29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 20:46


  La carte de France barrée d'une banderole "en grève" est un symbole  approprié, aujourd'hui 29 janvier. Cette carte fait partie d'Entropa, une composition plastique exposée dans l'atrium du Conseil européen à Bruxelles.


La France en grève
et la Suéde symbolisée par un carton Ikéa

Entropa de David Cerny, Bruxelles


    Il s'agissait à l'origine d'une oeuvre collective de 27 plasticiens représentant les 27 pays de l'Union européenne dont une brochure détaillait les cv, les intentions et les croquis préparatoires. Ce n'était qu'une  supercherie. Le plasticien tchèque David Černý a vite reconnu être le seul auteur du canular, aidé d'une petite équipe.


L'atrium du Conseil européen à Bruxelles


     Le président tchèque Vaclav Klaus, commanditaire de l'oeuvre,  a été roulé dans la farine. Il n'a pas apprécié le "message équivoque et insultant" délivré par Entropa, et a appelé son gouvernement à "publiquement désavouer cette affaire malheureuse", dans une lettre publiée sur le site internet du magazine Euro. Lors de l'inauguration d'Entropa, le vice-Premier ministre tchèque, Alexandr Vondra, a présenté ses excuses aux pays qui avaient "pu se sentir offensés", mais il a décidé de laisser Entropa en place comme prévu jusque fin juin, au nom de la liberté d'expression.

Carte de la Bulgarie ornée de WC à la Turque
Entropa de David Cerny, Bruxelles

    Entropa a effectivement scandalisé la Bulgarie et la Slovaquie qui n'ont pas apprécié l'humour tchèque.
La Bulgarie représentée  par des WC à la Turque s'est indigné. Les Bulgares ont demandé le retrait de l'oeuvre. Pendant la nuit, les WC ont été recouvert d'un voile noir, un autre symbole. Est-ce vraiment une bonne idée?


Carte de la Roumanie avec vampires
et carte de la Slovaquie en saucisson


     La Slovaquie n'a pas aimé non plus se voir symboliser par un saucisson ficelé avec le drapeau hongrois. Bratislava a demandé des excuses ce qu'a fait le vice-Premier ministre tchèque; l'affaire est close.


L'Espagne bétonnée et l'Autriche nucléaire
Entropa de David Cerny, Bruxelles


    Lors de l'inauguration, les cartes en relief de David Černý se sont animés. Les footballeurs italiens, posés sur un terrain de foot en forme de botte, mimaient l’acte sexuel avec le ballon posé sur leur ventre, les cheminées des centrales nucléaires de l'Autriche fumaient, les Draculas roumains clignotaient comme dans un parc d'attraction, etc ... . Sur l’écran en forme de République tchèque, des citations de « notre sauveur du monde », « notre grand philosophe », « notre grand penseur » défilaient. Le personnage ainsi grotesquement glorifié n'est autre que le président Vaclav Klaus, commanditaire naïf de l'oeuvre.1  Lui qui se méfie déjà de l'Europe!


     Les 27 pays de l'UE sont représentés par un stéréotype plus ou moins clair: 
- les Pays-Bas sont recouverts d'eau d'où émergent cinq minarets.
- la Pologne est planté d'un "drapeau arc-en-ciel", symbole des gays, tenu par un groupe de prêtres, imitant le monument aux soldats d'Iwo-Jima.
- le Portugal est couvert de steaks en forme d'Angola, de Mozambique et de Brésil, ses anciennes colonies..
- l'Espagne est couverte de plaques de béton.
- le Danemark est fait de Lego.

Carte du Danemark en Lego
Entropa de David Cerny, Bruxelles


- la Suède est un carton d'emballage Ikéa.
- la Finlande héberge un éléphant et un hippopotame roses (?)
-
l'Estonie montre un marteau et une faucille électriques.
- la Belgique est une boîte de chocolats à moitié vide
- le Luxembourg est à vendre au plus offrant. L'étiquette « for sale » est plus grande que le pays.
- l'Angleterre n'est pas là, c'est un espace laissé vide.

Carte d'Allemagne et autoroutes
Entropa de David Cerny, Bruxelles


- la carte d'Allemagne est ouverte d'autoroutes formant vaguement une croix gammée. On pourrait y voir les chiffres 1 et 8 correspondant aux initiales A et H (Adolf Hitler). David Černý dément et l'Allemagne n'a pas protesté.


 
     Video d'Entropa à Bruxelles


     Chaque pays d'Europe est caricaturé et c'est plutôt drôle. Il est encore plus drôle que la dérision vienne d'une commande officielle de la  République Tchèque pour inaugurer son arrivée à la tête de l'Union Européenne, le 1er janvier 2009, pour six mois! David Cerny, ne voulant pas être accusé d'une mauvaise utilisation des fonds publics, a déclaré qu'il rendrait l'argent. C'est la première fois qu'une oeuvre commandée par l'UE fait autant de bruit. La présidence française avait choisi une montgolfière de Starck dont on a peu entendu parler.

    Avec ses ironiques poncifs, David Cerny veut faire réfléchir aux idées reçues, les idées que chaque pays se fait de ses voisins, sans beaucoup de subtilité.
Les pays-jouets sont accrochés à une grille bleue, comme les pièces à détacher d'une maquette. Ainsi l'Europe est à construire et toutes les pièces assemblées formeront un tout ... si les constructeurs suivent bien la notice ou le pilote d'ULM qui coiffe la composition!

Palagret

1- in
1- www.radio.cz/fr/article/112162

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires