21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 01:54

 

   La chasse à la licorne continue. En voici une repérée dans une vitrine décorée comme un appartement ancien. La blanche licorne est à côté de petites robes noires en vente pour les fêtes de fin d'année. La chimère à la corne torsadée n'appartient pas vraiment à l'iconographie de Noël mais elle incarne le merveilleux et le rêve.

 

 

 

vitrine Noël licorne Vélizy 8Demi licorne en vitrine à Noël à côté d'une petite robe noire portée par un mannequin décapité

 

 

 

    Cette licorne ressemble à un cheval de manège qu'on aurait coupé en deux. L'espace de la vitrine est étroit et une moitié de licorne suffit à incarner l'animal fabuleux. De même les mannequins sans tête ou sans visage suffisent à signifier le tout. Nous voyons donc une licorne mutilée et des mannequins décapités sans que cela nous trouble tant nous sommes habitués à ce morcellement des corps en vitrine, en affiche ou à l'écran.

 

 

 

vitrine Noël licorne Vélizy 7Demi licorne en vitrine à Noël à côté de petites robes noires portées par des mannequins décapités

 

 

 

       Le plasticien anglais Damien Hirst a représenté des licornes, amputées elles-aussi, qui nous parlent de mort. La demi licorne en vitrine, bien qu'incomplète, simule la vie et le mouvement avec ses deux pattes repliées. Les mannequins avec ou sans tête simulent aussi la vie, ils nous représentent.

 

 

 

Liens sur ce blog:

A la recherche de la licorne perdue à Paris

Une licorne rose retrouvée au Jardin des Plantes lors de la FIAC 2013

La violence faite aux licornes: Xue Sun, Renaud-Auguste Dormeuil, Maïder Fortuné à la Conciergerie

Des mannequins décapités, en morceaux

 

 

Palagret

chimères

décembre 2013

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article

commentaires