30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 17:49

 

 

    Les mères dévorantes de Niki de Saint-Phalle suivent les Mariées, les Accouchées et les Nanas. Exposées dans un écrin rouge, elles ont, à première vue, un air innocent. En y regardant de plus près, on s'aperçoit que ...

 

 

    suite ici, texte et photos

 

 

 

Niki de Saint-Phalle méres dévorantes Thé Angelina 70817Le thé chez Angelina, polyester peint, 1971,

Niki de Saint-Phalle, Grand Palais

 

 

Niki de Saint-Phalle

Grand Palais de Paris

du 17 septembre 2014 au 2 février 2015

 

 

Liens sur ce blog:

* Niki de Saint-Phalle, arbre de vie, fontaine au serpents au Grand Palais, Paris

Jef Aérosol, Tinguely et Niki de Saint Phalle à la fontaine Stravinski à Beaubourg

* L'araignée géante de Louise Bourgeois aux Tuileries

 

 

 

Palagret

art contemporain et féminisme

janvier 2015

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires