-art modeste

 



Ben Wilson sur le Millenium bridge

 

Les chewing-gums décorés de Ben Wilson

Video de Ben Wilson


 

 

Palagret

street-art collaboratif

octobre 2014

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires